De Ménéac à Pénestin. Seniors, handicap: 83 communes font cause commune

L’équipe de l’espace autonomie

Est-ce que de l’association de 83 communes peut créer un service de proximité? C’est le défi qu’ont décidé de relever les élus de quatre intercommunalités (Oust à Brocéliande communauté, Ploërmel communauté, Questembert communauté et Arc sud Bretagne) et quelques autres communes en se retrouvant dans un projet dont le pays de Ploërmel est l’instigateur. Un défi parce qu’il s’agit ni plus ni moins que de répondre aux attentes d’une population de personnes âgées et, en plus, de celle confrontée au handicap sur un territoire dont les limites donnent une idée de son gigantisme. Il s’étend de Ménéac à Pénestin, et représente 136 600 habitant dont environ 30% ont plus de 60 ans.

Mais l’inaction aurait sans doute généré une situation encore plus délicate pour ce public. Car dans une précédente configuration, il existait six espaces autonomies seniors dans le Morbihan. Le conseil départemental, chef de file de l’action sociale a décidé de ramener ce chiffre à quatre. Dans cette nouvelle organisation, le secteur du Nord est au sud est du département aurait été rattaché… à Vannes. Le département a lancé un appel à candidatures pour choisir le porteur de projet qui mettrait en oeuvre ce nouvel espace autonomie. Au passage, celui-ci perd son « S » final puisque son action s’étendra désormais au handicap… Trop compliqué, trop lourd à porter… Arc sud Bretagne a jeté l’éponge. Par contre le Pays de Ploërmel et son président, Patrick Le Diffon ont relevé le gant. Et la candidature du Pays de Ploërmel a été retenue. Les autres intercommunalités se sont ralliées à cette candidature qui a semble-t-il fédérer les énergies positives. « On s’est inspiré de ce qui existait déjà auparavant, mais on a vraiment co-construit le projet… », résume Patrick Le Diffon soulignant le vrai partage de compétences et d’expériences qui s’est exprimé entre ces divers partenaires. Ce regroupement qui ne porte pas de nom a donc élaboré « son » projet afin qu’il colle du mieux possible aux besoins de la population autour d’un impératif : assurer un service de proximité et de qualité.

Et tous ces élus -qui ont visiblement apprécié ce travail en commun à grande échelle- ont ainsi officiellement porté, mardi matin, sur les fonds baptismaux leur bébé: l’espace autonomie nouvelle génération. Son siège a été installé à Malestroit qui se trouve être l’épicentre de ce nouveau territoire XXL. Ce siège sera peu ouvert au public qui aura à sa disposition quatre antennes: à Ploërmel, Guer, Questembert, Muzillac. Un maillage qui assure, selon Patrick Le Diffon « un temps d’accès moyen de 14 minutes ». Et ce nouveau « territoire d’autonomie » a aussi consacré des moyens humains conséquents à cette mission en finançant la création de postes supplémentaires toujours pour respecter l’objectif de qualité et de proximité. Au total, 13,8 équivalent temps plein (ETP) vont donc se consacrer aux personnes âgées du territoire. Le handicap s’y ajoutera dans le courant de l’année.

Espace autonomie, mode d’emploi

-C’est un service gratuit

-Il dispose de quatre antennes: Ploërmel, Questembert, Muzillac, Guer, ouvertes du lundi au vendredi de 9 h à 12 h et de 14 à 17 heures (fermé le mardi matin). Elle sont accessibles sur rendez-vous

-Un numéro unique: 02.30.06.05.60.

-Un mail: contact@eaem.bzh

-Des visites à domicile sr l’ensemble du territoire

-L’Espace autonomie a pour mission d’accompagner les plus de 60 ans et leurs proches dans différents domaines: maintien à domicile, structures d’accueil, accès au droit, mais aussi mettre en oeuvre les réponses adaptées aux besoins qui auront été évalués, assurer un suivi aux personnes confrontées à une situation complexe (santé, autonomie, situation sociale…), mettre en place des actions d’information et de prévention, être aussi un relais à certaines actions menées par la Département. 


'De Ménéac à Pénestin. Seniors, handicap: 83 communes font cause commune' n a pas de commentaires

Soyez le premier à commenter cet article !

Voulez-vous laisser un commentaire ?

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.