Accueil / Oust à Brocéliande / Guer. Les « Mémoires de n’a Guer » font un carton

Oust à Brocéliande

Publié le 22 août 2021

Guer. Les « Mémoires de n’a Guer » font un carton

Il n’en revient pas lui-même. « Fulup » autrement dit Philippe Lecuyer a déjà écoulé 400 exemplaires de son livre « Mémoires de n’a Guer » et les demandes s’accumulent. Un succès véhiculé par le bouche-à-oreille mais qui a déjà poussé l’auteur à lancer une nouvelle réédition de 300 exemplaires auprès de l’imprimerie Poisneuf de Josselin. Et, tous ceux qui ont lu ce livre savent que probablement cela ne sera pas suffisant. « Les Mémoires de n’a Guer », c’est bien le best-seller local de l’été.

Ce qui fait la force de cet ouvrage, c’est tout autant la richesse de son contenu et la passion qu’il renferme. Celle d’un homme qui s’intéresse à beaucoup de choses mais surtout à l’histoire de son pays et… des autres. Car Philippe Lecuyer est un altruiste. Un vrai.

Au départ, Philippe Lecuyer cherchait des anecdotes sur le village de la Telhaie pour étoffer le contenu du programme de la course cycliste éponyme . Il rencontre alors Marcel Juvigné qui lui parle d’une certaine Annie Philouze. Elle a grandi au château de Coëtbo et allait à l’école à pieds, car il n’y avait pas d’école privée à la Telhaie. « Quand je serai grande, je ferai construire une école », promettait la jeune fille. Et cela s’est réalisé en 1953.

« Le point de départ de cette histoire m’a alors entrainé dans une sorte de tourbillon. J’étais comme aspiré, l’envie d’en découvrir plus. Il va de soi que cela dépassait la place d’une page pour le programme de la course cycliste… », avoue Philippe Lecuyer. L’idée s’est alors imposée à lui d’en faire un livre. D’autant que le confinement est arrivé, donnant à Philippe Lecuyer -qui n’est pas du genre inactif- le temps de construire son projet. Avec cependant deux limites: celle d’une zone de 10 km délimitée par son compas sur la carte et la taille des villages: moins de 1000 habitants. Et heureusement, parce qu’au cours des semaines qui ont suivi la véritable enquête qu’il mène lui fait découvrir une montagne d’anecdotes, de témoignages sur ce qu’était la vie quotidienne autrefois dans ces petites communes. Avec des aventures humaines incroyables comme celle qui lui a permis de retrouver deux anciens élèves de l’école de la Telhaie, Jacques Philouze et Juliette Piel qui ne s’étaient pas revu depuis… 65 ans (voir notre vidéo ci-dessous).

Altruiste car tout ce travail, Philippe Lecuyer en fait don à l’association des Amis de l’EHPAD et de la résidence autonomie de Guer. Son travail et les bénéfices tirées de la vente de ce livre. « Je trouvais que tout ce que j’avais pu récolter en grande partie venant des mémoires de nos anciens devait être restitué à tous. Le livre, c’est la mémoire de nos anciens sauvegardée à tout jamais », explique-t-il. Et l’histoire ne s’arrête pas là. Car, Philippe Lecuyer a recueilli tant d’informations, dont beaucoup étaient inconnues, qu’il n’a pas pu tout mettre dans son livre. Alors, il y aura un 2è tome, qui lui sera une sorte de « collector mémoriel ». Et puis toujours dans l’objectif de partager son travail notamment avec les plus âgés, il prépare un diaporama qui sera présenté dans les résidences pour personnes âgées du territoire.

Un projet mené avec humilité mais qui a séduit Marie-Hélène Herry, maire de Saint-Malo de Beignon et conseillère départementale. Lorsqu’elle en a pris la mesure, elle est aussitôt partie frapper à toutes les portes au conseil départemental et a décroché une subvention de 1200 euros. Celle-ci a permis de couvrir la quasi totalité des frais de réalisation et d’impression du livre. Elle était présente ce samedi ainsi que le député Paul Molac et les maires des communes concernées par le livre pour la remise officielle de l’ouvrage aux Amis de l’EHPAD et de la résidence autonomie de Guer qui désormais gère la vente du livre. Les bénéfices seront affectés à l’animation et au bien-être des résidents tout au long de l’année.

Comment se procurer le livre?

Le livre « Les Mémoires de n’a Guer » est mis en vente au prix de 5 euros.

Pour se le procurer, il faut s’adresser à l’association Les amis de l’EHPAD et de la Résidence autonomie de Guer.

Contacts:

Henri Bebin: tel 0297221256

Marie-Annick Lecuyer: tel: 0627741136

 

Maryvonne Morel: tel: 0667670087

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Articles similaires