Carentoir. Les élus à la rencontre des associations locales

Maintenir le lien social, mieux s’imprégner de la réalité du terrain pour mieux répondre aux besoins… Voila en résumé, l’objectif de la municipalité de Carentoir qui poursuit ses rencontres avec le milieu associatif local. C’est une tache à laquelle les 9 membres de la commission associations, sports, loisirs se sont attelés le plus vite possible après la mise en place de la nouvelle équipe municipale. “Nous avons voulu organiser des rencontres individuelles avec chacune des 56 associations de la commune. Cette formule nous permet de prendre le temps nécessaire pour échanger avec leurs représentants, être vraiment à leur écoute, prendre connaissance de leurs problèmes, de leurs difficultés, de leurs souhaits…”, explique Anthony Rialain, maire-adjoint en charge du secteur des associations sports et loisirs de Carentoir.

La crise sanitaire a évidemment un peu compliqué les choses, mais les rencontres ont débuté en septembre pour être suspendues pendant le 2è confinement. Elles ont repris et se déroulent en petits comités, le vendredi ou le samedi pour tenir compte des contraintes liées à l’épidémie et au couvre-feu. Cette campagne de contacts directs est aussi l’occasion pour les associations de mieux connaitre les nouveaux élus. “Nous organisons ces rencontres sur le lieu où se déroulent les activités de l’association. Nous pouvons ainsi mieux appréhender le rôle de l’association et ses besoins éventuels et être le plus efficaces possible. Rien ne vaut le contact direct avec le terrain et cette formule est plutôt bien perçue par les associations. D’ailleurs cela nous a déjà permis d’apporter des réponses à quelques petits problèmes…”, analyse Anthony Rialain. Il s’exprimait samedi au sortir d’un nouvel entretien qui s’est déroulé à la mairie annexe de Quelneuc, qui a fusionné avec Carentoir. L’un des objectifs validé par la commission est d’ailleurs de développer les échanges entre les communes associées.

Ces échanges permettent donc aux élus de maintenir un lien social, une écoute directe avec un monde associatif soumis à rude épreuve par la crise sanitaire et de prendre le pouls de ce tissu essentiel de la vie dans nos communes rurales. Car beaucoup craignent les conséquences de cette période inédite notamment en ce qui concerne les effectifs dans les sections sportives mais aussi sur l’engagement des bénévoles qui en sont des rouages essentiels. Une des grosses difficultés de ces associations porte sur la difficulté de se projeter dans un avenir toujours plein d’incertitudes.

D’ores et déjà, les élus ont décidé de relancer l’organisation d’un Forum des associations à la rentrée, projet qui bien sur est suspendu à l’évolution de la situation épidémiologique du pays.


'Carentoir. Les élus à la rencontre des associations locales' n'a pas de commentaires

Soyez le premier à commenter cet article

Voulez-vous commenter ?

Votre adresse e-mail ne sera pas affichée

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.