Accueil / coronavirus / COVID 19. L’évolution de la situation dans le Morbihan

coronavirus

Publié le 22 juillet 2021

COVID 19. L’évolution de la situation dans le Morbihan

A l’image de ce qui se passe sur l’ensemble du territoire français, la situation sanitaire se dégrade aussi très rapidement dans le Morbihan.

Ainsi selon les chiffres officiels, au 18 juillet, le nombre moyen de cas par jour était de 54, soit une augmentation de 116% en une semaine, portant le taux d’incidence (1) à 50,7 cas pour 100 000 habitants. Il est de 49,6 pour la région Bretagne

Le taux de positivité (2) -toujours au 18 juillet- était de 2,3 contre 1, 3 une semaine plus tôt, soit une hausse de 104%. Il est de 2,1 pour la région Bretagne.

Enfin le taux de reproduction effectif (3) est passé de 1,4 à 1,6 sur la même période, soit une hausse de 19,7% en une semaine. Il est également de 1,6 pour la région Bretagne. Ce chiffre montre que l’épidémie se développe.

Par contre, il n”y a pas eu d’entrée en soins critiques et une seule nouvelle hospitalisation a été enregistrée sur la période dans le Morbihan.

Vaccinations

Dans le domaine de la vaccination, au 19 juillet, 475 986 personnes avaient reçu une première dose (+4%) et 367 024 sont complètement vaccinées (+10,7% en 7 jours.

(1) Nombre de personnes testées positives (RT-PCR et test antigénique) pour la première fois depuis plus de 60 jours rapporté à la taille de la population. Le taux d’incidence est arrêté à J-3 et calculé sur la somme du nombre de nouvelles personnes testées positives des 7 derniers jours [J-9 ; J-3] afin de mieux prendre en compte le délai de remontée des données

(2) Pourcentage quotidien de personnes testées positives par rapport au nombre de personnes testées (positives et négatives).

(3) Nombre de reproduction de la maladie : c’est le nombre moyen de personnes qu’une personne infectée peut contaminer. Si le R effectif est supérieur à 1, l’épidémie se développe ; s’il est inférieur à 1, l’épidémie régresse. Il est mis à jour une fois par semaine.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Articles similaires