Accueil / Oust à Brocéliande / Carentoir. Un équipement numérique pour les trois écoles de la ville

Oust à Brocéliande

Publié le 22 mars 2022

Carentoir. Un équipement numérique pour les trois écoles de la ville

En 2021, le gouvernement a lancé le plan France Relance, pour accompagner la sortie de crise sanitaire. Un volet était consacré à l’équipement numérique des écoles élémentaires. La commune de Carentoir a candidaté afin de mettre à disposition des trois écoles de la commune du matériel numérique pour l’apprentissage des élèves. Après avoir fait le point avec les directeur et directrices des écoles sur leurs besoins, la municipalité a monté le dossier et l’a transmis aux services de l’État, qui l’ont retenu. 
Ainsi, la Commune de Carentoir a donc pu mettre à disposition des trois écoles à la fois du matériel mais aussi des ressources pédagogiques (logiciels éducatifs, abonnement à des sites permettant l’apprentissage à la maison…). Les élus tenaient à faire bénéficier les trois écoles de ce plan, par souci d’égalité entre tous les élèves carentoriens. La seule consigne donnée par l’État était de ne pas mettre à disposition des écoles privées plus de matériel que pour l’école publique. 
La délibération du conseil municipal de Carentoir a été prise le 12 juillet 2021. En raison des délais d’approvisionnement et d’installation, le matériel a été mis en place fin 2021 et début 2022. 
Tout le matériel reste propriété de la commune, qui a passé une convention de mise à disposition gratuite avec les deux écoles privées. S’agissant de l’école Yann Arthus-Bertrand, pas besoin de convention en raison du caractère public de l’établissement. L’école Saint-Stanislas bénéficie donc de 4 PC portables pour les enseignantes et de 6 tablettes numériques avec leur casier de rangement pour les élèves. À l’école Saint-François-de-Sales de Quelneuc, les enseignantes bénéficient de 2 PC portables et les élèves de 10 tablettes numériques avec leur casier de rangement. Une caméra de table, reliée à un vidéo-projecteur a également été installée. Du côté de l’école Yann Arthus-Bertrand, 9 PC portables, avec licences Microsoft, ont été achetés pour les élèves. Un vidéo-projecteur a également été fourni. 
En tout, plus de 22 000 euros ont été investis dans le matériel. La commune a bénéficié d’une subvention à hauteur de 70% par l’Etat. Grâce à la récupération de la TVA par les collectivités, le reste à charge pour la commune de Carentoir est évalué à 3 000€. Cette opération et ces subventions ont permis d’accélérer l’équipement des écoles carentoriennes. Concernant les ressources pédagogiques, le montant s’est élevé à 3.500€, financé pour moitié par l’Etat et pour l’autre moitié par le budget communal. 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Articles similaires