Malestroit. Le concert fait grincer des dents

La place Queinnec de Malestroit est restée fermée après le traditionnel marché du jeudi matin. Depuis des barrières interdisent l’accès à l’ensemble du parking de chaque côté de la rue d’accès à la place du Bouffay et une scène a été installée. Ces mesures sont semble-t-il prise en vue de l’organisation d’un concert ce samedi dans le cadre de la 2è convention du disque. L’an dernier, la première édition de cette convention avait été organisée par le disquaire installé place du Bouffay. Ce magasin a depuis fermé.

L’évènement est organisé par la ville de Malestroit qui annonce une trentaine d’exposants. A l’occasion de cette convention -en fait une sorte de bourse du vinyl- un concert est annoncé qui sera donné par Hanitra, une chanteuse originaire de Madagascar (voir ci-dessous). Et l’initiative passe mal chez un certain nombre de commerçants du centre de Malestroit. Ce jeudi, une sorte de lettre ouverte circule en ville, signée “Les commerçants de Malestroit”. “Nous avons eu la surprise d’apprendre qu’un concert est organisé par la mairie avec un débit de boisson à l’appui pour un accueil de 300 à 400 personnes”, écrivent les auteurs de ce document qui expriment “une certaine incompréhension” de la part “des commerçants mais aussi des citoyens”. Une incompréhension qui s’appuie notamment sur le fait que les “Vendredis du canal” ont été interdits pour des raisons de sécurité. “Une décision difficile à admettre”, mais finalement acceptée compte tenu de la fréquentation touristique importante et du risque d’émergence d’un cluster.

C’est justement cette menace sanitaire que pointent du doigt les auteurs du courrier menaçant de demander à la mairie “une indemnisation en fonction de nos pertes d’activités en cas de catastrophe sanitaire”. Car “même si l’aval de la préfecture a été délivré”, le courrier met en avant le fait que ce concert attirera  beaucoup de monde. Or,  si le nombre de spectateurs entrant dans l’enceinte peut être contrôlé, par contre rien n’empêche ceux qui ne pourront entrer de s’agglutiner autour des barrières, hors de contrôle et donc avec le risque que les règles sanitaires ne soient pas respectées…

Enfin, les auteurs du courrier regrettent de n’avoir eu aucun retour aux demandes de rencontre formulées auprès de la mairie, ce mercredi 5 août. La fermeture totale de la place Queinnec dès ce jeudi et jusqu’à samedi suscite aussi une certaine grogne. Actuellement, en raison de la fréquentation touristique, il est très difficile de stationner dans Malestroit, et là, cela devient une vraie galère. Sans doute la raison pour laquelle la mairie diffuse des annonces pour mettre en avant l’existence de 6 parkings de substitution (les douves, cinéma, clinique, la digue, salle des fêtes et chemin des Tanneurs) à trois minutes à pieds du centre ville…

L’ambiance devrait être chaude dans le centre de Malestroit samedi soir où la météo annonce des températures caniculaires

Hanitra, la voix de Madagascar

Sur son site internet, la chanteuse Hanitra qui sera en concert à Malestroit, samedi 8 aout à partir de 21 heures, se présente ainsi:

“Si elle est une véritable icône à Madagascar – suite à ses débuts avec le groupe Lolo Sy Ny Tariny, Hanitra a choisi de s’éloigner de son île, pour bâtir sa carrière.

Invitée sur de nombreuses scènes, de l’Australie, aux USA en passant par Zanzibar, Hanitra a trouvé la recette d’une musique raffinée et accrocheuse qui navigue entre folk à fleur de peau et morceaux plus rythmés.

Elle présente son dernier album Lasa, composé au fil de ses voyages et rencontres musicales. Elle revient sur les thèmes qui lui sont chers : la fragilité humaine, la vie quotidienne à Madagascar, les problèmes d’environnement et l’importance de la culture et de l’éducation.”


'Malestroit. Le concert fait grincer des dents' a 12 commentaires

  1. 6 août 2020 @ 23 h 53 min Des malestroyens

    Bonsoir,

    Malestroit, le village tout en decadence.

