Guer. Comment imaginez-vous votre médiathèque du futur?

De gauche à droite Maryline Menaheze et Milène Delamaire-Peltier espère une participation massive du public à leur questionnaire.

La médiathèque de Guer est un vaste espace qui comporte un fonds de livres très important, des périodiques, des CD et DVD, des jeux, des postes informatiques… Bref, un superbe outil dédié au développement culturel de tous les habitants. “La médiathèque fête ses 20 ans d’existence cette année. Elle est très riche, mais les pratiques évoluent. J’ai pris mes fonctions au mois de mai et je me suis dit que c’était peut-être le bon moment de consulter les usagers pour avoir leur ressenti et voir si à partir de leurs avis, on pouvait améliorer ce service pour le rendre encore plus accessible…”, explique Maryline Menaheze, nouvelle directrice du pôle culture et patrimoine de Guer dont dépend la médiathèque. Les élus ont aussitôt accroché et souhaité que le projet se développe. Mais en creusant un peu cette idée, le chantier s’est finalement avéré de taille. Car si l’avis des usagers habituels est essentiel, il est aussi important d’essayer de sonder ceux qui ne franchissent pas la porte et de comprendre pourquoi… La solution à ce qui pouvait prendre des allures de challenge est apparue avec l’arrivée dans le service d’une stagiaire, Milène Delamaire-Peltier qui prépare dans le cadre d’un projet de reconversion une licence pro “métiers du livre” à Rennes. Un diplôme ciblé sur les médiathèques. Bref, le profil parfait pour prendre en charge la mission. Et il n’a pas été nécessaire de convaincre la stagiaire qui s’est lancée dans le projet avec enthousiasme. “Elle a un rôle déterminant dans l’aboutissement de cette mission…”, insiste la directrice.

“La seule façon de répondre à l’objectif fixé, c’est d’aller à la rencontre des habitants, de leur donner les moyens de s’exprimer. Compte tenu du contexte sanitaire, il est difficile d’envisager des contacts physiques, alors j’ai choisi d’élaborer un questionnaire. Il suffit de quelques minutes pour le remplir, il est anonyme, mais les participants ont la possibilité de laisser leur identité . On y présente la médiathèque et ses services mais on interroge aussi les gens sur leurs pratiques. mais surtout, surtout, on laisse une grande place aux suggestions. Car c’est à partir de là qu’on espère élaborer la médiathèque du futur”, décrit Milène Delamaire-Peltier.

La médiathèque du futur, en attendant les résultats de cette enquête, Maryline Menaheze l’imagine déjà un peu comme un tiers-lieu, un endroit où on se retrouve entre le travail et la maison, une sorte d’after-work. “J’ai envie de créer un lieu cosy, avec des canapés, un endroit où on a envie de prendre le temps, de rester et pas seulement pour lire en silence. Pourquoi pas en faire un lieu d’échanges, où on se retrouve pour partager des jeux de sociétés ou simplement discuter”, imagine Maryline Menaheze. Et ce n’est pas qu’un rêve puisqu’un jardin en cours d’aménagement à l’arrière de la médiathèque où il fera bon “lâcher prise” entre les fleurs, le chant des oiseaux en feuilletant un bon bouquin.

L’analyse des questionnaires après le 31 décembre dira si cette vision est partagée par les citoyens. Ces derniers seront d’ailleurs invités à participer à des ateliers qui leur permettront de participer activement à la construction de leur médiathèque. Et cette période de confinement est finalement le moment idéal pour remplir ce questionnaire qui prépare “le jour d’après”. Et n’oubliez pas que la médiathèque est ouverte en ce moment sur rendez-vous. Il suffit de faire son choix au préalable dans le catalogue en ligne pour venir récupérer sa commande…

Pratique:

Accédez au questionnaire en cliquant ici

Pour contacter la médiathèque:

tel: 0297220463

Site internet 

 


'Guer. Comment imaginez-vous votre médiathèque du futur?' n'a pas de commentaires

Soyez le premier à commenter cet article

Voulez-vous commenter ?

Votre adresse e-mail ne sera pas affichée

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.