Accueil / Oust à Brocéliande / Carentoir. Jardins familiaux: le projet est lancé

Oust à Brocéliande

Publié le 3 mars 2022

Carentoir. Jardins familiaux: le projet est lancé

Un groupe de travail au sein du Centre Communal d’Action Sociale (CCAS) a planché sur l’idée de mettre en place un projet de jardins familiaux. «En 2021, nous avons reçu de la Préfecture un appel à projet dans le cadre du Plan France Relance avec pour objectif de redynamiser les territoires suite au confinement lié au Covid19», explique Jacqueline Trufley adjointe aux affaires sociales. Avec l’aval du conseil municipal, l’idée a fait son chemin. Créer des jardins familiaux et collectifs consiste à proposer prioritairement à des habitants vivant seuls ou en familles ou encore à des groupes constitués ne disposant pas de jardins, une parcelle où ils pourront cultiver légumes, fruits et fleurs. Notre projet demeure modeste dans sa dimension et n’a pu justifier le montage de dossier administratif.
Ce projet s’inspire du concept des jardins ouvriers initiées par l’Abbé Jules LEMIRE à la fin du 10ème siècle au sein de la Ligue Française du Coin de Terre et du Foyer. La ligue regroupait alors les jardins ouvriers aménagés dans les cités ouvrières. Au fil du temps les appellations ont changé, la Ligue est devenue la Fédération Nationale des Jardins Familiaux et collectifs. De jardins vivriers, les parcelles sont devenues des lieux de vie, d’échanges, d’entraide, de partages.
Même si leur développement est surtout constaté dans des zones plutôt urbaines, les jardins familiaux et collectifs ont toute leur place en milieu rural.

L’exemple d’Elven


Le groupe de travail a visité les jardins familiaux d’Elven. Ces parcelles peuvent faire le bonheur de personnes seules, de familles ou de groupes constitués constatent les visiteurs.

Ce sont aussi des lieux de rencontres, de partage d’expérience observent les porteurs du projet à co-
construire. «Nous disposons d’un terrain en centre-bourg, propriété communale» rappelle Jacqueline Trufley. Il s’agira de redonner vie au jardin du presbytère, joli jardin actuellement sur pelouse entouré d’un mur de pierres à deux pas de la Médiathèque, du parking et des toilettes publiques, commodités qui seront appréciées des jardiniers.
Il y aura des récupérateurs d’eau de pluie et des composteurs pour la gestion des ressources en eau et la valorisation des déchets végétaux. Chacun pourra ranger son matériel dans des cabanons mis à disposition. Les futurs jardiniers sont associés à la construction de ce projet, ils s’engageront à respecter un règlement intérieur, à entretenir par exemple leurs parcelles sans avoir recours à des produits chimiques.
Ce projet a pour vocation de permettre à des habitants de se rencontrer autour d’une activité de détente dans un lieu qui se voudra convivial. Ce groupe de travail s’appuie sur les compétences des services techniques de la mairie et entend aussi développer des partenariats avec la grainothèque en place à la Médiathèque ou encore avec les Faisous de l’Oust acteurs au sein du dispositif Territoire Zéro Chômeur.
Appel aux dons
Les membres du CCAS font appel à la générosité des habitants sous la forme d’un appel aux dons afin de mutualiser quelques outils de jardins inutilisés, restés à l’abandon ici ou là. A l’issue des deux réunions de présentation du projet deux personnes se sont inscrites ainsi qu’un groupe constitué de salariés de l’ESAT du Bois Jumel et Ferme du Monde.
Jacqueline Trufley ajoute que les résidents du foyer logement (Résidence Autonomie La Vallière) sont aussi les bienvenus s’ils veulent cultiver un petit lopin adapté aux besoins et capacités de chacun. Le groupe de travail y voit aussi l’intérêt de rencontres inter générations autour de la table de pique-nique déjà prévue à l’ombre d’un arbre.
Il est toujours possible d’adhérer à ce projet à co-construire et prendre « le train en marche » expliquent
les porteurs du projet.

Que ce soit pour l’appel aux dons ou devenir «jardinier actif» Il suffit de prendre contact dès à présent avec la mairie de Carentoir au 0299088407 pour par mail accueilmairie.carentoir@orange.f

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Articles similaires