Accueil / Thématiques / Morbihan / Grippe aviaire. Le maire de Caro alerte sur les risques des volailles qui divaguent

Morbihan

Publié le 30 mars 2022

Grippe aviaire. Le maire de Caro alerte sur les risques des volailles qui divaguent

poules
Illustration

Attention, si vous avez des volailles chez vous. Même si vous êtes un particulier, vous devez impérativement prendre des mesures de protection sanitaire pour éviter la propagation de la grippe aviaire. « Souvent, les gens pensent que les mesures ne s’adressent qu’aux élevages industriels, alors que tout le monde est concerné… », souligne Erwann Gicquel le maire de Caro qui tire le signal d’alarme et relaye l’inquiétude des éleveurs. Il y a de nombreux élevages de volailles sur sa commune et il reçoit beaucoup appels de ces professionnels qui s’inquiètent de la négligence des particuliers et notamment de ceux qui laissent divaguer leurs poules sur la voie publique. Pour rappel, toutes les volailles de basse-cour doivent être soit confinées dans un bâtiment soit protégées par des filets et faire l’objet d’une surveillance renforcée. Tous les élevages non-commerciaux doivent être déclarés à la mairie de votre domicile (voir document ci-dessous).

L’épidémie de grippe aviaire se propage très vite. Avec la découverte récente d’un cas à Peillac, l’épidémie est aux portes de Caro. « Il faut vraiment que les gens prennent conscience de la gravité de la situation et du risque qu’ils font courir à toute une filière en laissant divaguer leurs volailles. Imaginez qu’une de ses poules soient infectées et meurent sur la route. Une voiture qui roulerait sur son cadavre pourrait propager la maladie sur tout le secteur », alerte le maire. Il a lancé sur les réseaux sociaux un appel à la solidarité des habitants avec les professionnels. Et il rappelle que le non-respect des consignes sanitaires peut être sanctionné d’une amende de… 750 euros!

A bon entendeur!

2112_biosecurite_basses-cours

1 commentaire "Grippe aviaire. Le maire de Caro alerte sur les risques des volailles qui divaguent"

  1. C’est vrai qu’il serait dommage que trois volailles viennent perturber le bon déroulement des élevages de l’agro-industrie … en cause dans ces affaires. On marche sur la tête!

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Articles similaires