Accueil / Oust à Brocéliande / Carentoir. Le théâtre oublié fait toujours rêver

Oust à Brocéliande

Publié le 19 septembre 2021

Carentoir. Le théâtre oublié fait toujours rêver

Marie-Annick Boucher-Doncker (2è à partir de la droite) a retrouvé avec émotion les planches du théâtre oublié

Ce dimanche midi, plus d’une centaine de visiteurs avaient déjà fait le détour par l’ancien théâtre de Carentoir. Fermé et tombé dans l’oubli depuis des années, cette salle était exceptionnellement ouverte à l’occasion des journées du patrimoine. Inauguré en 1935 ce théâtre qui fut aussi une salle de cinéma était un lieu de sorties incontournable pour les habitants de Carentoir et porte encore la mémoire de moments marquants de la vie d’antan.

D’ailleurs, beaucoup de visiteurs avaient connu cet endroit dans leur jeunesse. C’est le cas de Marie-Annick Boucher-Doncker qui a joué dans de nombreuses pièces de l’époque. C’est dire si son émotion était forte en revoyant la salle et l’exposition photos et de coupures de presse organisée par la municipalité et notamment Serge Bayon qui dispose d’archives exceptionnelles sur le passé de Carentoir et fut lui-aussi un fidèle du théâtre puis du cinéma. Elle est même remontée sur scène avec ce dernier en compagnie de David Naël, premier adjoint et de Anthony Rialain, maire-adjoint en charge des associations qui accueillaient le public. Et si le temps a passé, les sensations sont toujours là. Ne manque plus que les spectateurs pour que la salle équipée des fauteuils récupérés du cinéma de Guer ne vibre à nouveau des éclats de rire et des applaudissements et que les comédiens retrouvent leurs envolées lyriques…

Car, nombreux ont été celles et ceux qui ont exprimé le voeux que le vieux théâtre redevienne une salle de spectacle. C’est aussi le souhait de la municipalité qui a ressortie de l’oubli la salle dont on beaucoup ignorait jusqu’à l’existence. Mais c’est un chantier d’envergure. Car la remise en état de la salle et surtout sa mise aux normes pourraient demander de gros investissements. La présence d’escaliers d’accès, complique encore un peu cet objectif. Mais les services préfectoraux ont été saisis du projet et devraient fournir un dossier complet qui permettra aux élus d’y voir un peu plus clair sur la faisabilité de l’opération qui pourraient cependant bénéficier de subventions. C’est un dossier qui prendra du temps, mais qui a une intensité émotionnelle forte à Carentoir, comme ont pu le constater les élus en recevant les visiteurs tout au long du week-end.

1 commentaire "Carentoir. Le théâtre oublié fait toujours rêver"

  1. Plus de 200 visiteurs sont venus voir notre magnifique théatre de 1935 pour la journée du patrimoine.. Ce fut 1 journée et 1/2 de pur bonheur .. Les anciens acteurs ont regardé avec beaucoup d’attention et d’émotions les photos de leur jeunesse sur cette scène .. Merci à eux d’etre venus et aussi aux autres visiteurs de Carentoir et d’ailleurs, nul doute qu’ils sont repartis avec quelques larmes au fond des yeux ….

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Articles similaires