Malestroit. Ecole Gauguin: échanges tendus autour de la réorganisation des locaux

“Si nous ne faisons rien, l’école Paul Gauguin va fermer. C’est une question de sécurité pour vos enfants. Nous recevons de plus en plus de courrier de la préfecture qui donnent un avis défavorable au maintien de l’école…”. Ce sont en résumé les explications fournies ce jeudi soir par les élus membres du bureau du syndicat intercommunal de groupe scolaire de Malestroit, c’est à dire l’école publique Paul Gauguin (ce syndicat regroupe les communes de Missiriac, Malestroit, Pleucadeuc, Saint-Marcel, Bohal, Saint-Congard, Ruffiac, Saint-Laurent sur Oust) qui présentaient aux parents d’élèves un projet de restructuration de l’école Paul Gauguin.

Il y a urgence et Bruno Gicquello le maire de Malestroit, a dépeint la situation avec réalisme et un certain brio. L’école est placée sous “avis défavorable” de la commission ERP (établissement recevant du public) depuis 4 ans. “Je suis responsable de la sécurité et s’il y a le moindre incident, c’est moi qui en supporterait les conséquences. Cette situation ne peut plus durer”, tonne Bruno Gicquello. Pour sortir de cette situation, il faut engager des travaux très important. La rénovation des locaux actuels est évaluée à 1 million d’euros, un montant insupportable pour le syndicat dont la situation financière est “tendue”. Alors, le syndicat a fait réaliser un projet alternatif qui prévoit la fermeture d’une partie des bâtiments et une réorganisation de l’autre partie. Un projet cohérent, viable qui préserve la qualité d’accueil des enfants -dont les effectifs diminuent- et surtout assure leur sécurité et cela pour un investissement estimé à 100 000 euros environ. Il a été présenté par la présidente du SIGSP, Carole Blanco-Hercelin ce jeudi soir devant des parents d’élèves pas convaincus du tout.

Ces derniers accusent les élus de négliger l’école publique et de proposer un projet au rabais qui anéantirait des conditions pédagogiques qu’ils estiment idéales dans la configuration actuelle. Ils sont favorables à la réhabilitation des locaux, jugées trop coûteuse par le syndicat. “Maintenant ça suffit. C’est de la sécurité de vos enfants qu’il s’agit. Ce projet se fera sinon c’est l’école qui fermera…”, s’emporte Bruno Gicquello soutenu par l’ensemble des élus du bureau syndical. Les débats sont parfois assez vifs comme vous pourrez le revivre dans notre vidéo ci-dessous.

La présidente du syndicat promet une nouvelle réunion après les vacances avec les parents et les enseignants pour présenter le projet définitif.

 

 


'Malestroit. Ecole Gauguin: échanges tendus autour de la réorganisation des locaux' a 5 commentaires

  1. 15 octobre 2020 @ 22 h 47 min Job

    Comment sont financées les écoles privées ?

    Répondre Signaler un abus

  2. 16 octobre 2020 @ 8 h 26 min Berthe

    La sécurité des enfants c’est une priorité c’est pour ça que les barrières de protection devant l’école ne sont toujours pas remplacées. Pourvous qsa dour

    Répondre Signaler un abus

    • 16 octobre 2020 @ 10 h 10 min Dan56

      Bonjour Berthe:la critique est toujours facile….
      mais en attendant Mesdames et Messieurs du syndica…..bon courage!!!
      plus vous leurs expliqués moins ils comprennent
      quand a l”école a…rabais félicitation a cette Dame
      qui si je ne me trompe est……enseignante bravo a vous Madame
      bon courage a tous
      Dan56

      Répondre Signaler un abus

  3. 16 octobre 2020 @ 13 h 22 min Serge

    C est quand même formidable de voir comment Mr Gicquello porte le masque dans une école…. Ça ou rien c est pareil.

    Répondre Signaler un abus

  4. 19 octobre 2020 @ 22 h 00 min Anthony

    Le masque, il n’a jamais su le porter…
    C’est pas maintenant qu’il va s’y mettre..

    Répondre Signaler un abus


Voulez-vous commenter ?

Votre adresse e-mail ne sera pas affichée

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.