Caro-Monterrein. La résistance s’organise contre les éoliennes géantes

En culminant à 178 mètres de hauteur, elles devraient être les éoliennes les plus hautes de Bretagne. Le projet de construction d’un parc éolien de 8 machines au hameau du Chêne Tord, entre Caro et Monterrein suscite un vent de révolte. Une enquête publique est en cours pour reccueillir les avis de la population. Elle s’achèvera le 21 juillet prochain. A Monterrein, la résistance s’organise contre ce projet. Ce mardi soir, un groupe d’habitants a installé une remorque portant une large banderole dénonçant le projet. Présent, Marcel Benoist, le maire de Monterrein ne décolère pas en montrant la crête qui surplombe le village et au sommet de laquelle les éoliennes devraient être installées. « Si cela se fait ça va complétement défigurer le paysage. Notre commune est sinistrée… », s’enflamme le maire qui va distribuer une lettre d’information à sa population.

Anne Marie Robic, déléguée de sites et monuments pour le Morbihan a rédigé un épais rapport qui n’est pas tendre pour le projet et qu sera remis au commissaire enquêteur. Parallèlement, Marcel Benoit sonne le tocsin en appelant les habitants à se manifester en allant voir le commissaire enquêteur et ses collègues de la quinzaine de communes qui doivent donner leur avis pour attirer leur attention sur ce qu’il considère comme un désastre esthétique, écologique mais aussi économique. « Ce parc serait situé dans une zone la moins ventée du Morbihan. C’est absurde… », s’insurge-t-il.

Une grande réunion publique est d’ores et déjà programmée à Monterrein, le lundi 17 juillet à 20 heures. De nombreux spécialistes de ces questions devraient y participer.

Les conclusions du rapport de la déléguée de Site et Monument qui demande au commissaire enquêteur d’émettre un avis défavorable :

La lettre ouverte que distribue Marcel Benoit le maire de Monterrein a ses administrés:

 

 


'Caro-Monterrein. La résistance s’organise contre les éoliennes géantes' a 51 commentaires

  1. 4 juillet 2017 @ 22 h 41 min Zéphir

    Délégué des sites et monuments ? C’est un organe officiel ou une officine?
    Vu l’attrait architectural de Monterrein les éoliennes vont faire chuter la fréquentation touristique!Le développement de ce bourg n’est pas visible et les quelques extensions se font au détriment des terrains agricoles .
    Le tract du maire fait état d’une distance de 1500m,la loi impose 500m ,ou est la mauvaise foi?
    Désolé vous auriez pu utiliser les finances locales à d’autres usages.

    Répondre Signaler un abus

    • 5 juillet 2017 @ 13 h 20 min Anne

      En réponse à Zéphir, Sites et Monuments (SPPEF) est une association fondée en 1901, reconnue d’utilité publique le 7 novembre 1936, agréée depuis 1978 – SPPEF – 39, avenue de La Motte-Picquet – 75007 Paris – tél : 01 47 05 37 71 courriel : contact@sppef.org
      Sur l’attrait architectural de Monterrein : c’est un bourg au bâti ancien de qualité dont les maisons en schiste forment un ensemble homogène et harmonieux, autour d’une église protégée par les Monuments Historiques et sur un site également protégé MH. A Monterrein, à La Haute Touche, le château est inscrit à l’inventaire des Monuments Historiques par arrêté du 09-11-2001 modifié par arrêté du 28-03-2002 ainsi que la chapelle, le colombier, les douves, le portail, le parc paysager, le jardin régulier et le calvaire. A cela s’ajoutent 2 croix inscrites à l’inventaire MH : cad. ZH 42, inscription par arrêté du 30 mai 1927 & la croix du 17e s inscrite MH par arrêté du 30 mai 1927. De plus, le chêne tord est inventorié dans le SRCE (Schéma régional de cohérence écologique) comme réservoir régional de biodiversité.

      Répondre Signaler un abus

      • 5 juillet 2017 @ 15 h 10 min Riverain pour

        Oui enfin, vu l’organisme sppef, ils sont tjrs contre les projets eoliens, c’est normal, ils defendent les interets du patrimoine et du bati…autre chose?