    Un concert organise par la municipalite en periode d insecurite sanitaire … C est irresponsable dans le contexte actuel. Et en même temps, les vendredis du canal et autres festivites dont le Pont du rock sont annules avec un manque a gagner pour les commerçants…

    Un nouveau pub en plein centre ville alors qu il y a suffisamment de bars et surtout de bruits/cris/incivilites les nuits des week-ends …

    Des trafics de drogue sur la digue …

    En parallele, des agents de securite employés via nos impots pour assurer une securite et une tranquillité des citoyens …

    Des camping caristes accueillis comme des rois, le tout gratuitement …

    Des entreprises et des commerces de moins en moins nombreux et/ou ephemeres (cf. le disquaire reste moins d un an) …

    Des rues très rarement nettoyées …

    A chaque jour sa nouvelle incoherence.
    Quelle honte pour un village soi disant cite de caractere de décroître de cette façon …

    Et on fait croire qu a Malestroit, tout va bien !

    Répondre Signaler un abus

    • 7 août 2020 @ 12 h 54 min JPB

      Encore et toujours les camping cars accusés de tous les maux. ‘Reçus comme des rois. Ben voyons. Tombola organisée et financée par la commune. 1er tirage rien que des camping caristes. Ce qui signifie que ces derniers font vivre les commerçants locaux. Alors réfléchissez avant d’accuser vos propres clents. Cordialement. JPB

      Répondre Signaler un abus

  2. 7 août 2020 @ 0 h 16 min Retraité

    Quel honte
    Mais vraiment, comment peut-on faire une chose pareil… Après tant de sacrifice de part et d’autre…
    Je me prive d’embrasser mes proches pour ne pas donner ou attraper ce virus et d’un autre côté, une municipalités organise une chose pareil…
    Alors qu’il est question à ce jour, de malheureusement tout annuler pour limiter les propagation de cette maladie…
    C’est scandaleux…

    Si la moindre faille s’avère être, je demanderai compte auprès du service préfectorale et ne manquerai pas de me justifier auprès des services compétent.

    Répondre Signaler un abus

  3. 7 août 2020 @ 8 h 03 min Martin

    Je ne comprends vraiment pas pourquoi la municipalité a autorisé cette manifestation.
    Pourquoi avoir interdit dans ce cas les vendredis du canal ? Je comprends les commerçants en colère, c est pourtant eux qui font la vie de Malestroit.
    Mais cela ne m étonne pas du maire car même lui ne respecte pas les gestes barrières :samedi matin au marché tout le monde avait le masque sauf lui.

    Répondre Signaler un abus

  4. 7 août 2020 @ 13 h 42 min Jardin

    En accord avec toutes ces réactions je vais rajouter une information que peu de perso ne ont eu connaissance à savoir voici 3 semaines un véhicule haut de gamme à été retrouvé abandonné portières et coffre grand ouvert
    Les contrôles ont confirmé un voiture volée qui ne devait pas transporter des cacahouètes
    Mais silence radio….. Comme d autres événements
    Il faut être vigilants et ne pas accepter cette dérive

    Répondre Signaler un abus

    • 8 août 2020 @ 8 h 37 min Pat j

      Quel rapport?…on ne d’aucun traffic ici. Juste d’un événement qui nous casse les pieds. Et en pleine crise sanitaire.

      Répondre Signaler un abus

  5. 7 août 2020 @ 15 h 25 min Malestroyenne

    Chers Malestroyens
    Et bien je vous propose de vous déplacer sur la place Queinnec samedi (journée et soirée) avec port du masque bien évidemment mais aussi appareil photo. Si dérives dans l’enceinte du salon du vynil mais aussi à l’extérieur des barrières, nous adresserons nos observations aux services de la Prefecture pour mise en danger de la santé des habitants
    Excellent week-end à tous

