Augan. Collision avec une ambulance: une cellule pyschologique activée

Dimanche vers midi, une voiture est entrée en collision avec une ambulance des sapeurs-pompiers dans laquelle se trouvaient un médecin et une infirmière du SMUR qui ont été grièvement blessés.

Les gendarmes de Ploërmel poursuivent leur enquête sur les circonstances de cet accident. Dans un communiqué commun, l’ARS et la direction du Groupement Hospitalier Brocéliande Atlantique font le point dr l »état de santé des blessés et apportent leur soutien aux victimes:

« Un véhicule de secours aux victimes, en cours de transport médicalisé, a été percuté par un véhicule ce dimanche 7 juillet. Le médecin urgentiste et l’infirmière du CH de Ploërmel ont été évacués vers le CHU Rennes par l’hélicoptère. Le patient et les pompiers ont été pris en charge par les Urgences de Ploërmel ainsi que le chauffeur du véhicule ayant causé l’accident.
Les pronostics vitaux du médecin urgentiste et de l’infirmière ne sont pas engagés. Cependant, ils sont maintenus sous surveillance au CHU de Rennes.
Une Cellule d’urgences médico-psychologique a été activée pour prendre en charge les personnels médicaux et paramédicaux et les pompiers impliqués mais aussi les personnels des urgences de Ploërmel. Elle est sur place depuis 16 h et a débuté les prises en charge.
Le sang-froid des pompiers, du conducteur ambulancier SMUR qui suivait le véhicule VSAB, et de l’ensemble des équipes médicales, paramédicales et administratives engagées dans cette situation, est à souligner.
L’ARS Bretagne, le SDIS 56, le Groupement Brocéliande Atlantique, suivent très attentivement l’évolution de l’état de santé des différentes personnes impliquées dans cet accident et apportent tout leur soutien aux proches et aux professionnels.
Grâce à la mobilisation et l’engagement des équipes, le SMUR de Ploërmel a pu être réactivé dès 17 h dans le souci d’assurer la continuité de la couverture du territoire. »


'Augan. Collision avec une ambulance: une cellule pyschologique activée' n'a pas de commentaires

Soyez le premier à commenter cet article

Voulez-vous commenter ?

Votre adresse e-mail ne sera pas affichée

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.