Accueil / Oust à Brocéliande / Bohal. Deux élus et la secrétaire de mairie médaillés

Oust à Brocéliande

Publié le 2 mai 2019

Bohal. Deux élus et la secrétaire de mairie médaillés

 

 

La médaille d’honneur régionale, départementale et communale est attribuée par le préfet à celles et ceux qui se sont distingués par leur dévouement au service de la collectivité. A Bohal, deux élus et une secrétaire de mairie se sont vus décerner cette médaille qui leur a été remise au cours d’une cérémonie très officielle et très symbolique, ce mercredi 1er mai. Il faut dire qu’en ces temps où de moins en moins de personnes sont attirées par un mandat électif, les 5 mandats effectués par les deux élus distingués prennent valeur d’exemple. Que dire d’ailleurs des 40 ans consacrés à l’administration communale de la secrétaire de mairie. D’ailleurs, la salle multifonctions de Bohal était bien remplie pour assister à cette remise de médaille avec au premier rang, le député Paul Molac.

Le maire André Piquet a rappelé les qualités, l’engagement et souvent même les sacrifices que suppose la fonction d’élu avant de retracer les carrières respectives des récipiendaires, justement marquées par ces grandes qualités morales, le respect de l’avis des autres, le goût du travail en équipe. Antoine Rouille se voit attribuer la médaille de vermeil pour cinq mandats électifs dont le premier en mars 65 en tant que conseiller puis deux mandats de 1er adjoint avant deux derniers mandats de conseiller jusqu’en 2008. Outre l’action menée en faveur de l’action publique, Antoine Rouille s’est aussi investi « auprès de notre club des ainés et de notre section des Anciens Combattants », insistait André Piquet.

Angelina Pedron,reçoit également la médaille de vermeil. Entrée au conseil municipal en mars 1977 elle a successivement été conseillère municipale, 1ère adjointe, conseillère municipale puis adjointe durant deux mandats, jusqu’en 2008. Elle fut l’une des deux premières à féminiser l’équipe municipale de Bohal, rappelait avec émotion André Piquet. Il soulignait le parcours éloquent d’Angélina Pedron « tu es appréciée de tous, les résultats des élections le prouvent, toujours élue à plus de 75% des suffrages », insistait-il. Il évoquait son rôle prépondérant dans le domaine social « que tu animais de façon dynamique avec ton ami Jeannot. Déjà à Bohal, le CCAS s’occupait autant de notre jeunesse que de nos aînés ». Pour André Piquet, Angelina Pedron, « c’est la mémoire de Bohal, si précieuse ».

Enfin, c’est le parcours exemplaire de Marie-Annick Gosselin en qualité de secrétaire de mairie que retraçait André Piquet. Une carrière entamée en 1981 d’abord partagée entre les communes de Bohal et Le Cours puis consacrée à Bohal auprès de trois maires au cours de laquelle elle a notamment démontré ses capacités d’adaptation à l’avènement des nouvelles technologies et notamment l’informatique. « Vous le savez, le couple maire/secrétaire de mairie est primordial pour le bon fonctionnement d’une mairie. Et pour le maire, pouvoir s’appuyer sur les compétences polyvalentes de Marie-Annick, dotée d’une grande discrétion, une qualité parmi tant d’autres, est une richesse qu’on aimerait conserver encore longtemps », déclarait le maire. Celui-ci a mis en valeur l’investissement de Marie-Annick et de son Marie Hervé dans l’animation de la commune au travers du marché de Noël  et plus récemment pour l’obtention par Bohal du label « Apicité-2 abeilles ». Au moment de remettre la médaille d’argent à Marie-Annick Gosselin, André Piquet estimait que se carrière « méritait l’or, que tu pourras obtenir un peu plus tard ».

Tags :

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Articles similaires