Politique. Paul Molac intéressé par le Breizh-Lab de Le Drian

Paul Molac, député du Morbihan communqiue:

« En plaçant son mouvement « Breizh-Lab » sur le plan de la confrontation des idées et non sur le plan électoral, Jean-Yves Le Drian prend un chemin utile.

Il faut en effet réunir des acteurs et des courants de pensées divers pour que la Bretagne pèse pour défendre les dossiers qui lui sont propres, que ce soient des sujets d’aménagements, ou bien la nécessaire adaptation des lois et règlements à nos réalités quotidiennes. Les solutions ne viendront pas de Paris, elles viendront de notre capacité de nous fédérer entre Bretons d’abord et avec les autres régions pour enfin faire une véritable dévolution en France.

Je suis prêt à contribuer à ces débats et ces échanges, nécessaires pour que la Bretagne avance. »


'Politique. Paul Molac intéressé par le Breizh-Lab de Le Drian' a 2 commentaires

  1. 26 novembre 2018 @ 10 h 27 min GEORGES Michel

    monsieur Molac
    je me permets de vous interpeller sur les taxes qui nous sont imposées en temps que député vous pouvez faire remonter , nos doléances au prés du gouvernement nos ministres ainsi que leur chef sont forts pour faire payer les gens qui vivent de leur travail
    si on appelle ça vivre ,mais ils ne cherchent pas les taxes ou elle seraient plus rentables .les transports maritimes (portes conteneurs et autres )qui consomment du fioul lourd et polluent comme 50 millions de voiture ces gens là ne sont pas taxés et pourtant ils sont nombreux en Manche merci de me répondre

    Répondre Signaler un abus

  2. 26 novembre 2018 @ 22 h 22 min Un dos tres Il est vraiment, il est vraiment,

    Il est vraiment phénoménal
    La lalala lala la la lalala lala la
    La lalala lala la la lalala lala la
    Il mériterait
    Il mériterait
    Il mériterait d´être dans le journal
    La lalala lala la la lalala lala la
    La lalala lala la la lalala lala la
    Dans le journal
    Dans le journal
    Dans le journal de Claire Chazal
    La lalala lala la la lalala lala la

    Et voilà,
    c’est fini
    Ne soyez pas amère, et quant à vous restez toujours sincères.
    Vous avez eu c’que vous avez voulu, même si vous l’avez pas voulu c’est c’que vous avez eu.

    M. Paul MOLAC élu au 1 ier tour des élections législatives de 2017 dans la 4ème circonscription sous la bannière La République en marche avec 54,00% pour un taux de participation de de (54.28%) nous envoie des messages sidéraux de sa planète gallésante.

    La France, celle de la République Française peut être pas celle de M. Molac, quant à elle est de couleur jaune explosion depuis presque 2 semaines quelques soient ses provinces, ses départements ou ses régions.
    En quelques mois, le nouveau gouvernement a réussi à mettre en lambeaux toutes les fondations de la cohésion nationale pour au final ouvrir la boite de Pandore.
    Le mouvement est inédit que cela soit dans sa genèse, ses moyens, sa forme, son fond, son expression et son ampleur.
    Tous les codes sont rompus.
    Des citoyens libres, égaux et fraternels se rassemblent pour s’adresser directement au Président de la République.

    Et … ? Le Député Paul Molac dans tout cela ?

    Il va bien.
    Il a quitté la République en Marche qui l’avait propulsé à l’assemblée nationale pour créer avec 14 copains autonomistes, son petit groupe politique « Libertés et Territoires » dans cette enceinte feutrée.
    Je compatis avec ces quelques 30 166 personnes qui ayant voté pour lui au premier tour lorsque qu’il était LREM, doivent avoir quelques difficultés à marcher et s’asseoir depuis la mi octobre 2018.
    M. Paul Molac va très bien.
    On rigole, on rigole … Mais quand même petite remarque pas si anodine que cela en passant :
    M. Paul Molac « Député » à l’assemblée nationale maintenant sous le label « Libertés et Territoires » en lieu et place de LREM, est toujours défrayé à plus de 6000 € par la société (CàD : nous).
    Pourtant « Libertés et Territoire » construit par M. Paul Molac n’a jamais concouru à la pour la députation sur un vote des électeurs .
    Combien de voix M. P.Molac représente t’il sous « Libertés et Territoires » dans la 4 ieme circonscription du Morbihan ?
    Quelle est la légitimité de représentation ?

    La France bouge, le pays s’échauffe partout dans les principales villes de toutes les régions.
    Le mouvement semble incontrôlable. La colère s’exprime et parfois déborde, exulte.
    Les citoyens quand ils ne sont pas dans les rues, affichent leur sympathie.

    M. le Député Paul Molac ?
    Il est en réunion publiques à Morlaix (9 novembre) ou à St Nazaire ( le 16 novembre) pour répondre à la question « Où va la Bretagne ? », un colloque sur le devenir de la Bretagne unifiée.
    Il milite pour la culture bretonne, il papote, il babille sur des thèmes de la plus haute importante à ses yeux aujourd’hui :
    E-pad ar c’hollok-se e vo klevet tud ampart euz ar bed ekonomikel, gouiañsel, sevenadurel ha politikel.
    Ema hon pal sevel stadadoù a-zivoud realderioù Breizh, mez ive kavoud diskloumoù evid dazont hon bro, a-fed aozañ an tiriad, evid pezh a sell douzh an diorren ekonomikel ha sevenadurel, peb tra gant doujañs evid an endro ha buhez hon kenbroidi.
    Soit en gallo : A ste detour des principaos de l’economiy, de la siance, de la qhulture e de la politiqe vienront dire lou seqence.
    ‘la sera de conter des realitës bertones d’astoure, meins etout de runjer su des sentaines pour notr terouére, pour c’qe n-i a de l’amaraïje du payiz e de la parchomance economiqe e qhultura, tout le cai-la en portant respet a notr entour e a l’eurance du monde de par céz nous come de just e de ben entendû.

    Et là, fidèle infidèle, M. Paul Molac navigue comme il fait depuis des années.
    Voici qu’il s’acoquine de nouveau avec Le Drian. Il avait déjà croisé dans ses pérégrinations politiques antérieures.

    Il y a des langues qui disent que c’est parce qu’il prépare le terrain pour les élections des députés de 2022.
    Moins de circonscriptions, la 4 ieme du Morbihan se trouverait fusionnée avec celle de Vannes.
    Ces langues disent que LREM n’est plus porteur et qu’il lui faut trouver autre chose pour sortir du monde rural et séduire les Vannetais.
    Ah ! Ces mauvaises langues.

    Mais demain est un autre jour.

    Demain …
    Le président – directeur générale de l’entreprise « La France » donne ses directives à ses 60 millions d’employés.
    Oups pardon où avais je la tête.
    Demain le Président de la République Française s’adresse aux Français.

    Hé ho M. Paul Molac.
    Allô ! Non mais, Allô quoi !
    Un groupe politique pour peser dans le débat parlementaire sur les questions de ruralité, d’urgence écologique, de justice sociale.
    C’est maintenant qu’il faut monter au créneau. C’est pas après la bataille !

    K’est ce qu’on se marre
    Pourvu que cela dure.

    Quoique …

    Un grand merci à :
    – Phenomenal Club pour le titre « Il est phénoménal »
    – Jean-Louis Aubert pour « Voilà C’est Fini »
    – Nabilla pour « Allô quoi ».

    Alain Hopernnerf

    Répondre Signaler un abus


Voulez-vous laisser un commentaire ?

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.