Caro. Le départ en retraite de la postière

A elle seule, Jacqueline Puichafray, était l’incarnation d’un service public polyvalent adapté à la vie d’une commune rurale. Jacqueline est entrée à la mairie de Caro en qualité d’adjoint administratif à temps non-complet au secrétariat de la mairie et à l’accueil de l’agence postale  le 9 mai 2001, en remplacement d’un congé de maternité. A la suite d’une réorganisation des services municipaux, elle a poursuivi son travail à l’agence postale à partir du 1er novembre 2001, poste qu’elle a occupé jusqu’au 31 décembre 2018. Dix-sept années pendant lesquelles elle a su faire face aux exigences d’une mission pas si simple que ça. Le maire de Caro, Noël Colineaux souligne notamment les qualités de discrétion et d’empathie dont a su faire preuve Jacqueline Puichafray. « Elle a tissé de très bonnes relations avec la clientèle, des liens qui vont certainement perdurer après son départ », commentait-il.

Mais Jacqueline Puichafray avait plus d’une corde à son arc. Et elle assuré avec bonheur, l’accueil des enfants suite à la réouverture de la garderie périscolaire à partir du 11 décembre 2001, poste auquel elle sera nommée en qualité d’agent social à partir du 1er juin. Là aussi, Jacqueline Puichafray a exprimé ses compétences. « Elle a su de part son sens des responsabilités, veiller à la sécurité des enfants, être à leur écoute et mettre en oeuvre des actions pédagogiques adaptées », soulignait le maire. « Les journées n’étaient pas évidentes. Il fallait se lever tôt, enchainer avec la garderie, faire preuve de patience avec les enfants, composer avec les parents. Mais j’aimais beaucoup ce que je faisais », explique Jacqueline Puichafray qui précise avec humour: « la retraite, ça me plait bien aussi! ».

Noël Colineaux a souligné les talents de peintre du mari de la retraitée dont une oeuvre orne les cartons d’invitation envoyés aux proches du couple pour partager un moment de convivialité ce samedi matin à la mairie de Caro.

L’agence postale continue de fonctionner. C’est Anne Le Gallic qui prend la suite de Jacqueline Puichaffray tandis qu’une autre employée communale sera en charge de la garderie.


'Caro. Le départ en retraite de la postière' n'a pas de commentaires

Soyez le premier à commenter cet article

Voulez-vous commenter ?

Votre adresse e-mail ne sera pas affichée

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.