        Répondre Signaler un abus

        • 7 juillet 2017 @ 15 h 19 min MAREC

          Quelle remarque débile ! Les opposants ne sont pas contre le développement durable mais contre une énergie inefficace, qui ne fonctionne que le quart du temps (obligeant à construire des centrales traditionnelles polluantes à côté pour les 3/4 restants !), qui détruit les paysages et la santé des gens, pour le plus grand profit de promoteurs sans scrupules. Par ailleurs, défendre le bâti et le patrimoine, c’est faire en sorte que la France reste la première destination touristique mondiale. Excusez du peu. les éoliennes n’attirent pas les touristes !

          Répondre Signaler un abus

          • 7 juillet 2017 @ 15 h 45 min Desinformation...encore

            Une ptite video explicite???
            https://youtu.be/zA8VbjWJzWo

          • 7 juillet 2017 @ 22 h 27 min Bouffon

            Quelle remarque débile .voilà bien une « réflexion sectaire  » de nature à favoriser un dialogue entre adultes!
            La France première destination touristique je ne crois pas que Monterrein soit dans les circuits proposés même si j’apprécie de revoir la Haute Touche à l’occasion des journées du patrimoine.
            La tour Eiffel n’était pas destinée à attirer des touristes !

      • 5 juillet 2017 @ 15 h 21 min des goûts et des couleurs

        Association même déclarée d’intérêt publique en 1936 (front populaire) qui défend le château de la Haute Touche on rêve!
        Avenue de la Motte -Picquet encore une belle adresse de pauvre qui ne doit pas manquer de quémander des subventions au nom de l’intérêt général.
        Ici dans le Pays Gallo nous sommes soucieux de développement durable et sans ressource hydraulique ,refusant le nucléaire ,il faut bien trouver une solution.Dans 20 ou 30 ans la déconstruction des éoliennes sera moins dangereuse que celle de brennilis . En attendant les éoliennes sont aussi agréables à voir que les tours silos ou les poulaillers ou encore la réussite architecturale du d8

        Répondre Signaler un abus

      • 6 juillet 2017 @ 13 h 41 min 2017

        monument historique on s’en fout, vivre au présent et à l’avenir ,allez vivre dans vos grotte sans eau ni lélectricité ni portable bande de plouc !!!!!!!!!!!!!!!!!

        Répondre Signaler un abus

    • 22 septembre 2018 @ 19 h 53 min Eragon

      Monterrein est un village magnifiquement fleuri, au bâti charmant, certains y développent en toute discrétion des activités liées au tourisme et ont même des visiteurs du monde entier ! Et cela sans être « pour » ni « contre »… j’ai détesté ces panneaux « commune sinistrée » mais je déteste aussi l’ignorance de ceux qui nous jugent comme des culs terreux juste bons à accueillir les porteurs de projets de tout bois. Etes-vous seulement allé à la rencontre du peu d’acteurs économiques qui restent dans les villages, et se battent avec succès contre la mort programmée des « petits » ?

      Répondre Signaler un abus

  2. 4 juillet 2017 @ 23 h 16 min Michel

    Totalement absurde cette résistance. Les éoliennes c’est toujours la même choses : Chez les autres mais jamais chez moi ..

    Répondre Signaler un abus

    • 5 juillet 2017 @ 0 h 19 min Sans langue de bois

      +1… Bien évidemment, il faut de l’énergie propre, il faut arrêter le nucleaire, il faut… mais que si mon nombril n’est pas toucher…
      Je trouve complètement absurde de refuser ces éoliennes, elle n’es ne gâchent pas plus le paysage que des bâtiments non entretenu voir en ruine au milieu de certains bourgs…

      Répondre Signaler un abus

  3. 5 juillet 2017 @ 8 h 45 min Eoalienne

    Je vois que les gens qui ne sont pas concernés réagissent comme tout le monde ferait.
    je ne suis pas devin, mais je pense connaître leur localité.
    Vu le projet, la commune de Monterrein est impactée. Mais les habitants des villages de caro comme « la gajale » (un des plus peuplé de Caro), le bignon, la maison brûlée. … sont aussi très concernés.
    On va leur imposer ces éoliennes et vous croyez qu’ils vont se laisser faire.
    Je pense qu’en déplaçant ce parc éolien à proximité du nouveau lotissement, ou des habitations des élus de Caro, votre discours changerait. Et Monsieur le maire de Caro (nommé « le chėrif » par ces concitoyens), aurait peut-être dû se déplacer sur d’autre site éolien en exploitation pour se rendre compte des nuisances subit au quotidien par les citoyens.
    Zéphir, Concernant les 1500m, ils sont préconisés par l’académie de médecine. Pourquoi en Allemagne 1500m et au États-Unis 2000m???
    Chacun défend son bien être et sa famille, ÇA SE RESPECTE.

