Accueil / Oust à Brocéliande / Saint-Marcel. Lundi, l’ESAT ouvre son restaurant d’application au public

Oust à Brocéliande

Publié le 17 novembre 2021

Saint-Marcel. Lundi, l’ESAT ouvre son restaurant d’application au public

L’association des Hardys Béhelec franchit un nouveau pas dans son processus d’insertion des personnes en situation de handicap psychique dans le tissu économique classique. A partir de lundi, son restaurant d’application sera ouvert au public. Vous pourrez donc aller y déjeuner, à condition d’avoir réservé à l’avance. Car le nombre de places sera limité à 12. Dans un premier temps en tous cas puisque à partir du mois de janvier l’expérience sera étendue à un public plus large. Car l’association sait que pour atteindre ses objectifs, il lui faut savoir prendre du temps. « Notre objectif prioritaire c’est de parvenir à un résultat dont la qualité est irréprochable… », insiste Marc Raynal, le responsable de l’ESAT.

L’activité de restauration n’est pas une découverte pour l’équipe qu’encadre Romain Mosin et Anthony Evin dont certains membres ont déjà eu une expérience professionnelle parfois même en restauration. Il y a une dizaine d’années, l’ESAT a commencé cette activité en préparant les repas des salariés, puis il y a 4 ans, il s’est transformé en cuisine centrale, livrant des repas à la maison de retraite et à l’école de Saint-Marcel ainsi qu’au foyer de vie de Tréfléan.

La nouvelle étape, c’est donc désormais la création de ce restaurant d’application qui suppose l’acquisition de nouvelles compétences. Car cette fois, pour servir les clients venus de l’extérieur, l’équipe de restauration va devoir apprendre à faire le dressage des assiettes et le service en salle. « Ce qui m’intéresse dans le fait de faire le service, c’est le relationnel qui se crée avec le client… », explique Thibault. Pour Alexandre, cette expérience constitue une opportunité de retrouver à terme un poste en restauration dans le milieu ordinaire. Véritable pilier de l’atelier qu’elle a intégré dès sa création, Daba, elle, n’est pas plus effrayée que ça d’être en contact avec le public, situation qu’elle a déjà connue en effectuant des missions d’intérim… Tous abordent ce nouveau challenge avec enthousiasme. C’est ce qui a d’ailleurs poussé l’équipe dirigeante à s’engager dans une démarche qui ouvre aussi la voie à une diversification des activités autour des métiers de la restauration.

Pour Joseph-Marie Berton, directeur général adjoint de l’association Les Hardys Behelec, cette innovation s’inscrit pleinement dans l’évolution voulue par le gouvernement des ESAT pour en faire des « Etablissements et services d’accompagnement par le Travail ». Elle entrera en vigueur dès le 1er janvier prochain. Cette réforme fera des ESAT des structures dont l’objectif sera de soutenir les travailleurs dans un parcours qui les conduira vers l’emploi en milieu ordinaire. D’ores et déjà, l’association des Hardys Behelec bénéficie de l’appui d’un chargé d’insertion qui aide le travailleur qui le souhaite à construire un projet.

Et puis, cette nouveauté va contribuer à « casser l’image » parfois négative de l’ESAT dans le grand public, espère Marc Raynal. Un pas de plus pour effacer les différences…

Comment déjeuner au restaurant d’application des Hardys Behelec?

A partir de ce lundi 22 novembre, le restaurant d’application sera ouvert au public extérieur tous les jours de 12 à 14 heures (dernier service à 13 h 15), le midi uniquement du lundi au vendredi

ATTENTION: réservation obligatoire et nombre de places limité à 12 par jour

Les menus:

Tarif unique de 12 euros (entrée, plat, dessert, café) et 8 euros, le menu enfant

Menu du jour composé à partir des produits frais et locaux (provenant du magasin de maraichage de l’ESAT situé à quelques mètres) ou steack frites.

Réservation au 06.08.94.63.59. (Romain Mosin)

(*)Crée en 1983, l’association des Hardys Behelec regroupe plusieurs structures: l’ESAT qui comprend plusieurs ateliers (restauration, maraichage, vente sur les marchés, centre d’emballage des oeufs, aviculture, espaces verts); Ateliers de l’Oust et deux foyers de vie à Saint-Vincent sur Oust et à Questembert

3 commentaires "Saint-Marcel. Lundi, l’ESAT ouvre son restaurant d’application au public"

  1. Bravo pour cette initiative, c’est très bien de mettre toutes ces personnes en valeur qui sont en général des personnes très consencieuses dans leur travail. Mille fois BRAVO , bonne et longue vie à vous tous.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Articles similaires