VIDEO. Monterrein – Caro. Les arguments des opposants aux éoliennes

C’était une réunion qui avait pour objectif d’informer les opposants au projet de parc éolien du Chêne Tord à Caro. Elle était donc résolument à charge contre ce projet. Mais les différents intervenants ont produit des arguments très fiables pour justifier leur hostilité à ce projet en particulier mais plus généralement à l’implantation des éoliennes en France.

Petit retour en vidéo sur cette réunion à laquelle près de 200 personnes ont assisté.

Ce soir, rassemblement à Caro

Les opposants se donnent rendez-vous ce mercredi soir à Caro pour aller exprimer en silence leur désapprobation sur ce projet. Une manifestation qui aura sans doute peu d’impact sur la décision finale du conseil municipal qui a inscrit le sujet à son ordre du jour. Les élus de Caro se sont en effet déjà discrètement réunis au cours d’une réunion privée, pour prendre leur décision. Il s’agissait d’un vote blanc et le vrai vote aura lieu ce soir, laissant la place à d’éventuels changement d’avis des élus. 

Donc, lundi soir, Anne-Marie Robic, déléguée départementale de l’association des paysage et monument de France a produit un certain nombre de documents, tout ce qu’il y a de plus officiels destinés à éclairer les opposants au projet.

Voici quelques repères pour vous permettre une lecture rapide de la vidéo.

A partir de la 11 è minute, Anne-Marie Robic développe des arguments généraux montrant le faible impact de l’énergie éolienne sur la consommation électrique, à partir de document provenant d’ERDF.

A partir de la 18è minute, présentation des documents montrant comment le dossier a été instruit par la mairie de Caro. On y découvre que le préfet du Morbihan avait refusé le projet en 2015. La société a alors déposé une nouvelle demande en octobre 2016 auprès du préfet qui a débouché sur l’enquête publique actuellement en cours

A partir de la 24è minute, intervention du docteur Castillon qui lance un  plaidoyer contre les éoliennes et évoque les conséquences pour la santé de ce type d’engins

A partir de la 41è minute, Anne-Marie Robic reprend la parole et passe au crible les affirmations contenues dans le dossier présenté par la société Environnement et Energies Locales sur la production estimée du parc éolien du Chêne Tord et en démontre le caractère scientifiquement irréaliste.

A la 44è minute, un intervenant reprend graphique à l’appui les constats de production d’électricité établis en fonction de la puissance des vents au Chêne Tord, mais aussi en Bretagne et en France. Il en ressort l’extraordinaire faiblesse de l’efficacité de l’énergie éolienne.

A la 54è minute Anne-Marie Robic détaille l’impact des éoliennes sur la valeur des habitations et la responsabilité qui pèse sur le propriétaire d’une maison qui n’a pas signalé la présence d’éoliennes près de son habitation. Elle montre un photo montage qui donne une perspective sur le paysage auquel les habitants du hameau du Bézy de Caro seront exposés si le projet se réalise. Un horizon sur lequel se dresse les futures éoliennes.

A partir de la 59è minute, celle-ci rend compte d’un certain nombre de témoignages montant l’impact des nuisances générées par les éoliennes sur les riverains.

A 1 h 04, le témoignage d’un habitant de la Gajale, un hameau de Caro directement concerné par le projet qui exprime sa détermination à se battre contre sa réalisation

A 1 h 07, le témoignage du maire de Campénéac qui rapporte les conséquences que subissent les habitants de sa commune du fait de la présence de trois éoliennes. Un témoignage impressionnant qui montre l’impact des ondes électromagnétiques sur la vie quotidienne d’une partie de sa commune, mais aussi les compensations proposées par la société : une parabole pour permettre la bonne réception de la télé et des bons d’achat… Il évoque aussi une conséquence mal connue : la fabrication de véritables épées de glace l’hiver en raison du givre qui sont ensuite propulsées à des dizaines de mètres au risque de provoquer des accidents mortels.

A 1 h 14, les conséquences sur les exploitations agricoles et notamment l’élevage

A 1 h 25, Jacques Mikuzinski, maire-adjoint de Ploërmel, expert en finances locales, démontre que ce type d’implantation ne rapporte qu’une somme modique à la commune.