    Répondre Signaler un abus

    • 5 juillet 2017 @ 15 h 39 min zephir

      La loi a fixé la limite à 500m ,appliquons là ou alors roulons à 50km/h ou 150 km/h sur nos routes selon les avis des uns et des autres (l’académie de médecine a certainement donné un avis pertinent sur le médiator de servier )
      .eoalienne venez habiter à Caro , vous pourrez voter pour un autre Maire

      Répondre Signaler un abus

      • 6 juillet 2017 @ 6 h 55 min didier

        Comme l’Amiante qui n’était pas dangereuse ,et le gouvernement le dit encore !!
        cette loi c’est les projeteurs éoliens qui l’ont créées comme la norme sur le bruit qui favorisent l’implantions des machines

        Répondre Signaler un abus

    • 7 juillet 2017 @ 18 h 02 min robertjakote

      Je suis concerné et en accord avec ce résonnement.

      Répondre Signaler un abus

  4. 5 juillet 2017 @ 10 h 56 min Nenuphar

    Bonjour, je ne suis pas contre les éoliennes. Mais mettez vous à la place des habitants qui se retrouveront au pied des éoliennes !!!
    Sur le territoire français, je pense que l’on a assez de place où l’on peut implanter des éoliennes sans gêner le moindre habitant (Dans la Beauce par exemple où l’on a des hectares à perte de vue).

    Répondre Signaler un abus

  5. 5 juillet 2017 @ 11 h 49 min Et l'intérêt collectif ?

    Cette mobilisation semble démesurée et inappropriée ! On ne veut pas de centrales nucléaires car c’est trop dangereux (à juste titre…), on ne veut pas de centrales thermiques car ça pollue, on ne veut pas de barrages hydrauliques car il faut inonder des vallées entières, et on ne veut pas d’éoliennes car elles se voient, oui elles se voient et… ? !

    Alors quelle solution ? Qu’est ce que l’on fait? Qu’est ce que l’on propose ? Si l’on s’oppose à tout je crois qu’il faut aller au bout de ses idées, être cohérent… et donc résilier son abonnement à EDF. Revenir quelques décennies en arrière en s’éclairant à la bougie? Est-ce un modèle de société qui vous fait rêver? Quelle avancée! Parlez-en à vos grands-parents…

    Personnellement je suis riverain proche et favorable à ce projet car les impacts sont relativement limités et maîtrisés par rapport aux autres moyens de production d’électricité existants.

    En plus tous les habitants pourront participer au financement des éoliennes pour devenir eux-mêmes producteurs d’électricité. Je crois que c’est une chance pour tout le monde de pouvoir s’impliquer dans ce projet. Soyons constructifs. Chaque territoire et chaque habitant doit contribuer à produire son énergie, on ne peut pas toujours compter sur ses voisins, c’est un acte citoyen.

    Il est très facile de s’opposer mais beaucoup plus difficile de proposer des solutions alternatives viables.

    Ce projet local pourtant est une alternative sérieuse au modèle énergétique centralisé actuel.

    Les 8 éoliennes permettraient d’alimenter l’équivalent de plus de 25 000 habitants, ce qui est très significatif.

    Par ailleurs le Morbihan développe en ce moment les véhicules électriques et vient de lancer le premier véhicule fonctionnant à l’hydrogène dans le département, hydrogène qui peut être produit par la production des éoliennes et des panneaux solaires ! Il s’agit à n’en pas douter des carburants de demain.

    Les retombées profiteront à tout le monde. Environ 300 000 euros chaque année à répartir entre les différentes collectivités : communes, communautés de communes, département et région. Une opportunité de développement économique local à saisir!

