Accueil / Oust à Brocéliande / Saint-Abraham. Les élu(e)s explorent leur commune… à vélos

Oust à Brocéliande

Publié le 14 juillet 2020

Saint-Abraham. Les élu(e)s explorent leur commune… à vélos

On y va, on n’y va pas… Finalement les élu(e)s de la commune de Saint-Abraham ont opté, ce mardi matin, pour la première solution. Ils ont enfourché leurs bicyclettes, faisant fi  de la pluie qui semblait vouloir gâcher leur sortie…

« Le conseil municipal étant composé de nouve(lles)aux élu.e.s, je leur propose de découvrir la commune en participant à une rando vélo… », explique Gaëlle Berthevas, maire de Saint-Abraham. Salle des Nouettes, vestiaires du stade de football, l’église et bien sur la Passerelle de La Née… constituaient les principales étapes de cette randonnée, tout en douceur. En effet, avec cette initiative, Gaëlle Berthevas a voulu faire coup double. Le groupe a pu tester les vélos électriques que proposent à la location l’Oust à Brocéliande communauté. « Nous allons pouvoir voir nous-même comment on peut circuler à vélo dans la commune, ce qui fera le lien avec le plan vélo élaboré par l’OBC et imaginer les aménagements que nous pourrions apporter pour en améliorer l’usage, notamment dans l’hypothèse de l’aboutissement du dossier de la passerelle de La Née… », détaille Gaëlle Berthevas.

Le projet de réhabilitation de la passerelle de La Née devrait être un des dossiers majeurs de ce début de mandature pour Saint-Abraham mais aussi les 4 autres communes concernées (Saint-Marcel, Malestroit, Missiriac et Caro). Cette passerelle est fermée depuis plusieurs années, mais une association se bat pour obtenir sa réfection. Elle permet le passage d’une rive à l’autre de l’Oust et pourrait constituer un élément majeur du développement du tourisme vert pour toute cette partie du territoire. L’OBC ne souhaite pas s’investir dans ce projet qui pourrait néanmoins bénéficier de subventions entre autre de la part de la région, propriétaire de la Passerelle. Les cinq communes intéressées doivent désormais trouver la structure juridique qui leur permettra de mettre véritablement le projet sur les rails…

Découverte de la commune et de ses centres d’intérêt, promotion du vélo électrique… Ce 14 juillet a aussi pris des allures de « journée de partage et de cohésion de l’équipe », souligne Gaëlle Berthevas dont on connait les compétences qu’elle développe en matière de ressources humaines au niveau du Pays. Pour la cohésion, après la partie « travail » la randonnée s’est poursuivie par un pique-nique pris en commun auquel les conjoint(e)s étaient convié(e)s.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Articles similaires