Caro. Les hirondelles sont de retour…

Le retour de nos amies les hirondelles constaté ce dimanche à Caro est un heureux présage. Celui du retour des beaux jours. Et ce sera particulièrement vrai cette semaine, selon la météo. Mais il faut espérer que ces jolis oiseaux de retour de leur long périple migratoire soit aussi le signe du retour d’une actualité un peu moins anxiogène, notamment sur le plan sanitaire. L’an dernier, déjà elles étaient arrivées sur notre territoire alors que le confinement venait d’être mis en place. Pour la deuxième fois, leur retour s’inscrit dans cette crise sanitaire qui n’en finit pas…

Mais leur doux et joyeux gazouillis et leur vol gracieux est quand même réconfortant et adoucit un peu l’ambiance. On sait bien que vous êtes nombreux à apprécier ce moment particulier qui porte à l’optimisme. On ne résiste pas à l’envie de vous le faire partager…


'Caro. Les hirondelles sont de retour…' a 2 commentaires

  1. 29 mars 2021 @ 18 h 12 min Ornitho

    Le confinement de 2020 fut favorable (Et ce sera au moins ça) aux oiseaux et à leur nidification. Espérons qu’il en soit de même cette année et engageons nous pour favoriser un environnement favorable aux nidifications en tout genre. En dépit de haies encore bien endommagées par cette extension de la virilité qu’est la tronçonneuse, en dépit de pulvérisations chimiques encore trop nombreuses, ce printemps permettra-t-il encore aux oiseaux une reproduction aussi tranquille ?
    Alors, s’il vous plait, ne touchez pas aux nids d’hirondelles sous les toits durant la saison. Attendez l’automne au pire pour nettoyer. Un travail de mentalités doit être fait par chacun d’entre nous. Il faut abandonner le réflexe qui consiste à croire que tout doit être « Propre » : « Ah c’est beau ! C’est Prop’ !! » entend-on souvent. Hélas, peu de vie derrière le « Prop’ »…
    Tout ne doit pas être forcément « Prop’-Net ». Votre façade et votre crépi s’en remettront de ces quelques fientes, les hirondelles et le reste de la vie sauvage beaucoup moins à terme. Le nombre d’hirondelles décline d’année en année et pâtit déjà de la disparition des insectes eux-mêmes victimes d’excès de chimie. Herbes folles = fleurs = vie = insectes = hirondelles.
    Pour plus de renseignements et aider les hirondelles :
    https://www.aves.be/fileadmin/Aves/Actions/Hirondelles/Article_Natagora_mars_2010_-_Si_on_invitait_les_hirondelles.pdf
    Merci pour elles et pour tous les oiseaux.

    Répondre Signaler un abus

  2. 31 mars 2021 @ 13 h 48 min un ami de la nature

    Le coucou est aussi arrivé

    Répondre Signaler un abus


Voulez-vous commenter ?

Votre adresse e-mail ne sera pas affichée

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.