    Mais continuons à défendre nos intérêts particuliers au détriment de l’intérêt général…

    Répondre Signaler un abus

    • 5 juillet 2017 @ 14 h 01 min eoalienne

      voila quelqu’un doit avoir un gros intérêt financier.
      Discourt bien préparé : ne vous inquiété pas ça peu vous rapporter.
      Il serait à l’origine du projet, que ça ne m’étonnerais pas

      Répondre Signaler un abus

      • 5 juillet 2017 @ 14 h 57 min Riverain pour

        Bravo, quel sens de l’argumentation eoalienne!!! Parce que la personne a un argumentaire construit et est pour l’implantation des eolinnes qu’il a forcement un interet financier??? Si votre seul argument est la vue des eoliennes, votre collectif n’ira pas loin… vos commentaires sont vraiment pauvres… donnez des solutions alternatives (pour 25 000 habitants)! On veut de l’ecologie, du vert, du bio ms ds le supermarché c’est le porte monnaie qui est roi, du vert oui ms chez les autres… Le probleme c’est qu’aujourd’hui c’est du chacun pour soit, on ne tolere plus rien mais on se veut plus blanc que blanc… navrant…
        Un futur riverain du projet (et qui verra les « machines du diable »)

        Répondre Signaler un abus

        • 5 juillet 2017 @ 16 h 10 min Eoalienne

          Est je parlé de visuel ? Non.
          Je pense avant tout à la santé.
          Il est vrai que je n’ai pas autant d’argument que vous car je découvre le projet, ce qui n’est apparemment pas votre cas.
          Encore une fois, mettez vous à la place des riverains qui constate les effets néfastes de la production éolienne.
          Il est normal qu’ils tentent une action et qu’ils soient inquiet: pas d’information.

          Une futur riverain du projet. (Qui ne répondra plus)

          Répondre Signaler un abus

        • 6 juillet 2017 @ 10 h 40 min PRIOU Alain

          Monsieur le « riverain pour », je vous souhaite une bonne et longue vie à côté de vos « machines »…mais je vous invite à bien réfléchir sur vos convictions. Renseignez-vous bien sur l’utilité réelle de ces implantations et des conséquences sur nous tous. Je vous renvois à ma réponse au « monsieur intérêt collectif » à qui j’ai produit quelques chiffres qui devraient vous interpeller, pour peu que vous soyez un minimum censé. En dehors d’un véritable « business » avéré, ce système est une des plus grandes ARNAQUE du siècle !

          Répondre Signaler un abus

    • 5 juillet 2017 @ 19 h 45 min didier

      Vous changerez d’avis quand vous ne pourrez plus dormir
      et vous rendrez compte que vos biens ne valent plus rien
      y’a aucun intérêt général mais une spéculations financières qui ne profite même pas à le France

      Répondre Signaler un abus

    • 6 juillet 2017 @ 10 h 32 min PRIOU Alain

      Cher « Monsieur Intérêt Collectif » : Je pense que vous faites partie des « endormis français » qui croient sans douter aux paroles de nos dirigeants et exploitants de toute sortes. Je vous livre juste quelques chiffres: puissance éolienne installée en Bretagne en 2016 : +6.8% – production 2016 = -10.5% !!! En France, les chiffres d’avril sont tout aussi éloquents : puissance installée = +16%, production = -11.6%!!!, facteur de charge = 16.7%….Ce n’est pas avec çà qu’on remplacera le nucléaire ! N’importe quel gestionnaire de bon sens arrêterait d’investir dans des machines qui ne lui permettent pas de produire davantage ! Alors, cherchez l’erreur…Pourquoi insiste-t-on autant pour installer ces monstres ? A qui profite cette « arnaque »…? Posez vous bien les bonnes questions….avant de devenir des « grenouilles complètement cuites » !

      Répondre Signaler un abus

      • 6 juillet 2017 @ 15 h 21 min Vent

        Précisez vos sources quand vous annoncez des chiffres, sinon bonjour la démagogie !
        Qui vous parle de remplacer le nucléaire ?
        Toute la production d’énergie ne doit pas être assurée par une source unique mais par un panel varié et adapté en fonction des territoires.

