Coeur de Bretagne

Portes Ouvertes Crédit Agricole Muzillac

Josselin-Mauron-Ploërmel. Le festival [O] Slam prend une nouvelle dimension

 

Pour sa 7è année d’existence le festival O’Slam prend un nouveau virage et une nouvelle dimension. Jusqu’alors ce rendez-vous d’envergure nationale se répartissait entre Mauron et Josselin, mutualisant les compétences des deux communes. Cette année, le festival O’Slam se met au pas de la fusion intercommunale et s’étend à Ploërmel.  Symbole de cette nouvelle dimension, Laurent duval, le recteur des affaires culturelles e Ploërmel a intégré le concert de Nicolas Séguy dans la saison Art Maël. Ce n’est de toute évidence que le début d’une généralisation de ce festival à l’ensemble du territoire de Ploërmel communauté.

Mais pour cette version 2018, ce sont les deux communes de Josselin et Mauron qui sont à la manoeuvre, fortes de leur savoir-faire et de leurs compétences. « Sur le plan technique et d’un point de vue pratique, le montage des plateaux scéniques est réalisé par trois techniciens de Josselin et de Mauron, ce qui fait un gain de productivité sur la mise en place. Sur le plan financier, les charges étant réparties entre Josselin et Mauron, elles permettent la mise en place d’un festival de bonne tenue avec l’accueil de slameurs de toute la France », soulignent Aude Roberdel, responsable de l’Office Culturel de Mauron et Ketty-Line Allaire, chargée de communication et des affaires culturelles de la mairie de Josselin.

Le festival O Slam, c’est aussi un souffle permanent de créativité sur le territoire puisque l’équipe « travaille tout au long de l’année afin de conserver la
flamme », précise Aude Robervel. Cela se traduit concrètement par l’organisation de plusieurs scènes/slam qui permettent aux spectateurs mais aussi aux collégiens ayant participé aux tournois de continuer leur « travail » d’écriture et de se lancer sur des scènes publiques.

Chaque année, le festival O’Slam innove. « Dans l’objectif d’un accompagnement auprès du public, nous avons lancé à la rentrée dernière un partenariat avec la médiathèque de Josselin pour la mise en place d’ateliers d’écriture. Fort de leur succès, nous aurons le plaisir de recevoir les participants de ces ateliers lors du festival pour une soirée consacrée à la restitution de leurs textes », explique par exemple Aude Robervel.

L’équipe organisatrice a sollicité de nouveau les collèges pour participer à l’édition 2018. Quatre collèges ont répondu favorablement : le collège Max Jacob (Josselin), le collège le Sainte Marguerite (Josselin), le collège Marie-Immaculée (Mauron) et le collège Sainte Anne (Trinité Porhoët). Près de 170 élèves de 3ème ont été sensibilisés à l’art du slam. Une action qui débouchera sur un grand tournoi, la semaine prochaine.

Retrouvez le programme complet du festival 2018 dans notre édition loisirs en cliquant ici

 


'Josselin-Mauron-Ploërmel. Le festival [O] Slam prend une nouvelle dimension' n a pas de commentaires

Soyez le premier à commenter cet article !

Voulez-vous laisser un commentaire ?

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.