Malestroit. Malestroit 49,74: l’opposition s’installe

L’opposition municipale ne fera pas de la figuration à Malestroit. Jean-François Guihard, tête de la liste Malestroit Nouvel Air a annoncé ce vendredi matin la création d’un collectif citoyen intitulé « Malestroit 49,74 ». Un nom choisi pour rappeler le score obtenu par sa liste qui a talonné celle du maire sortant qui n’a pas réussi à faire mieux que de gagner de 7 petites voix.

Un score qui met donc à quasi égalité les deux listes. Et Jean-François Guihard revendique à juste titre de représenter la moitié de la population malestroyenne et a affirmé son intention de tout faire pour que ses électeurs puissent se faire entendre auprès d’une mairie qui fait la sourde oreille. Le maire sortant n’a pas donné suite aux demandes de rendez-vous des représentants de Malestroit Nouvel Air.

Au cours d’une conférence de presse, Jean-François Guihard entouré de quelques uns de ses colistiers a été clair: pas question de démissionner. Il aime Malestroit et est déterminé à se consacrer à son développement. Il a par ailleurs insisté sur son intention de jouer pleinement son rôle de conseiller communautaire titulaire. poste qu’il a obtenu compte tenu du score très élevé de sa liste aux municipales.

Il a lancé un appel à tous ceux qui s’intéressent à la vie de Malestroit pour adhérer à ce collectif citoyen.

Voir la vidéo de cette conférence de presse en cliquant ici

 


'Malestroit. Malestroit 49,74: l’opposition s’installe' a 12 commentaires

  1. 29 mai 2020 @ 14 h 36 min Christian

    La liste du maire sortant fait donc à nouveau le forcing : Il n’est pas question de répondre aux attentes de la moitié des électeurs. Nous sommes bien en présence d’une liste d’opposition et non de minorité ; preuve en est du score aux élections du premier tour.
    Bravo à Jean-François Guihard et ses co-listiers de rester dans la course. Et il ne sera pas nécessaire d’utiliser le « 49-3 » (*excusez du terme !) pour passer en force. Le soutien est déjà présent.
    Il est vraiment dommage qu’une commune de 2500 habitants en arrive à ce point. J’ose espérer que les débats lors des prochains conseils municipaux puissent être constructifs.
    Au niveau de intercommunalité, Malestroit doit pouvoir retrouver la place qu’elle mérite. Les querelles de personnes étant mises de côté, la place à la discussion et aux débats constructifs seraient plus bénéfiques pour l’avenir.
    Un grand merci au journal des infos du pays gallo de pouvoir nous laisser une tribune libre pour nous exprimer. C’est cela aussi la liberté de la presse …

    Répondre Signaler un abus

    • 29 mai 2020 @ 17 h 04 min bruno

      Peut être que le maire de Malestroit va changer de fusil d’épaule et se consacrer à son rôle de maire en travaillant avec l’opposition.En 6 ans Malestroit est passé d’une commune dynamique à un Capharnaüm innommable… On ne peut plus circuler dans malestroit sans entendre un commerçant se plaindre , un habitant raller…
      Malestroit est l’image de son maire elle ne ressemble à rien.
      Même la liberté de la presse est bafouée.
      « Le lot de celui qui s’est trop révolté est de n’avoir plus d’énergie que pour la déception »

      Répondre Signaler un abus

  2. 30 mai 2020 @ 11 h 52 min Malestroyenne

    Comment expliquer que le Maire , MR Gicquello soit si occupé qu’il ne puisse pas accorder le moindre rendez-vous à Mr Guihard ?
    Et il en est de même pour certaines associations qui en cette période de crise sanitaire auraient souhaité pouvoir le rencontrer pour construire collectivement et en bonne intelligence l’après (économie, culture…)
    Nous adhérons donc pleinement à ce collectif 4974, et invitons Mr Le maire à plus d’ouverture et à cesser les polémiques stériles qui ne font en rien avancer les choses de manière positive. Il en va du bien vivre ensemble à Malestroit

    Répondre Signaler un abus

  3. 31 mai 2020 @ 9 h 22 min malestroyen

    Après le « 49.3 » républicain et constitutionnel voici le « 49.74 » malestroyen,
    on aura tout vu!