        Répondre Signaler un abus

  6. 5 juillet 2017 @ 12 h 35 min Eole

    Une question me taraude, sait-on combien cette implantation va rapporter à Caro ? Cela me semble être Une information importante dans les débats.

    je ne suis pas riverain de ces éoliennes mais je m’étonne que certains semblent découvrir le projet aujourd’hui.en général il faut plusieurs années avant d’en arriver à l’enquête publique

    Répondre Signaler un abus

    • 5 juillet 2017 @ 18 h 52 min Riverain pour

      Impots et taxes hors ID : 270k €/an
      Impots societé : 180k € la 15eme année
      Chiffres tiré du business plan ds dossier enquete publique.
      Par contre je ne sais pas qu’elle est la repartition entre les 2 communes, les com com, le departement, la region et l’etat…
      Concernant la communication, les habitants de caro connaissent le projet depuis longtps : bulletin municipal, voeux du maire, article de presse ds journaux locaux. Les opposants devaient pratiquer la politique de l’autruche.

      Répondre Signaler un abus

      • 6 juillet 2017 @ 10 h 59 min didier

        c’est la communauté des communes qui touche des indemnités pour les NUISANCES créées par les aérogénérateurs
        pas certains que les communes toucheront car la communauté des commune devra voté pour cela

        Répondre Signaler un abus

  7. 5 juillet 2017 @ 15 h 32 min GAP 56

    Oui en effet un argumentaire bien rôdé.
    Monsieur s’il ne s’agissait que d’esthétique….Mais puisque vous serez riverain proche allez donc vous documenter un peu plus. Votre discours nous le connaissons déjà par coeur.
    Elle a le dos large l’écologie, encore une fois lisez un peu plus hors de ce que l’on veut bien vous faire croire.
    Et vous verrez qu’elles n’ont pas grand chose d’écologique.
    Bien sûr qu’il s’agit plus d’un intérêt financier qu’autre chose. L’argent, c’est tout ce qu’il vous restera…
    Vous parlez de l’intérêt général, alors parlons-en. Les écoles par exemple, dans lesquelles nous perdons des postes, des demi-poste, que nous récupérons, puis que nous reperdons. Combien de personnes vont venir s’implanter désormais dans ces communes?!
    Sans compter les répercussions sur la santé. Vous allez me dire balivernes!! Mais c’est toujours pareil
    ne vous contentez pas de ce que vous savez déjà peut-être, étoffez votre connaissance.
    Eole, comme vous dites les riverains découvrent le projet, étonnant non!! Très assumé ce projet!!

    Répondre Signaler un abus

  8. 5 juillet 2017 @ 16 h 11 min Riverain pour

    Je reprends les propos du maire de monterrein ecrit ds l’article :
    « Ce parc serait situé dans une zone la moins ventée du Morbihan. C’est absurde… « , s’insurge-t-il.
    Evidement, pour un projet estimé a 40M d’€ (cf dossier enquete publique), ils ont certainement du faire des mesures avt… sinon en effet, je ne vois pas l’interet d’implanter un parc eolien! M. le Maire a t il prit connaissance du dossier entierement ou s’est il juste arreter sur les photos de la vue de monterrein comme ts les opposants lambdas?

    Répondre Signaler un abus

  9. 5 juillet 2017 @ 16 h 47 min Nettoyeur

    La pollution visuelle des éoliennes; commençons par débarrasser nos bois et chemins des vieux engins agricoles !

    Répondre Signaler un abus

  10. 5 juillet 2017 @ 18 h 29 min didier

    Ceux qui seront à 500 mètres et sous vent dominants ne dormiront plus jamais
    mais ça et sur ce sujet les projeteurs savent mentir

    chez nous à 4 km ont entendes ces machines

    Répondre Signaler un abus

    • 5 juillet 2017 @ 21 h 52 min Lucifer

      Ne plus jamais dormir ,sans doute à cause de votre mauvaise foi Didier

      Répondre Signaler un abus

      • 6 juillet 2017 @ 6 h 46 min didier

        vous répondez comme quelqu’un qui dispose véritablement d’une malhonnêteté intellectuelle telle que dispose
        l’intérêt des ces gens

        savez vous que une norme peut très bien ne pas tuer !!!
        quand vous entendrez les machines dans votre maisons ,ensuite dans votre tête
        vous irez voir votre médecin qui ne pourra rein faire pour vous que vous dire de déménager