    Répondre Signaler un abus

  6. 7 août 2020 @ 16 h 13 min Sylviane

    Cette manifestation est autorisée par la préfecture.
    Les vendredi du canal et le pont du rock, ce n’est pas la mairie qui a refusé. Chacun sait que la municipalité est POUR ces 2 festivités.
    Mais le nombre de visiteurs est bien plus important que le salon du vinyle et le masque est bligatoire
    En principe on ne devrait pas voir les commerçants, ou un certain nombre en tout cas, samedi au salon et concert, vu qu’ils sont contre. On verra et on observera.
    Regardez la Gacilly et ses photos ou des milliers de visiteurs se croisent.
    Et avec une moindre mesure, Josselin et son concert la semaine dernière, Val d’Oust et son marche/concert , Missiriac et son petit marché populaire (désormais stoppée)
    Et les festivités sur le littoral.
    La on ne dit rien mais desque ca touche Malestroit, c’est un scandale.
    Si les règles barrières sont respectées et la jauge de visiteurs, ça doit le faire.
    Mais certains se feront un plaisir de critiquer à nouveau si le moindre petit détail se présente ou si 1 personne n’a pas son masque .
    Que c’est triste de n’avoir que ça à faire :: critiquer.
    Et je parie que beaucoup de ces critiqueurs ne sont même pas malestroyens.

    Répondre Signaler un abus

    • 8 août 2020 @ 18 h 50 min ML Bouchereau

      Tout à fait d’accord avec vous Sylviane ! Je trouve que certains dépensent beaucoup d’énergie pour critiquer avec beaucoup d’incohérences d’ailleurs.

      Répondre Signaler un abus

  7. 7 août 2020 @ 16 h 15 min citoyen

    il faut faire attention et reste vigilant avec le covid 19 , il y a des maires qui obligent le port du masque dans les rues et partout dehors dans des villes Françaises .

    Répondre Signaler un abus

  8. 12 août 2020 @ 22 h 03 min Brigitte AUBERT

    A tous ceux qui critiquent le concert de Hanitra ils auraient du venir Samedi car ils y avait encore des places de libre et ils seraient moins haineux car ils auraient vu quelquechose de beau qui les aurait détendus et leur aurait élevé l’esprit. Merci à la municipalité de Malestroit pour avoir organisé ce superbe spectacle en toute sécurité. Brigitte AUBERT

    Répondre Signaler un abus

  9. 23 août 2020 @ 10 h 54 min 7 voix

    On ne parle pas de la même chose.
    La qualité des artistes n’est pas mis en cause, la beauté des spectacles est indiscutable. Mais les malestroyens attendent autre chose de leurs élus majoritaires. Pour les activités et les spectacles il existe des associations, un comité des fêtes qui ont, eux, vocation à nous divertir.
    Que se passe-t-il par contre hors saison pour nous les contribuables.
    Toujours rien pour nos petits,au regard des communes voisines, toujours rien pour nos ados au regard des communes voisines, Pas de logement pour les alternants, les stagiaires, et étudiants trouvant des formations chez nous, rien pour les jeunes couples en recherche d’un logement, achat ou location, que dire pour nos anciens qui doivent jongler entre les trottoirs dangereux, quasiment une chute chaque jeudi sur le marché, les routes aussi dangereuses, la vitesse et surtout l’inaccessibilité de nos bâtiments publics. Ne parlons de la traversée des camions, l’entretiens de notre ville, nos pauvres employés communaux sont utilisés en permanence à faire autre chose …
    Par contre on va donner 169 000 euros de pénalité, à la banque pour rembourser par anticipation des emprunts que l’on rembourse actuellement sans difficulté.
    ce ne sont pas des tombolas qui vont sauver nos vrais commerces de proximité, je ne vais pas acheter 4 paires de chaussures pour participer au tirage et en gagner une demi … je n’ai pas besoin de vêtements médiévaux ou de bougies parfumées pour vivre tous les jours, respect aux commerçants qui vendent cela mais dans ma vie de tous les jours, je ne suis pas client de ces choses.
    Voilà pourquoi certain malestroyens sont très remontés contre l’exécutif de leur commune, qui ne fait pas grand chose pour la vie de tous les jours.
    Bravo aux artistes qui résistent à cette crise, qui restera une tragédie pour beaucoup

    Répondre Signaler un abus


Voulez-vous commenter ?

Votre adresse e-mail ne sera pas affichée

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.