Val d’Oust. Salle polyvalente de Quily: le maire positive!

L’inauguration de l’extension de la salle polyvalente de Quily a été l’occasion pour son maire Jean Luc Tregarot de faire un très large panorama des affaires communales tant au niveau de Quily que de la commune nouvelle dont elle fait désormais partie le Val d’Oust. Et finalement, c’est une vision globalement positif et même très optimiste qu’a dressé le maire.

Il a d’abord rappelé que l’extension de la salle polyvalente n’était qu’un des projets que les élus avaient identifiés en 2014 comme devant être réalisés durant la mandature en s’appuyant sur la « gestion saine et de la capacité de financement » de la commune: l’extension du lotissement le clos de la fontaine, le développement de la zone de Bobuay, l’extension de la salle polyvalente, le développement de la maîtrise foncière et bien entendu l’entretien de ses réseaux.

Le Clos de la Fontaine. La réception des travaux de viabilisation de l’extension de ce lotissement a eu lieu récemment. Cette opération d’un coût de 150 000 € permet d’avoir 5 nouveaux lots de 400 à 600 m² au prix de 20 € le m². J’en profite pour remercier le Département qui nous a accompagnés financièrement.

La zone du Bobuay. Elle a été développée par l’acquisition d’un bâtiment et l’installation d’un garagiste en 2017. « Ce développement s’illustre surtout par l’installation dans les prochaines semaines d’un électricien et d’un charpentier, les permis de construire ayant été accordés. Le parc d’activités de Bobuay ne dispose plus que de 4 parcelles libres à la vente. Ploërmel Communauté titulaire de la compétence économique pour notre territoire poursuivra son développement et sa promotion ».

L’entretien des réseaux. En 2019 et 2020 les voies communales du Piguet et de Tréguguet feront l’objet de travaux de réfection afin de continuer à « bénéficier d’un réseau communal entretenu et que beaucoup de nos communes voisines nous envie. »

Centre de plongée. La révision de la carte communale initiée en 2017 sera portée à l’enquête publique dans les prochains jours. Ce sera l’élément déclencheur du projet de parc résidentiel de loisirs et de centre de plongée porté par Monsieur Jean Paul Caron ».

L’extension de la salle polyvalente de Quily. C’était donc le sujet du jour. « Ce bâtiment historique de Quily accueillait jusque dans les années 40, l’école communale. Mes prédécesseurs ont toujours eu soin de maintenir ce bâtiment au cœur de notre charmant bourg. A l’instar de Henri Surel qui nous a quitté cette année à qui on doit l’aménagement de la salle en 1990, les élus ont souhaité procéder à une extension de cette salle polyvalente. Actuellement, cette salle est utilisée chaque vendredi pour les ateliers d’éveils organisés par le relais assistantes maternelles de Ploërmel Communauté, les activités de Loisirs Quily-Val d’Oust s’y déroule régulièrement le lundi et nous la louons une trentaine de fois par an. Cette utilisation régulière a amené les élus à pérenniser cette activité et à la développer. Outre la création d’une terrasse de 120 m², nous avons procéder à l’aménagement de 5 box. Ces différents espaces seront à destination des occupants des logements communaux et des associations communales. La terrasse permettra elle d’accueillir de nouvelles manifestations et surtout de profiter d’un aménagement sécurisé et agréable pour les différentes locations.  Je remercie l’Etat représenté par Monsieur Patrick Vautier, sous-préfet, qui au titre de la DETR a participé à 35 % de cet investissement et le Département qui nous a accompagné par son programme de solidarité territoriale à hauteur de 25%. », a expliqué Jean-Luc Trégarot.

Pourquoi une commune nouvelle?

Le maire a profité de l’occasion pour revenir sur le choix qui a été fait par les élus de s’engager dans la création d’une commune nouvelle, en l’occurence celle du Val d’Oust. « Ce choix qui a pu paraître précipité ou inattendu n’est pas le fruit du hasard. Je ne vais pas vous refaire l’historique de cette création. Je voulais seulement rappeler les points primordiaux qui ont amenés l’équipe municipale de Quily à prendre cette direction », pose Jean-Luc Trégarot qui rappelle que malgré sa situation financière saine et ses capacités de financement, plusieurs paramètres ont orienté ce choix. Et de détailler : « La baisse des dotations de l’Etat et la restitution de la compétence scolaire ont décidés les élus à franchir le pas. Ces deux éléments représentaient un coût annuel de 60 000 € pour Quily, c’est-à-dire l’excédent de fonctionnement que la commune dégageait chaque année. Face à ce constat et en prenant en compte le quotidien des Quilyennes et des Quilyens, nous avons décidé de nous rapprocher de nos voisins avec qui nous partagions déjà de nombreuses choses et notamment les infrastructures : Le bassin d’emploi, les écoles, les MAPA, les équipements sportifs et bien entendu le tissu associatif. Fort de cette communauté d’intérêt, les trois communes historiques ont rédigées une charte qui reprenait les engagements de chaque équipe municipale ». Selon lui, après trois ans de vie commune, « les objectifs initiaux de la commune déléguée de Quily comme ceux de La Chapelle Caro et du Roc Saint André sont respectés ». « La création et la mise en place d’une commune nouvelle n’est pas une chose simple, malgré les échos que vous pouvez avoir sur le quotidien de notre nouvelle commune, il est important de noter les réalisations faites depuis 2016 », insiste-t-il. Et d’énumérer: « nous disposons désormais d’une vraie médiathèque (située au Roc Saint André), une maison médicale en complément de la maison pluridisciplinaire de santé de La Chapelle Caro a été réalisée au Roc Saint André. Les élus vont prochainement arrêter le plan local d’urbanisme de Val d’Oust, document stratégique dans le développement de notre territoire. Parmi les autres réalisations, il y a également l’agenda pour la mise en accessibilité des bâtiments communaux qui a été approuvé ainsi qu’un plan communal de sauvegarde dont Monsieur Le Sous-Préfet a signé conjointement l’arrêté, il y a quelques semaines.

Et de conclure : « Malgré les embuches, je peux vous affirmer que nous avançons. La prochaine équipe municipale pourra je vous l’assure partir sur des bases saines et continuer l’œuvre initier depuis 3 ans. »

 

 


'Val d’Oust. Salle polyvalente de Quily: le maire positive!' n'a pas de commentaires

Soyez le premier à commenter cet article

Voulez-vous commenter ?

Votre adresse e-mail ne sera pas affichée

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.