Accueil / Oust à Brocéliande / La Chapelle-Caro. Le houx de la fontaine Saint-Méen sauvé de justesse

Oust à Brocéliande

Publié le 8 septembre 2016

La Chapelle-Caro. Le houx de la fontaine Saint-Méen sauvé de justesse

Il fait partie des arbres remarquables du Morbihan. Vieux de 200 ans, le houx qui s’élève au-dessus de la fontaine Saint-Méen à la Chapelle-Caro a bien failli disparaître à tout jamais. Situé sur une parcelle privée, il devait être tout simplement abattu! Il s’agissait d’un malentendu puisque le propriétaire ignorait l’importance de cet arbre. Dès qu’il en a été informé, il a naturellement abandonné son projet. Mais du coup, Michel Guégan maire de la Chapelle-Caro, a décidé d’étudier les mesures qui peuvent éviter qu’une telle situation se présente à nouveau

Des discussions sont en cours entre la mairie et le propriétaire du terrain. La mairie devrait acquérir la parcelle sur laquelle pousse le houx. « Ainsi l’arbre sera une parcelle communale et donc sera définitivement protégé… », explique Michel Guégan.

Le houx de la fontaine Saint-Méen est un véritable monument historique végétal. Il figure dans le livre qui recense les arbres remarquables du Morbihan. Son âge approximatif est donc évalué à 200 ans et il mesure 10 mètres de hauteur pour une circonférence de 1,83 mètre. Les hauteurs du livre note que ce houx porte gravée de nombreuses figures étranges, créés par le développement du tronc et des branches. Ils se sont parfois soudés pour former des sortes de hublots ou bien encore « un joli bassin » qui se rempli d’eau après la pluie, créant un abreuvoir apprécié des petits animaux…

dsc_0191 dsc_0193

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Articles similaires