Accueil / Questembert Communauté / Rochefort-en-Terre / Rochefort en Terre. Le conseil municipal sauve les festivités de l’été

Rochefort-en-Terre

Publié le 23 mars 2018

Rochefort en Terre. Le conseil municipal sauve les festivités de l’été

Sauvées les Médiévales, Couleurs de Bretagne et les Nocturnes Littéraires. Jeudi soir, Jean-François Humeau avait convoqué le conseil municipal de Rochefort-en-Terre, à 20 heures. Lors du dernier conseil qui lui s’était tenu à 14 heures, le 15 mars, les quelques conseillers présents, en opposition au maire, avaient rejeté toutes les propositions pour protester contre l’horaire inhabituel de la séance et ces mêmes conseillers avaient annoncé leur intention de voter favorablement à certains points si le conseil revenait à… 20 heures. Cette fois le conseil se déroule devant 10 conseillers plus le maire, deux pouvoirs  ayant été donné.

Les festivités sont sauvées

Rejetées lors des conseils de 14 heures, Les Médiévales, les couleurs de Bretagne et les nocturnes littéraires auront bien lieu à Rochefort-en-Terre cet été. C’est à l’unanimité que cette fois le conseil a voté les subventions ou les autorisations d’occupation, afin que ces manifestations puissent se tenir. Pour les Médiévales, Stéphane Combeau a soulevé un problème de règlement financier. « Il faudra bien un jour que ce problème vienne à l’ordre du jour». Olivier Dumas-Lacour a alors proposé : « si tout le monde est d’accord, pourquoi ne pas rajouter ce point à l’ordre du jour ? ». Sitôt dit sitôt fait, le maire propose la gratuité du château pour l’association Rochefort en fête, association qui ne demande pas de subvention. À l’unanimité, les conseillers ont adopté la mesure.

Les rythmes scolaires : Rochefort-en-Terre adopte la semaine de 4 jours

Lors de la dernière séance d’un conseil à 20 h, le 1er mars, il avait été question des rythmes scolaires, mais lors d’un conseil houleux qui avait été largement écourté « fautes de combattants » à l’époque. Lors du conseil de jeudi soir, Jean-François Humeau avait remis à l’ordre du jour la décision à prendre sur la durée des rythmes scolaires. Le premier adjoint a alors refusé d’aborder le sujet prétextant qu’il avait été discuté et décidé le passage aux quatre jours d’école par semaine :  « Ce n’était pas à l’ordre du jour, ça été annoncé comme ça, à la fin du budget », avance le maire. Son premier adjoint, Stéphane Combeau lui a alors répondu : « Ça fait  17 ans que tu es maire et tu ne sais toujours pas qu’une question peut-être rajoutée à l’ordre du jour si une majorité des conseillers ne si oppose pas ». Finalement, la décision est adoptée comme il est écrit dans le compte rendu du conseil du jeudi 1er mars. C’est pour être en phase avec les communes voisines que les conseillers avaient adopté cette mesure lors de ce précédent conseil.

Retrait de la délégation à Raymond Beauhaire… qui reste adjoint

Comme annoncé lors du conseil du 15 mars, Jean-François Humeau a enlevé à Raymond Beauhaire sa délégation. Restait à savoir si Raymond Beauhaire conservait son poste de 2ème adjoint. C’est à bulletin secret que les conseillers ont voté son maintien (9 voix pour, 2 contres et une abstention). Raymond Beauhaire reste donc 2ème adjoint, mais sans délégation.

Ce conseil aura duré 31 minutes, mais même si l’ambiance est toujours aussi pesante, chacun aura fait preuve de bon sens et l’essentiel a été  préservé, au moins jeudi soir, en faveur d’un village qui reste comme l’annonce un panneau à l’entrée de la commune un des plus « Beau village de France. »

Raymond Le Théoff

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Articles similaires