Accueil / Oust à Brocéliande / Missiriac. Demain, le P’tit marché reçoit Jobilatoire

Oust à Brocéliande

Publié le 1 août 2017

Missiriac. Demain, le P’tit marché reçoit Jobilatoire

C’est un petit évènement qui se prépare pour le P’tit Marché de Missiriac ce mercredi 2 aout. Le groupe Jobilatoire est l’invité de la soirée. Un groupe très connu dans la région, mais que la notoriété propulse désormais dans des concerts populaires et très fréquentés. Leur présence à Missiriac confirme aussi que le P’tit marché atteint une certaine notoriété…

Ce mercredi 2 août est donc l’un des temps forts du P’tit marché de l’été 2017.

« Y-a-d’la connerie là-dedans! »… Cette phrase est un peu le leitmotiv de Jobilatoire. Mais derrière la connerie, il peut y avoir des messages, de la tendresse et surtout beaucoup d’humour.

« Décapant, burlesque, le duo navigue dans un univers aussi divers qu’insolite, alliant de ce fait humour acoustique et dérision électrique. Jonglant avec les notes autant qu’avec les mots, ces deux-là respirent la fantaisie et la bonne humeur. S’ils font dans le consensuel, c’est de la guimauve acide. S’ils font dans le mauvais esprit, c’est riant de vérité. Un tonneau en guise de grosse caisse, une vieille caisse claire au pied, guitare et accordéon sur les épaules, une gouaille bien affûtée et vous voilà embarqués dans l’univers jobilatoire », expliquent les deux complices sur leur site internet.

Nous avions rencontré Job, lors d’une soirée privée il y a deux ans (cliquez ici).

Le P’tit marché de Missiriac, tous les mercredis soir de l’été à partir de 18 heures. Retrouvez le programme complet dans notre page spéciale en cliquant ici

Qui sont-ils?

Job et Zilou, sont les deux membres du groupe Jobilatoire. Voici comment ils se dépeignent:

« Stéphane Alias « JOB »

Commence l’accordéon et la bêtise organisée tout petit. Après toutes ces années de solfège et de concours musicaux, il joue dans des groupes aussi
divers que variés, voire même éclectiques…

Il crée son « one man band » en 1998 : « JOB ».

Pieds à la batterie, mains sur l’accordéon chapeau vissé sur la tête, JOB écume les bars, cabarets et autres festivals. Puisant l’inspiration chez les « VRP », « ACDC » , «the pogues », «Jean-Charles Apeuprès », il crée un concept musico-théâtro-délire.

En 2001, il enregistre un album live : « JOB’scène ». Les concerts s’enchaînent, l’album « JOB, c’est pas du boulot » sort en 2005, puis « Jobilatoire » en 2009, ainsi que le DVD Live qui l’accompagne.

En 2013, Gilles, guitare en mains, caisse claire aux pieds, devient la moitié du groupe. Tout en préparant un nouvel album JOBien, Stéphane continue son aventure musicale notamment au sein d’un groupe Rock Irlandais, « Taptasmel. »

Gilles Alias « Zilou »

Lui, le solfège, ce n’est pas son turc, son truc.

A 9 ans, il commence la guitare parce que son cousin il en faisait et il n’y a aucune raison pour que ce ne soit pas son cas.

Plus tard il apprendra la batterie, tout seul enfermé dans le local du lycée. Influencé par le rock français et des groupes tels que Les Têtes Raides, les Ogres de Barback, Thomas Fersen…

Batteur, puis guitariste chanteur des Extras systoles depuis 2008, groupe qui s’arrêtera debut 2015.

Guitariste-chanteur de  Les Pickels  groupe créé en 2015.

Auteur compositeur et guitariste chanteur du groupe Zilou depuis 2003
9 Albums à son actif.

Il était donc tout à fait normal qu’il intègre le groupe Job pour allier ses 3 activités favorites : le chant, la guitare et la batterie.
Si en plus y’a moyen de rigoler un peu… »

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Articles similaires