Questembert. Réunion vendredi: la Quest En Rose menacée

La marche-course au profit de la recherche contre la recherche, la Quest En Rose va-t-elle disparaitre du calendrier? C’est semble-t-il la question qui se pose aujourd’hui et qui pousse les « rescapés » de cette association à lancer un véritable SOS:

« Suite à de nombreuses défections au sein de l’organisation, nous nous trouvons dans l’obligation de solliciter de nouvelles bonnes volontés pour reconstituer de façon pérenne un nouveau bureau. Nous ne pouvons accepter l’idée d’une dissolution, nous sommes persuadées que cet appel trouvera écho auprès de personnes motivées pour apporter leur contribution à cette association caritative dont la vocation première est la lutte contre le cancer du sein et l’aide aux malades », écrit Jacqueline Angermann,  qui annonce l’organisation d’une réunion publique afin de tenter de sauver la Quest En Rose 2019. Elle appelle à la mobilisation générale. « Toutes et tous ensembles, nous pourrons et nous gagnerons, nous sommes tous concernés! Femmes, Hommes, Associations vous serez tous les bienvenus. Si on ne se bouge pas, il n’y aura pas de Quest En Rose en 2019 « , lance-t-elle, rappelant que l’édition 2018, à permis de reverser 11000 € entre la Ligue et Faire Face Ensemble.

En janvier dernier, Chloé Patinot qui est à l’origine de la création de la Quest En Rose, en 2017, avait annoncé qu’elle quittait l’organisation en raison de son déménagement.

 

Pratique:

Réunion publique, ouverte à tous le vendredi 12 avril à 19 heures

Salle Alan Meur N° 3 à Questembert

 

 


'Questembert. Réunion vendredi: la Quest En Rose menacée' n'a pas de commentaires

Soyez le premier à commenter cet article

Voulez-vous commenter ?

Votre adresse e-mail ne sera pas affichée

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.