Guer. Les entrepreneurs du Cèdre reçus à la cité scolaire Brocéliande

Le Cèdre, le club d’entreprises du secteur de Guer, était reçu jeudi soir par le proviseur du Lycée Brocéliande de Guer. Une rencontre jugée « essentielle » par l’un et l’autre qui partagent un objectif commun: oeuvrer ensemble au développement économique du secteur. Le proviseur, Bernard Luyckx entouré d’une partie de l’équipe pédagogique a d’abord situé le lycée : 1300 élèves et 200 agents dont 160 enseignants. Des chiffres qui reflètent l’importance de cet établissement public qui présente comme particularité, d’être la seule cité scolaire du Morbihan. C’est à dire qu’elle rassemble un lycée d’enseignement général et professionnel un collège et des formations supérieures. Autre particularité: ses résultats scolaires sont au-dessus de la moyenne académiques. Presque normal pourrait-on dire en entendant le proviseur expliquer la philosophie de l’excellence dont s’inspire l’établissement. Il l’a résume en une phrase « essayer de faire le meilleur », une « façon d’être pour pouvoir ensuite évoluer de la façon la plus efficace possible dans la vie professionnelle ». Des élèves dont le lycée ambitionne avant tout de faire des citoyens et pour cela « il faut être bien dans son établissement, apprendre à faire les choses ensemble » et s’ouvrir sur le monde extérieur. « Trop souvent il y a l’Education nationale et le reste du monde », analyse le proviseur qui rejette cette vision des choses « ce n’est pas de cette façon que le lycée est pensé. Nous voulons être très proche des entreprises. ce rapprochement est une évidence pour aujourd’hui et pour demain ».

Et cette stratégie a un prolongement limpide: « nous voulons former de futurs employés sur qui vous pourrez compter pour vous développer », lance Bernard Luyckx qui affirme sa volonté de développer la filière de l’apprentissage. Il révèle ainsi que des contacts sont en cours entre le lycée des des constructeurs de camions pour ouvrir une classe d’apprentissage en mécanique poids lourds. Une formation qui pourrait aussi s’étendre aux métiers de la logistique et de conducteurs routiers. Le lycée Brocéliande est l’un des rares  à proposer un diplôme de conducteur routier ce qui attire des élèves habitants dans un rayon de 100 km. Ils disposent depuis quelques mois d’un internat tout neuf que le proviseur a fait découvrir à ses invités avant de les guider dans les ateliers à la découverte notamment des filières hors du commun des transports routiers…

La discussion s’est poursuivie autour d’un buffet. L’occasion pour la directrice des formations, Valérie Allain de confirmer la volonté d’ouverture du lycée et son souhait de nouer des relations étroites avec le tissu économique local « pour voir comment on peut travailler avec vous pour mieux répondre à vos besoins ».

 


'Guer. Les entrepreneurs du Cèdre reçus à la cité scolaire Brocéliande' n'a pas de commentaires

Soyez le premier à commenter cet article

Voulez-vous commenter ?

Votre adresse e-mail ne sera pas affichée

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.