    Répondre Signaler un abus

  4. 31 mai 2020 @ 15 h 43 min Le Gal Pierre

    Réflexions sur les élections municipales malestroyennes
    On voit bien avec le résultat des élections municipales de Malestroit les défauts du système de scrutin de liste avec surtout le système comptable d’attribution du nombre d’élus .
    Avec 50,26 % des voix obtenues au 1 er tour le maire sortant Monsieur Bruno Gicquello ( monsieur + 7 voix ) a été élu au 1 er tour, ce qui lui permet d’obtenir 15 élus . Son challenger Monsieur Jean-François Guihard, avec 49, 74 % des voix s’est retrouvé
    brillamment minoritaire mais n’obtenant que quatre élus . Vous avez compris : sept voix d’électeurs en plus vous donnent une majorité écrasante . Dans un langage peu diplomatique cela s’apparente à un racket mais c’est la loi !
    Monsieur Gicquello n’est en rien responsable de cette situation . Espérons qu’à l’avenir la loi électorale puis changer , ne permettant plus ce genre de situation injuste et aberrante . Si l’on se tenait à un calcul arithmétique simple et juste , l’équité comptable aurait voulu que la liste du maire obtint 10 élus et celle du challenger 9 élus . Ingérable nous dira-t-on ? Mais non ! pourquoi un système basé sur l’équité serait-il ingérable ! Ou alors il faudrait , dans cette hypothèse , considérer que l’exercice de la démocratie serait impossible
    L’idée et la décision de Mr Guihard et des ses co-listiers de créer un collectif-citoyens est une bonne idée mais il faut tenir sur le long terme . En tout cas ils ont choisi une adresse de messagerie vraiment géniale : malestroit4974@gmail.com . Cette adresse rappelant leur score au dernier crutin va s’imprimer durablement dans la mémoire des malestroyennes et malestroyens ; cette initiative , celle de créer ce collectif , vient confirmer la sincérité de leur engagement pour Malestroit . Monsieur Guihard et co-listiers avaient bien la saine ambition de servir Malestroit .
    Les 49,74 d’électrices et d’électeurs déçus ne doutent pas un instant que quatre voix au conseil municipal peuvent porter à condition que la municipalité élue retrouve toute son acuité auditive ! On me dit que dernièrement une épidémie de bouchons de cérumen y aurait sévi , gênant ainsi la communication .
    Espérons pour terminer que Monsieur Guihard obtienne un poste de vice-présidence à la communauté de commune ce qui serait juste compte-tenu du résultat électoral de la liste qu’il conduisait et de la position de Malestroit dans la communauté .

    Pierre Déçu

    Répondre Signaler un abus

    • 31 mai 2020 @ 18 h 20 min Paul

      Excellente analyse de Mr Legal. Concernant un poste de vice-président à l’OBC, je lance un appel aux délégués des différentes communes participant au vote de cette fonction afin que ceux-ci apportent leur soutien à Mr Guihard ( si celui-ci est candidat ?). La sérénité au sein de l’intercommunalité n’en serait que meilleure et la ville de Malestroit retrouverait ainsi son aura. « La beauté ne se trouve pas dans les belles paroles ou le paraître, elle se trouve derrière les bonnes intentions et la sincérité du coeur » : Mr le Maire de Malestroit, réfléchissez à cet adage.

      Répondre Signaler un abus

  5. 1 juin 2020 @ 0 h 08 min Sandrien LeGoff

    A 7 voix près quand on connait comment cela fonctionne, on ne perd pas son son temps.
    On ne tourne pas du cul des mois après avec un bidule du genre « 49,74 » qui ne fera pas avancer la bécane.
    Par contre on est efficace et dynamique.
    On engage une procédure en préfecture visant à contrôler strictement les citoyens / habitants de Malestroit valablement autorisées à voter pour ce scrutin .
    Et pourquoi faire ??? A gna gna diront les non initiés.
    C’est tout simple et tous les élus qui se représentent le savent.
    Il existe un « réservoir » de votants.
    Des inconnus, Des fantômes,
    De ceux qui résident là bas ailleurs mais qui ayant un terrain ou une propriété de famille dans la commune, ceux là qui continuent à « prendre » leur carte de vote dans la commune ….
    des qui furent résidents de la commune mais qui partis depuis des lustres ne se sont pas déclarè ailleurs.
    Ou encore ceux là, ces enfants de résidents partis bien loin mais qui restent déclarés votants de la commune.

    Comment ça peut marcher ?
    Notre cas :
    J’ai déménagé début décembre d’un bourg de la communauté de commune de Ploermel.
    Je me suis – avec ma famille – installée dans un autre département. (très loin)
    Le nombre de votant pour notre famille dans la commune était de 5 voix. (1 couple et 3 enfants)
    Comment marche le truc.
    Nous nous sommes pas inscrits sur la liste électorales de notre nouveau lieu de résidence.
    Les enfants ne se sont pas déclarés dans leurs communes.
    Nos enfants nous font procuration.
    Au jour « J » c’est 5 votes de plus dans l’urne ….. si besoin

    Répondre Signaler un abus

  6. 2 juin 2020 @ 8 h 16 min Schtroumpf

    Qu’elle belle image d’Iznogood et ses disciples, fier comme Artaban. Que pourrait t’il faire de plus le pauvre homme ? Il n’y aurait pas pas plus d’argent dans les caisses de la mairie. il défendrait peut être plus les intérêts de la minorité des petits commerçants… et les siens. Il ne ferait pas de miracle, il ne marche pas sur l’eau… Que les quelques mécontents arrêtent d’aboyer et la concorde pourra revenir.
    La critique est aisée et l’art est difficile…

    Répondre Signaler un abus

  7. 3 juin 2020 @ 22 h 55 min Malestroyenne

    Mr Guillon,
    Nul mention de votre part sur la réouverture des bars et restaurants hier sous une météo exceptionnelle.
    Quelle plaisir j’ai eu à retrouver la place de bouffay à Malestroit, pleine de vie et de bonne humeur
    Pour ma part, j’étais côté « consommateur « . Je ne suis pas commerçante mais je remercie Mr Guihard, nouvellement élu à la Mairie de Malestroit (accompagné de son épouse), pour son passage sur la place.

    Répondre Signaler un abus

    • 3 juin 2020 @ 23 h 14 min infosgallo

      Bonsoir,
      Il se trouve que j’étais en déplacement très loin du Morbihan mardi jusque tard en soirée. Mais je pense que cette ambiance était identique un peu partout en France…

      Répondre Signaler un abus


Voulez-vous commenter ?

Votre adresse e-mail ne sera pas affichée

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.