Accueil / Oust à Brocéliande / Le journal de Charlotte, étudiante en Floride : épisode 1, un premier voyage compliqué

Oust à Brocéliande

Publié le 24 septembre 2021

Le journal de Charlotte, étudiante en Floride : épisode 1, un premier voyage compliqué

Elle s’appelle Charlotte. Cette jeune étudiante de Taupont est partie il y a quelques semaines pour les Etats-Unis. Elle y restera jusqu’à l’été prochain pour poursuivre ses études. Pourquoi avoir fait ce choix? comment vit-elle cette expérience? Quelle est sa vie quotidienne sur le campus de l’université de Floride? Quels conseils donnent-elles aux étudiants qui voudraient vivre la même expérience?

Elle a accepté de nous faire partager son expérience et nous enverra pour cela régulièrement des articles qui nous permettront aussi de mieux connaître la vie et les préoccupations des Américains. Un bon exercice de journalisme participatif pour une jeune fille qui se destine à ce métier… Voici sa première contribution.

Bon séjour, Charlotte!

Mon voyage vers les Etats-Unis a été stressant et mouvementé. Je n’ai pas eu mes résultats de test à temps pour prendre mon avion car il y a eu un problème avec le laboratoire d’analyse. J’ai donc dû, rapidement, faire un test antigénique à l’aéroport, ce qui m’a retardé et j’ai failli rater l’embarquement. Il est donc très important de prendre beaucoup d’avance à l’aéroport. Arrivée à Atlanta, le contrôle de l’immigration a duré très longtemps et j’ai raté la
correspondance en direction de Gainesville. A l’aéroport, j’ai pu rencontrer une autre étudiante d’échange, Milo, venue de Londres qui a, elle aussi, raté l’avion. On a donc attendu cinq heures toutes les deux pour prendre le prochain. Ça nous a permis de faire connaissance et de passer le temps plus vite. Heureusement, on a finalement pu monter dans l’avion et partir en direction de Gainesville.
Après un voyage assez long et compliqué, me voilà enfin en Floride ! Le choc thermique est impressionnant. Il fait très chaud et humide, ce à quoi nous ne sommes pas habitués en Europe.

Ma rencontre avec mes colocataires


Après m’être installée dans l’appartement, j’ai visité ma résidence et le campus pour me familiariser avec les lieux. Tout paraît différent ici. Le campus est immense et c’est comme une ville dans une ville. J’ai aussi rencontré mes colocataires en arrivant, l’une est une brésilienne de 34 ans qui vit en Floride depuis 2019 et travaille dans un laboratoire à l’université. L’autre est une américaine de 21 ans qui étudie à l’Université de Floride comme moi. Une troisième colocataire doit arriver en Octobre mais je ne la connais pas encore. Les jours suivants, j’essaie de rencontrer les autres étudiants d’échange et d’organiser des sorties avec eux pour faire connaissance. La plupart d’entre nous vient d’Europe mais il y aussi quelques personnes d’Afrique du Sud, d’Asie de l’Est et d’Amérique du Sud. Il y a même d’autres français. C’est très enrichissant d’apprendre à connaître d’autres cultures du monde entier. En discutant avec eux, on en vient tous à la même conclusion : les clichés sur les Etats-Unis que l’on peut voir dans les films sont vrais !

Premiers cours

Vient ensuite le 23 Août, premier jour de cours. Je suis un peu stressée car ça parait très différent. Finalement, c’est comme en France, j’ai certains cours en amphi et d’autres dans des salles de classe plus restreintes et le fonctionnement paraît être la principale différence : les cours sont en anglais et il me faudra quelque temps pour m’y habituer et pour réussir à tout comprendre. L’emploi du temps n’est pas très chargé mais le travail personnel est conséquent et il y a des devoirs à rendre très régulièrement.
Pour l’instant, je m’adapte bien à mon nouvel environnement et à ma nouvelle vie. Le plus perturbant est la chaleur insoutenable et le fait de devoir parler anglais tout le temps et avec tout le monde mais j’espère m’y habituer assez vite.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Articles similaires