Saint-Marcel. Social: forte mobilisation chez Phonyr-Comdata

Environ 90 salariés de l’entreprise Phonyr-Comdata de Saint-Marcel ont répondu à l’appel de l’intersyndicale et ont débrayé ce lundi matin pendant 50 minutes. Les salariés dénoncent la dégradation de leurs conditions de travail depuis que l’entreprise a été rachetée par le groupe Comdata en juin 2018. Ce mouvement social intervient après une réunion entrant dans le cadre de la négociation annuelle obligatoire (NAO) dans un contexte qui inquiète les employés de ce centre de traitement des appels téléphoniques. Les revendications se focalisent sur trois points: pas d’augmentation des salaires, des planings de travail établis à J+10 (alors qu’ils étaient jusqu’alors planifiés sur 3 semaines) et enfin le paiement du temps de connexion/deconnexion. Les délégués syndicaux expliquent que ce dernier point concerne l’obligation faite aux salariés d’arriver une dizaine de minutes plus tôt pour lancer leur poste de travail et cela sans être rémunérés. Autant de sujets qui, pour les représentants syndicaux, témoignent de la volonté du groupe Comdata (50 000 salariés dans le monde, 12000 en France) « d’harmoniser les conditions de travail vers le bas ».

« Tout ce que nous avions construit depuis 18 ans en terme de relations sociales a été détruit depuis le mois de janvier », conviennent Marina Kervil (CFTC), Cindy Levêque (Sud Solidaires) et Catherine Houeix (CDFDT). Ce débrayage est le premier mouvement social qui se produit dans cette entreprise de Saint-Marcel depuis une douzaine d’années, preuve de l’inquiétude des salariés. « Nous défendons aussi l’intérêt de nos clients car  l’évolution actuelle se traduira par une baisse de la qualité du travail… », insistent les déléguées.

Le directeur du site, Hervé Rousseau, se refuse à tout commentaire, rappelant que « les négociations annuelles sont en cours ». Il n’écartait pas ce matin la possibilité d’une rencontre avec une délégation dans la journée. L’activité du site de Saint-Marcel est soutenue, puisque les recrutements y sont permanents à la fois pour compenser un turn-over important et pour faire face à l’accroissement de l’activité. Rien qu’en 2019, 20 personnes en CDI ont été embauchées.

L’interysndicale a exposé ses revendications devant les salariés:


'Saint-Marcel. Social: forte mobilisation chez Phonyr-Comdata' n'a pas de commentaires

Soyez le premier à commenter cet article

Voulez-vous commenter ?

Votre adresse e-mail ne sera pas affichée

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.