Questembert. De nombreux habitants sont venus à la rencontre des agriculteurs

Ils sont venus nombreux les questembertois, plus de cinquante, assister à la rencontre avec les agriculteurs animée par la chambre d’agriculture à l’initiative de la municipalité de Questembert. Marie-Annick Martin, maire de Questembert a rappelé que Questembert est une commune rurale où il fait bon vivre et où l’agriculture y est un secteur économique important. Huit agriculteurs, étaient présents à cette rencontre, dont deux sont conseillers municipaux. Tour à tour ils ont expliqué leur métier, détaillé leurs activités et surtout répondu aux questions du public portant notamment sur les produits phytosanitaires. «Pourquoi êtes-vous protégés dans vos cabines de tracteurs si vos produits ne sont pas dangereux », demande-t-on dans le public ?» «je suis concerné habitant près de terres cultivées, l’agriculteur a fait l’effort de laisser une bande de 15 mètres» intervient un autre.

Des pratiques contrôlables

Il existe des règles précises et des contrôles pour l’utilisation des produits phytosanitaires par les agriculteurs :

– Il est nécessaire de détenir un diplôme certiphyto pour acheter, détenir et appliquer les produits phytosanitaires

– Un contrôle des pulvérisateurs est effectué tous les cinq ans

– Il faut respecter les autorisations de mises sur le marché

– Les produits doivent être stockés dans une armoire ou dans un local dédié

– Un conseil de culture et observation des cultures décide quand intervenir

– L’élimination des produits non utilisables est effectuée par une filière de recyclage spécifique

– Les applications sont enregistrées dans un registre phyto

Il  ressort de cette réunion que l’agriculture est très surveillée. Certains agriculteurs vont plus loin dans l’amélioration de l’utilisation des produits phytosanitaires comme utiliser des pulvérisateurs de buses anti-dérives pour améliorer la précision d’application. Ils testent de nouvelles pratiques, ils suivent des formations ou participent à des groupes d’échanges sur la réduction des phytosanitaires. Des efforts qui ont porté leurs fruits comme l’a expliqué un ancien agriculteur présent dans la salle : « Après quinze ans de pratique, nous avons réduit la quantité de nitrates dans l’eau de 25 à 30 % sous les normes européenne. Nous avons gagné ! » Stéphanie Floch, animatrice de la chambre d’agriculture a annoncé que les chiffres montrent que l’utilisation des produits phytosanitaires a tendance à baisser en Bretagne pour la période 2014-2017.


'Questembert. De nombreux habitants sont venus à la rencontre des agriculteurs' a 1 commentaire

  1. 5 décembre 2019 @ 7 h 29 min Francis

    La rencontre a été très cordiale. Des pistes vers l’avenir ont pu être évoquées :
    moins de gaspillage alimentaire , moins de gaspillage de foncier agricole ,
    aller vers une transition agricole ( manger local, circuits courts …),
    Cette première rencontre était interessante, ça demande une continuation pour
    approfondir.

    Répondre Signaler un abus


Voulez-vous commenter ?

Votre adresse e-mail ne sera pas affichée

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.