        Répondre Signaler un abus

    • 23 septembre 2018 @ 11 h 30 min dan 56

      est ce les mêmes éliennes en Espagne et en France?
      je m’explique:
      j’ai visité en Espagne il y a quelques années un « champ » d’éoliennes dans le nord ouest dont le nom m’échappe
      il y avait environ 300 éoliennes
      les maisons les plus proches environ 1km minimum
      le bruit étant insignifiant (mais pas toutes en marche
      d’ou ma question :est ce les mêmes

      Répondre Signaler un abus

  11. 5 juillet 2017 @ 21 h 55 min LOBBY

    On nous dit que l’éolien est une alternative au nucléaire. Certes, qui peut dire à quel moment on nous a parler de la diminution du parc nucléaire français?! 4200 éoliennes  » tournent  » en France!!
    Ne nous parlez pas d’écologie quand on sait que la production éolienne, pas assez régulière, est compensée par les centrales thermiques, productrices de gaz à effet de serre. Sans compter nos terres bétonnées.
    Vous avez dit « Energie Renouvelable », je vous réponds lobby éolien.
    Les pros, cessez d’être les petits moutons de vos élus eux-mêmes enfumer par les promesses des promoteurs.
    Ces promoteurs représentés par des syndicats tels que la FEE ( France Energie Eolien) et le SER ( Syndicat des Energies Renouvelables). Qui n’hésitent pas à demander à certains députés la réforme de l’infraction de prise illégale d’intérêt. Pourquoi à votre avis? Et bien pour ne plus gêner leur business, ces chers messieurs Brottes et Beaupin, pour ne pas les citer ont mis en place:
    – la suppression des ZDE (Zones de Développement Eolien) de façon à s’implanter partout de façon anarchique et incontrôlée.
    – la réduction des droits de recours des victimes de l’éolien.
    – la suppression de l’affichage du permis de construire sur le terrain.
    Nous pourrions continuer cet argumentaire.
    Pour terminer, vous Mr qui évoquiez l’intérêt général, et bien vous savez quoi?! Eoliennes= production irrégulière=subventions pour les faire fonctionner ( et oui elles coûtent plus cher qu’elles ne rapportent)= finances publiques= votre porte-monnaie!!

    Répondre Signaler un abus

  12. 6 juillet 2017 @ 11 h 06 min PRIOU Alain

    En plus des chiffres confirmant l’INUTILITE des éoliennes, je vous invite à lire le livre d’un philosophe et journaliste Roger Lenglet et d’un juge prud’homal Jean-Luc Touly, tous les deux spécialistes du lobbying et de la corruption.
    On y lit page 207, la confession d’un lobbyiste « repenti » : « Pour nous, les soutiens européens au développement des technologies alternatives, par exemple, sont un trésor, une pure opportunité économique. Mon métier est de détourner ces aides vers mes commanditaires, par exemple en multipliant les collectivités qui acceptent de placer des éoliennes sur leurs terrains, notamment des élus propriétaires de terres, faciles à corrompre. Par exemple, on leur achète des hectares à prix d’or, en échange de décisions favorables pour implanter nos « moulins à vent » sur les espaces privés et publics. »
    et plus loin page 208 : « Notre but n’est pas de faire reculer la pollution liée aux énergies fossiles, nous venons juste prendre un maximum d’argent. »… » j’ai d’ailleurs autrefois milité à un haut niveau chez les Verts puis je les ai quittés avec de nombreux experts environnementaux pour vendre nos services aux industriels, pour les aider à engranger les euros de Bruxelles. L’éolien, c’est bien mais nous trichons le plus souvent possible sur leur utilité là où le manque de vent devrait nous empêcher d’en placer. La manne européenne pour les éoliennes est une occasion en or que nous exploiterons jusqu’à saturation et même au delà, et à laquelle nous sommes préparés depuis l’origine des textes européens, avant leur publication. »
    un peu plus loin, il continue: « En gros, nous avons industrialisé les procédés de l’écologie. Là où vous pensiez à une éolienne sympa dans votre jardin pour rendre votre maison autonome, nous prenons l’argent et nous plantons des tours géantes qui rapportent même si elles ne tournent pas. »
    ALORS, MESSIEURS « les anesthésiés », PRENEZ VRAIMENT CONSCIENCE à quel point on nous BERNE !!!
    RÉVEILLEZ-VOUS !!!! RÉVEILLONS-NOUS !!!

