Accueil / Thématiques / Morbihan / Malestroit-Ploërmel. Avec le président du Département dans les collèges

Morbihan

Publié le 7 septembre 2021

Malestroit-Ploërmel. Avec le président du Département dans les collèges

Un collège privé à Malestroit et un collège public à Ploërmel. David Lappartient, nouveau président du conseil départemental du Morbihan a soigneusement respecté l’équilibre pour sa visite de rentrée dans les collèges.

Depuis plus de 30 ans, les compétences du Département en direction des collèges publics n’ont cessé de s’étendre : con­struction, rénovation, entretien et fonctionnement auxquels sont venus s’ajouter l’accueil, la restauration, l’hébergement et, plus récemment, la gestion des agents techniques des collèges. Mais le département participe aussi à l’entretien et à l’équipement des collèges privés morbihan­nais.

C’est donc l’effort financier important consentis pour l’éducation des jeunes morbihannais et l’attachement à cette stratégie que David Lappartient est venu rappeler au travers de cette visite. Il était accompagné de Christine Penhouët, vice-présidente déléguée à l’éducation, de Marie-Hélène Herry, présidente de la commission Education, culture, sport et vie associative, d’élus locaux et conseillers départementaux, de Stéphane Gouraud, directeur diocésain de l’Enseignement catholique du Morbihan et de Laurent Blanes, directeur académique de l’Education nationale.

A Malestroit, au collège Saint-Julien

Le directeur du collège Saint-Julien a accueilli le président du conseil départemental en compagnie de son équipe. Après une brève présentation de l’établissement, Hervé Petit a fait découvrir à ses visiteurs l’établissement et quelques unes de ses spécificités. C’est notamment le cas de la classe numérique et de l’apprentissage des langues, puisque le collège Saint-Julien propose une option Japonais. David Lappartient s’est aussi longuement intéressé aux élèves cadets de la Sécurité.

Revivez cette visite en vidéo:

A Ploërmel, au collège Beaumanoir

Le collège Beaumanoir bénéficie d’un programme lourd de travaux de rénovation. Après la réfection de la cantine, des travaux dans les salles de sciences et labo sont en cours pour 300 000 euros. Un gros chantier de rénovation thermique va prochainement débuter dans le cadre du plan de relance pour un montant de 2,3 millions d’euros.

Sur le plan pédagogique, le collège mène également plusieurs initiatives innovantes qui ont été présentées à David Lappartient. C’est notamment la création d’une mini-entreprise. Le président du conseil départemental a par ailleurs été interviewé par une équipe de la web-télé « BeaumaNews TV ». Et pour finir sa visite, il a partagé le repas des élèves au self.

Revivez cette visite en vidéo:

Le programme des travaux prévus par le Département:

« L’une des responsabilités principales du département est d’assurer les meilleures conditions matérielles d’études et de travail aux collégiens de ce département avec le seul objectif de faire en sorte que tous les enfants aient les mêmes chances de réussir » souligne le Département qui s’est engagé dans un programme très lourd de construction et de rénovation des collèges. « Ce sont des investissements importants mais absolument nécessaires pour accueillir les jeunes morbihannais dans de bonnes conditions d’éducation et d’enseignement », estime le Département.
Après avoir fortement investi dans la région vannetaise avec la construction du collège Simone Veil à Elven (14M€); puis dans la région lorientaise, avec les constructions des collèges Brizeux (16M€) et Tréfaven (17 M€) qui devrait être opérationnel pour la rentrée 2022, le département conduit actuellement le grand chantier de reconstruction du collège Jean-Loup Chrétien de Questembert (16,5 M€) et réfléchit, en lien avec les communes, à la situation sur Lanester et, outre la construction de l’internat, à la restructuration globale du collège Saint-Exupéry à Vannes.

Ce programme massif de travaux et de restructuration voit l’état du parc immobilier s’améliorer année après année.
Liste des principales opérations en cours d’études ou travaux:
Collège de RIANTEC – restructuration/extension : 3,5 M€ (en travaux – livraison septembre 2022)
Collège de PLUVIGNER – restructuration de la 1⁄2 pension et extension : 10 M€ (en études – début des travaux deuxième semestre 2022)
Collège de VANNES (Saint-Exupéry) – construction d’un internat : 4,25 M€ (en travaux – livraison en décembre 2021)
Collège de PLUNERET – extension de la 1⁄2 pension : 1,7M€ (en travaux – livraison septembre 2022)
Collège d’HENNEBONT (Langevin) – extension : 2,25M€ (en études – début des travaux en janvier 2022)
Collège d’HENNEBONT (Pierre et Marie Curie) – extension 1⁄2 pension et préau : 1,8 M€ (en travaux – livraison septembre 2022)
Collège de VANNES (Jules Simon) – aménagement vie scolaire et préau: 1,6 M€ (en études – début des travaux deuxième semestre 2022)
Collège de GOURIN – restructuration : 2,6 M€ (en programmation – études en 2022)
Collège de PLOERMEL – rénovation thermique
(opération inscrite au plan de relance) : 2,3 M€ (en études – début des travaux premier semestre 2022)
Collège de MALANSAC – rénovation thermique (opération inscrite au plan de relance) : 2,3 M€ (en études – début des travaux premier semestre 2022)
Collèges de GUEMENE-SUR-SCORFF et MAURON –
remplacement des chaufferies fuel (opération inscrite au plan de relance) : 1,2 M€ (en étude – début des travaux premier semestre 2022)
Collèges de ROHAN et JOSSELIN – remplacement des chaufferies fuel (opération inscrite au plan de relance) : 1,2M€ (en étude – début des travaux premier semestre 2022)

3 commentaires "Malestroit-Ploërmel. Avec le président du Département dans les collèges"

  1. Pourquoi nos élus bretons et spécifiquement morbihannais mettent-ils autant de zèle à considérer à égalité l’Ecole de la République et un système scolaire confessionnel privé fut-il légalement toléré au point d’organiser des visites à parité ? Pour entretenir une certaine confusion relativiste où tout se vaudrait ? Certaines valeurs de la République semblent plus compliquées à défendre que l’ordre et la sécurité où là résonnent les accents républicains proférés à grands coups de menton droitiers.

  2. 1882 Jules Ferry
    1905 Séparation des Eglises et de l’Etat…
    Œillères et sectarisme, qu’est-ce à dire ? Juste républicain, laïc et universaliste ne souhaitant pas qu’une confusion de traitement soit entretenue par nos politiques entre les systèmes scolaires. Mais rassurez-vous, les faits vous donnent raison et plus aucune conviction ne dirige une opinion plus consommatrice que concernée. Néanmoins, je maintiens et dénonce cette égalité de traitement, fut-elle légale, entre les deux systèmes scolaires. Point d’œillères ni de sectarisme mais des convictions laïques et républicaines.
    Bien à vous.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Articles similaires