Questembert. Les agresseurs des gendarmes interpellés

Cinq jeunes originaires de Questembert et de sa région ont été interpellés, et devront rendre des comptes devant la justice pour avoir commis des actes de violence à l’encontre des gendarmes. Les faits remontent au 7 avril dernier lorsque les gendarmes de Questembert interviennent un peu après 9 heures pour calmer un groupes de jeunes particulièrement agités qui se trouvent sous les halles de Questembert. Tous sont en état d’ivresse. Alors que les gendarmes procèdent à l’interpellation de l’un d’entre eux, les autres se rebellent et un des jeunes malmène un des gendarmes et le frappe. Dans la confusion tout le groupe, parmi lequel se trouvait une jeune fille, prend la fuite et disparait. Une rapide enquête a permis l’identification des auteurs des faits et une opération a été menée mardi pour les interpeller. L’un des suspects encore sous l’emprise de l’alcool s’est rebellé et a agressé les gendarmes. Tous les cinq ont été placés en garde à vue et sont convoqués devant le tribunal en octobre pour réponde de violences sur agent de la force publique en réunion, provocation à la rebellion. L’un d’eux qui était déjà sous le coup d’une précédente condamnation a été présenté au parquet mercredi et écroué. Il faisait l’objet d’une interdiction d’être présent à Questembert. Deux gendarmes ont été blessés dans ces incidents et ce sont vus signifier des incapacités de travail de 3 et 7 jours.


'Questembert. Les agresseurs des gendarmes interpellés' n a pas de commentaires

Soyez le premier à commenter cet article !

Voulez-vous laisser un commentaire ?

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.