    Répondre Signaler un abus

    • 6 juillet 2017 @ 22 h 25 min Au chef d'escadrille .....

      Des élus propriétaires de terre ,faciles à corrompre pour favoriser l’implantation d’éoliennes c’est de la diffamation.Vos références, un philosophe illustrement inconnu et le « juge  » prudhommal « nommé à quel titre ,montrent votre penchant pour les kmers verts incapables d’établir un dialogue mais selon vos méthodes jeter le doute est toujours honteux mais profitable, à court terme (quel candidat vert aux présidentielles pour défendre un souci partagé par tous?)
      Effectivement l’aspect économique est présent dans ces projets (vous vivez de l’air temps ?) mais aussi écologique .La tour Eiffel a aussi soulevé des polémiques à son époque.
      Pour info le maire et le conseil municipal donnent un avis ,le préfet décide ,alors POL POT évitez les amalgames .

      Répondre Signaler un abus

  13. 6 juillet 2017 @ 22 h 03 min Brémel

    de Caro à Monterrein : nous refusons et REJETONS ce projet éolien industriel dangereux et inutile !
    Porteurs et apotres de ce projet : des menteurs en puissance !
    Mensonge sur l’efficacité et la nécessité des éoliennes : pas de vent, pas de courant ; le facteur de charge de l’éolien en 2016 pour notre secteur : 18.5%. C’est de la folie ou de la bétise.
    Mensonge sur l’efficacité dans la lutte contre le CO² : l’intermittence du vent impose le recours à des centrales à gaz qui émettent du CO2 et pas qu’un peu !
    Mensonge sur la compétitivité de l’énergie éolienne : garantie d’achat de l’électricité produite et ce, quelle que soit la demande effective du marché intérieur avec un prix de rachat du kWh au triple de celui du marché de gros européen ! (90€/MWh d’euros contre 30€/MWh)
    La CSPE que nous payons sur notre facture d’électricité est là pour éponger les pertes et garantir les revenus indescents des investisseurs éoliens.
    Mensonges sur l’absence de conséquences autour des parcs éoliens : immobilier dévalué, zizanie dans les villages, fuite des touristes et des candidats à l’installation, perturbations hertziennes garanties…
    Mensonges sur l’absence de conséquences sanitaires : infrasons qui entrainent des maux de tête, insomnies, irritabilité, acouphènes, anxiété, perte de concentration et difficultés d’apprentissage chez l’enfant. Projection de blocs de glaces en hiver (éoliennes du pigeon blanc de Campénéac, demandez aux riverains)
    Perturbations et stress des animaux d’élevage avec le courants vagabonds par le sol et par la brume en automne et en hiver, risque de conséquences économiques dramatiques pour les éleveurs.
    Mensonges sur la prétendue intégration de ces monstres dans le paysage. Le mot « intégration » relève de l’imposture, il s’uffit de regarder autour de nous pour le réaliser l’impact désastreux des parcs déjà construits.
    L’omniprésence de ces machines qui flasheraient en permanence gâcherait jusquà nos nuits étoilées.
    Mensonge sur les conditions du démentèlement : nos voisins et propriétaires terriens appattés par le gain, qui ont signé un bail emphytéotique auraient été bien inspirés de creuser le sujet :
    http://bournezeau.eoliennes.over-blog.com/2015/06/avis-aux-proprietaires-signataires-d-une-promesse-de-bail-mais-egalement-a-leurs-fermiers.html
    Pour toutes ces raisons et tant d’autres, nous alertons les habitants et conseillers des communes voisines Ploërmel, Gourhel, Augan, Missiriac, St Abraham, la Chapelle, Montertelot et au-delà et les invitons à s’exprimer dans l’enquête publique en cours sur les conséquences d’un projet qui nous concerne tous.

