Pays de Ploërmel. Une filière de cannabis thérapeutique à l’étude

Paul Molac, député

Et si on remplaçait les molécules chimiques qui composent la plupart des médicaments par des molécules végétales et notamment du cannabis? C’est une idée soutenue par le député Paul Molac, samedi matin lors des voeux du Roc-Saint-André, faisant écho aux propos du sénateur Joël Labbé sur la nécessité de relancer l’herboristerie en France (écoutez cette intervention de Paul Molac sur notre vidéo ci-dessous à partir de 42mn 50 sec)

« Aujourd’hui les médicaments sont constitués de molécules pétrochimiques que l’on retrouve partout, même dans l’eau… », constate le député. On sait en effet que le paracétamol qui est très couramment consommé provoque des désordres génétiques chez les poissons perturbant leur reproduction. « Les molécules végétales sont totalement biodégradables et on ne les retrouve pas dans l’eau », poursuit Paul Molac qui révèle que des discussions sont en cours avec la ministre de la santé pour faire évoluer la législation afin de mettre en place une filière de production de cannabis thérapeutique en Bretagne. « On a des projets pour la Bretagne. Le chanvre ça pousse très bien chez nous. On pourrait très bien créer une filière pharmaceutique », ajoute-t-il.

Et selon nos informations, ce projet concerne directement le Pays de Ploërmel. C’est le groupe Olmix implanté à Bréhan qui est associé aux réflexions sur ce projet avant-gardiste. Cette filière de médicaments à base de végétaux s’inscrirait dans le prolongement des recherches effectuées par le groupe sur la production d’antibiotiques à base d’algues et plus généralement sur l’amélioration de la santé humaine et animale grâce au végétal, domaine dans lequel Olmix est devenu une référence mondiale.

Le saviez-vous?

Le cannabis thérapeutique pourrait entrer dans la composition de calmants par exemple. Mais la nature est déjà présente dans un certain nombre de produits de soins courants et parfois depuis très longtemps. Un exemple très symbolique est celui de l’acide salicylique qui a donné naissance à l’acide acétylsalicylique, c’est à dire à… l’aspirine. Or l’acide salicylique est un principe actif que l’on trouve dans le saule, cet arbre très commun dont elle a tiré son nom. On la trouve aussi dans la Reine-des-Près, par exemple. C’est un pharmacien français qui a commencé à l’extraire au tout début du 19 è siècle, mais les propriétés du saule étaient connues depuis l’Antiquité. Instinctivement, certains animaux se frottent sur l’écorce du saule pour soigner leurs blessures…

 


'Pays de Ploërmel. Une filière de cannabis thérapeutique à l’étude' n'a pas de commentaires

Soyez le premier à commenter cet article

Voulez-vous commenter ?

Votre adresse e-mail ne sera pas affichée

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.