Guer. Avec F. Goulard, le maire Jean-Luc Bléher signe pour Macron

 

Jean-Luc Bléher

La droite « classique » française est absorbée dans un grand maelström, signe de la vaste recomposition du paysage politique engagée sous l’impulsion d’Emmanuel Macron et qui touche l’ensemble des partis politiques. Le dernier épisode en date de cette grande lessive porte sur les élections européennes et le score calamiteux des Républicains. On assiste depuis à de nombreux ralliements ou à des prises de position qui peu à peu redessinent les rapports de force. Et ce n’est qu’un début. Dans une tribune publiée par le Jounal du Dimanche, 72 élus de droite -dont douze bretons- affichent leur soutien au Président de la République. Parmi eux, le président du conseil départemental du Morbihan, François Goulard et le maire de Guer, Jean-Luc Bléher.

« En tant que maires, en tant qu’élus de proximité en prise directe avec les réalités des Français, nous devons prendre notre part à ce travail de reconstruction nécessaire et largement attendu.

Notre pays doit s’appuyer sur des bases solides pour bâtir son avenir. L’essentiel des réformes se construit au local dans l’écoute, la co-construction et la réponse concrète aux attentes de nos concitoyens. Nous sommes de ceux qui souhaitent la réussite impérative de la France, c’est pourquoi nous voulons la réussite du président de la République et du gouvernement car rien ne se construira sur leur échec.

Nous sommes la République des maires et des élus locaux. La République des propositions. La République des solutions.

Nous refusons de nous laisser réduire à une étiquette, à une consigne de vote, à un appareil partisan. Notre parti, ce sont d’abord nos habitants, c’est la République », expliquent notamment les signataires de cette tribune à lire en intégralité en cliquant ici.

« Je ne rejoins pas une chapelle, je rejoins un mouvement. Nos concitoyens attendent des résultats et des services à rendre au-delà des appartenances. S’il faut recomposer le tissu politique sur le plan national, il y a des conséquences aussi sur le plan local. On a un rôle à jouer », a expliqué notamment Jean-Luc Bléher à nos confrères de France 3 Bretagne .

 

François Goulard (archives)


'Guer. Avec F. Goulard, le maire Jean-Luc Bléher signe pour Macron' a 2 commentaires

  1. 10 juin 2019 @ 23 h 31 min La commère

    Les girouettes ! il faut sauver son poste, les élections municipales arrivent…

    Répondre Signaler un abus

    • 11 juin 2019 @ 14 h 10 min et l'insidieux

      …. et à 50 voies près aux élections européennes à Guer, il aurait peut être annoncé rejoindre le RN.
      Bah, il fera peut être comme un député du Morbihan, il créera un parti sorti de nul part avec quelques connaissances tout en conservant sa charge d’élu 1 an après les élections.

      Qu’est que l’on est sympa.
      Pourvu que cela dure

      Répondre Signaler un abus


Voulez-vous commenter ?

Votre adresse e-mail ne sera pas affichée

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.