    Répondre Signaler un abus

    • 7 juillet 2017 @ 7 h 25 min Didier

      Hélas l’enquête public n’est qu’un document consultatif,
      y’a longtemps que les machines sont installées sans concertations véritable ,sans études sur la santé
      les études acoustiques sont toutes en faveur de l’installations des machines
      le plus grave la DREAL se moque des populations riveraines ,l’éolien à tout prix
      Au final les riverains sont sacrifiés comme des bêtes ,

      Répondre Signaler un abus

  14. 7 juillet 2017 @ 13 h 32 min Stop a la désinformation

    M. Bremel, vs utilisez des chiffres pour faire peur a la population, vs tous opposants, pratiquer de la desinformation pour manipuler les gens, c’est vs les menteurs! Les chiffres sortis de leur contexte ne veulent rien dire, donc je vais me permettre de vous demontrer que vos propos sont faux et ainsi monter aux lecteurs a quel point vs les prenez pour des imbeciles.
    1- les parcs eoliens ne touchent pas de subventions, ni de l’etat ou de l’europe. Ils sont soumis a un contrat d’obligation d’achat par un tarif reglementé. C’est a ce moment que la CSPE intervient. Selon le site de la CRE (comité de regulation de l’energie), la part de la CSPE pour l’eolien est de 17% soit 4€/an par foyer.
    2- Quel est le cout de production des differentes ENR? Commencons a titre comparatif par le nucleaire, tjrs selon la CRE, le kwh revient a 4.95ct€. L’eolien terrestre a 8.2ct€, eolien marine a 22ct€, l’hydraulique a 2.5ct€, la methanisation entre 15 et 22ct€, le solaire entre 23 et 35ct€ et enfin le fossile avec le charbon ou le gaz entre 7 et 10ct€ le kwh. Donc on observe bien que l’eolien est moins couteux que d’autre ENR. Juste pour rappeler qu’en 2016, selon la CRE, le particulier francais a acheté son kwh en moyenne 13ct€ et le professionel 7.7ct€.
    3- concernant la discontinuité de production des eoliennes, vs vs doutez bien que toutes les eoliennes francaises ne demarrent pas ensemble et s’arretent ensemble??? Meme si c’etait le cas, aujourd’hui, le systeme nucleaire francais s’adapte a la consommation. Une centrale peut faire varier sa production de + ou – 80% en l’espace de 30min seulement. Donc arreter de dire que ce sont les centrales thermiques qui font la compensation… et puis c’est etrange cet attrait soudain a l’electricité non fossile qd cela vs arrange….
    https://youtu.be/zA8VbjWJzWo
    Une petite video d’edf pour vs expliquer…
    Cordialement

    Répondre Signaler un abus

    • 7 juillet 2017 @ 17 h 41 min didier

      Et les réseaux pour l’eolien et le reste c’est bien la cspe

      Pourquoi la préfecture refuse de donner les documents acoustiques in-situ ,y’à bien quelque chose de cacher dans ces études
      par exemple les constructeurs qui ne donnent pas les vrais valeurs de production des aérogénérateurs
      les aérogénérateurs sont installés d’une façon criminelles

      y’a pas besoin de ces machines en Bretagne
      qu’on nous donnent des moyens de devenir AUTONOME

      Répondre Signaler un abus

      • 7 juillet 2017 @ 18 h 13 min Vs pouvez justifier vos reponses?

        Tjrs pareil avec vs, aucunes justifications de vos propos…c’est vraiment lassant.
        Pour la cspe, consulter la CRE…
        Sinon vs parlez d’autonomie energetique? En bretagne? Et bien elle passera par l’eolien… ns sommes si loin des centrales nucleaires… ou alors on construit une centrale? Ms pas chez vous evidement, chez les autres.

        Répondre Signaler un abus

    • 7 juillet 2017 @ 17 h 44 min didier

      Et les machines elles font pas peur d’après vous !!!
      détruisent le monde rural
      maison invendable !!mais c’est pas vous c’est les autres et vous en avez rien à faire
      vous démontrez bien l’égoïste écologique

      Répondre Signaler un abus

  15. 7 juillet 2017 @ 19 h 07 min Patience

    Maison invendable?dommage il va donc falloir vous supporter !destruction du monde rural: on pourrait recréer les chemins creux en lieu et place des 2*2 voies etc
    Heureusement l’humanité évolue y compris en faisant des erreurs sauf certains …

    Répondre Signaler un abus


Voulez-vous commenter ?

Votre adresse e-mail ne sera pas affichée

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.