Accueil / Oust à Brocéliande / Pleucadeuc-Saint Laurent-Saint-Congard. Une directrice pour les 3 écoles privées

Oust à Brocéliande

Publié le 14 septembre 2021

Pleucadeuc-Saint Laurent-Saint-Congard. Une directrice pour les 3 écoles privées

C’est un changement radical d’organisation qui touche les écoles privées de Pleucadeuc et du RPI Saint-Laurent sur Oust/Saint Congard. Gwenola Bouédo a été nommée “directrice multi-sites”. Entendez par là qu’elle devient la directrice de trois écoles privées du secteur. En poste depuis 8 ans à Pleucadeuc en tant qu’enseignante et directrice, elle assure désormais en plus, la direction du regroupement pédagogique des écoles de Saint-Laurent sur Oust et Saint Congard. “Ma volonté était d’étoffer cette responsabilité. On m’a proposé en fin d’année dernière de prendre une direction multi-sites. Cécile Dubois souhaitait arrêter sa mission. J’ai accepté avec plaisir cette nouvelle affectation”, explique Gwenola Bouédo. Ce lundi soir, elle a officiellement pris ses fonctions lors d’une petite cérémonie qui s’est déroulée à l’école de Saint-Congard en présence de Patricia Roux, représentante de la direction diocésaine, du père Yves Carteau, curé de Malestroit, des représentants des parents, de l’équipe enseignante et des municipalités de Saint-Laurent et Saint-Congard.

Patricia Roux a rappelé les missions du chef d’établissement. Laetitia Danilo pour l’Association des parents d’élèves commune aux deux écoles a expliqué que l’annonce du chnagement d’organisation avait suscité de la crainte parmi les parents, mais qui ont été rassurés par la personnalité et les compétences de Gwenola Bouédo. Celle-ci, après avoir été directrice de l’école privée de Caro pendant 7 ans, puis enseigné 4 ans à Saint-Guyomard enseigne et dirige l’école de Pleucadeuc depuis 8 ans. Laetitia Danilo a exprimé le souhait que de nouveaux parents viennent rejoindre l’association.

Pour Christelle Quemard, maire-adjointe de Saint-Congard, ce “grand changement” est nécessaire “pour maintenir les écoles rurales affectées par une baisse de la natalité”. Une adaptation qui passe immanquablement, estime-t-elle, par la mutualisation des moyens, à l’exemple de ce qui se passe entre Pleucadeuc, Saint-Laurant et Saint-Congard. Elle a réaffirmé la volonté de la municipalité de soutenir son école.

Si les deux écoles n’ont plus qu’une association de parents, il n’en va pas de même pour les OGEC, organismes de gestion des écoles catholiques. Un doublon provisoire, puisque Manuella Glon, présidente de l’OGEC de Saint-Congard a indiqué que la fusion des deux organismes constituait leur dossier majeur des semaines à venir.

Gwenola Bouédo a détaillé la vision qu’elle a de sa mission. “J’ai beaucoup utilisé les mots “partenaires des écoles”. Je suis persuadée que le partenariat est le fondement même d’une communauté éducative catholique, solide et durable. Je suis persuadée que ce partenariat est aussi une valeur importante au sein du RPI. L’éducation est l’oeuvre de l’équipe enseignante, des parents, des personnes de l’école, de tous ceux qui entourent les enfants. L’enfant est au coeur du projet éducatif. Les parents, premiers responsables de l’éducation de leurs enfants, sont associés aux valeurs de l’école. le projet éducatif du RPI insiste sur l’accueil de chacun et le respect de tous, la volonté de bien vivre ensemble, le désir d’apprendre et la réussite de tous. Je souhaite garder une grande place à la collaboration, à la communication, au travail d’équipe avec les collèges, les partenaires, les parents d’élèves”, a-t-elle détaillé.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Articles similaires