Accueil / Oust à Brocéliande / Missiriac. Les écoliers découvrent le handisport de haut niveau

Oust à Brocéliande

Publié le 1 juillet 2021

Missiriac. Les écoliers découvrent le handisport de haut niveau

Deux champions internationaux de handisport ont rendu visite aux 55 élèves de l’école Sainte-Thérèse de Missiriac. Une rencontre exceptionnelle organisée à l’initiative de Manuella Glon, animatrice de l’école Sport et Nature et découverte afin de permettre aux écoliers de découvrir une autre approche du sport de haut niveau.

Sébastien Rio, Missiriacois, double médaillé de bronze au Championnat de France paracyclisme l’an dernier et Katell Alencon, double médaillée aux Championnats du Monde sur route en 2021 ont donc répondu aux questions des écoliers et les ont accompagnés de leurs conseils au travers des différents ateliers préparés par Manuella.

Parcours vélo, atelier handibasket, tir au but, tir à l’arc, atelier handbike et « défi sensoriel »… Les enfants ont pu découvrir que le handicap n’est pas un obstacle à la pratique sportive, bien au contraire, celle-ci étant plutôt un élément d’équilibre aussi bien sur le plan physique que psychologique. Maire de Missiriac, très engagée pour la prise en compte du handicap, Christelle Marcy, maire de Missiriac a passé toute la journée aux côtés des écoliers et des sportifs.

« Nous sommes, Katell comme moi, des handi capables et pas handicapés. Vous êtes les porteurs d’un message, on peut tous se retrouver un jour en situation de handicap ou avoir un proche atteint d’un handicap… » a expliqué Sébastien Rio aux enfants. « Vous avez été curieux, attentifs, c’est top! La vie n’est pas finie après le handicap, j’ai une vie différente, elle n’est pas triste, ma vie est très belle. Le regard sur le handicap ne doit pas faire peur. Au contraire, il nous grandit », rebondit Katell Alençon. L’échange entre les sportifs et les enfants a été très enrichissants. Sébastien Rio qui habite Missiriac, s’est déclaré prêt à répondre à leurs éventuelles questions.

Katell Alençon vis le top 5 aux jeux de Tokyo

« J’ai commencé le vélo à 5 ans, puis après un accident de vélo, j’ai dû être amputé à l’âge de 25 ans », raconte Katell Alençon, 34 ans, originaire de Brest.

Il est vrai que son palmarès sportif est déjà impressionnant et elle peut compter sur un moral d’acier. Celui qui l’a fait remonter en selle en 2013 et repartir vers les sommets grâce au handisport. Après une première Coupe du Monde en 2014. En 2016, elle termine 9è du contre la montre et 7è sur la course en ligne aux Jeux de Rio. Elle a rejoint en 2017 les rangs de COFIDIS, seule équipe pro qui intègre un groupe handisport.

Double médaillée aux Championnats du Monde 2021, (l’Argent sur le contre la montre et le Bronze en course en ligne), Katell est sélectionnée pour les jeux paralympiques de Tokyo qui se dérouleront du 24 août au 5 septembre prochain. Avant cela, elle participera à la coupe de France, le 29 juillet prochain. Une sorte de préparation pour Tokyo où la championne ne veut pas se contenter des seconds rôles: elle vise le top 5.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Articles similaires