Ploërmel. L’équipe de la maternité peut être fière de son label

De gauche à droite, Valérie Jeanne, Emmanuelle Mayrand, Sophie Lingenheld et Corinne Gautier

Ce label, elles en sont fières. Pour la 3è fois depuis 2011, un jury d’experts a estimé que la maternité de Ploërmel mérite de conserver le label IHAB (Initiative Hôpital Ami des Bébés). Et ce n’est pas rien puisqu’il est placé sous l’égide de l’Organisation Modiale de la Santé et de l’UNICEF. Seules 46 maternités en France et 6 en Bretagne en bénéficient. Alors, oui, Emmanuelle Mayrand, sage-femme faisant fonction de coordinatrice et Sophie Lingenheld, sage-femme spécialisée en acupuncture sont fières de cette reconnaissance pour leur service, pour leur hôpital, pour leurs patientes, pour leur territoire.

Ce n’est pas une mince affaire que de pouvoir prétendre à ce label. Car il est soumis à un contrôle permanent et le jury est venu passer deux jours en juillet en immersion pour vérifier que la maternité ploermelaise en respectait bien les critères. Il s’est entretenu avec les parents a vérifié les procédures, les actions menées par le service. Et le verdict est tombé avec non seulement la reconduction pour 4 ans du label mais en plus les félicitations du jury!

On comprend alors l’enthousiasme avec lequel les sages-femmes annoncent cette bonne nouvelle en compagnie de Valérie Jeanne, la directrice déléguée de l’hôpital et de Corinne Gauthier, directrice adjointe et responsable du pôle enfance commun aux établissements de Vannes et Ploërmel.

Elles sont intarissables sur le sujet et en parlent avec une passion qui en dit long sur leur implication et le travail qu’elle mène pour répondre au mieux aux trois axes sur lequel repose le label. Ces derniers vont dans le sens d’une exigence forte en faveur de la qualité des soins autour de la naissance: la prise en compte des besoins individuels de la mère et du bébé, un accompagnement attentif et rassurant pour les familles et un esprit d’équipe et de réseaux.

Trop facile pour l’équipe de la maternité de Ploërmel. Elle implique les parents avec bienveillance dans son travail et chouchoute aussi bien la maman que son accompagnant qui peut rester à l’hôpital la nuit s’il le souhaite. L’action est permanente, mais un projet novateur prend valeur de symbole: la création d’une salle nature constituée d’équipements permettant à la maman d’accoucher sans recours à la péridurale. Cette assistance sort même des murs de la maternité qui a créé un site internet afin de mieux informer les futurs parents et de valoriser ses actions, ses compétences, ses initiatives et son offre de santé au plus grand nombre.

Accompagner les parents sans influer sur leurs choix, c’est la règle que s’impose l’équipe et qui a son importance. “Il y a une idée préconçue très largement répandue selon laquelle choisir une maternité labellisée IHAB rend obligatoire l’allaitement. C’est totalement faux. La maternité est là pour éclairer les choix des parents et être au plus près du projet parental”, précise Corinne Gauthier qui insiste sur la lourdeur des contraintes que fait peser le label à l’équipe et qui explique peut-être pourquoi peu de maternité s’engagent dans cette démarche contraignante.

Il suppose une remise en question permanente du personnel qui est régulièrement évalué et qui s’auto-évalue lui-même. Un médecin-pilote assure la formation permanente des soignants et chaque intégration s’accompagne d’une formation spécifique à ce label.

Et ce label a aussi un impact en dehors du cadre médical. “Il véhicule une image positive et permet à l’établissement de partager des valeurs et des projets avec des partenaires de son territoire. C’est le cas de la ville de Ploërmel, “ville amie des enfants”, de la communauté de communes, la région et les fonds européens qui soutiennent le projet de salle nature; les sages-femmes libérales du secteur, la PMI, les médecins libéraux, les association et groupes de mères”, souligne Valérie Jeanne.

La salle Nature presque terminée

le projet de salle nature a pour objectif de proposer un espace ouvert à toutes les femmes souhaitant bénéficier d’une baignoire et désirant un accouchement physiologique. Cet espace leur offre de nombreuses possibilités humaines, sécuritaires et matérielles pour réussir leur projet. C’est une équipe médicale et paramédicale formées, lianes de suspension, baignoire de dilatation, banquette d’accouchement et le tout dans un environnement rendu chaleureux par la décoration (peinture, lumière douce, tamisée, musique…). Ce projet représente un investissement de 80 000 euros et devrait être achevé d’ici la fin de l’année.

 

 


'Ploërmel. L’équipe de la maternité peut être fière de son label' a 1 commentaire

  1. 9 octobre 2020 @ 17 h 26 min Tybo

    Bonjour,
    effectivement ce label est parfaitement mérité au vu de la qualité proprement exceptionnel du travail, de l’accueil et de l’accompagnement réalisé par toutes les sages-femmes de cette maternité.
    Il est alors d’autant plus dommage que les gynécos de cette même maternité ne soient pas au diapason. Et c’est peu dire.

    Répondre Signaler un abus


Voulez-vous commenter ?

Votre adresse e-mail ne sera pas affichée

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.