Saint-Marcel. Ils se cotisent pour une gerbe contre l’oubli

« Toutes les stèles de mémoire de saint-Marcel ont été oubliées ce 18 juin 2020. Pourquoi? C’est la question que beaucoup de sympathisants se sont posée. Pas une fleur, pas un drapeau. Rien. Quelle déception », s’attristent ces « sympathisants de la mémoire de Saint-Marcel ». Ils ont déposé ce samedi matin en catimini une gerbe devant la stèle du Bois-joli.

Les cérémonies patriotiques, comme celle du 18 juin, se sont déroulées en comités restreinst ou n’ont pas été célébrées dans beaucoup de communes, en raison de la crise sanitaire liée au COVID-19. Mais à Saint-Marcel, ville marquée à jamais dans sa mémoire et dans sa chair par les terribles combats du maquis qui ont opposé les résistants et l’occupant, le devoir de mémoire est à fleur de peau. De nombreuses familles portent toujours le souvenir de proches qui ont perdu la vie ou souffert de ces moments terribles. Le sujet est sensible…

Du coup, l’absence de cérémonies est très mal vécue par ces « sympathisants ». « Les règles de non autorisation en ce moment de rassemblement, nous en sommes conscients. Mais là, une seule personne aurait suffi pour mettre quelques fleurs et un drapeau pour marquer le fait qu’on n’oublie pas », estiment-ils. Ils expliquent s’être cotisés pour acheter la gerbe qu’ils ont déposée au Bois-Joli. « C’est là que le 18 juin 1944 se sont déroulés les premiers combats de cette terrible bataille de Saint-Marcel opposant les allemands à la résistance et aux parachutistes SAS. Les premières victimes sont tombées ici. C’est la raison pour laquelle nous avons choisi cet endroit pour ce geste symbolique », soulignent les sympathisants. Ils veulent dédier cette gerbe « à tous ceux qui tombèrent sous les balles ou en représailles des pertes subies par les allemands » en adressant un message « n’oubliez jamais les sacrifices de toute une génération. beaucoup y ont laissé leur vie. Il ne faut pas que cela soit pour rien… ».

 


'Saint-Marcel. Ils se cotisent pour une gerbe contre l’oubli' a 1 commentaire

  1. 5 juillet 2020 @ 10 h 41 min Jean-claude GUIL St Marcel

    Bien vu cette gerbe contre l’oubli ! il est évident que ceux et celles qui se trouvaient à St Marcel le 18/06/1944
    en ont » gros sur la patate » je signale au passage que mon épouse et moi même avons déposé une gerbe à la stèle des Hardys-Béhélec et que notre drapeau flottait ces 18 et 19 juin 2020.Nous ne sommes plus dans le
    devoir de mémoire semble-t-il mais dans le travail de mémoire aussi soulignons ceux et celles qui s’y attellent par respect pour tous ces résistants qui ont portés haut l’honneur de SAINT-MARCEL

    Répondre Signaler un abus


Voulez-vous commenter ?

Votre adresse e-mail ne sera pas affichée

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.