Accueil / Ploërmel Communauté / Porcaro. Des milliers de motards à la messe de l’Assomption

Ploërmel Communauté

Publié le 15 août 2016

Porcaro. Des milliers de motards à la messe de l’Assomption

Le Père Antoine ne s’était pas trompé en supposant dimanche que des milliers de motards se raient présent ce lundi matin pour assister à la messe de l’Assomption. Car ce lundi 15 août ressemblait étrangement à celui de l’année dernière, et des années précédentes, avec les dispositifs de sécurité en moins. Les motards par contre étaient bien là et en nombre. Ils ont déferlé dans une foule impressionnante vers l’église de Porcaro, pour assister à la messe de l’Assomption. Une église pleine à craquer et des motards qui suivaient à l’extérieur la messe, écoutant attentivement le prêtre. Celui-ci a délivré un message de prudence et d’espoir. « Nous construisons aujourd’hui la Madone des 40 prochaines éditions ». Mais prévient-il l’avenir de la Madone est entre les mains des motards ce 15 août, soulignant que le moindre incident pourrait marquer la fin de ce rassemblement annuel (voir notre vidéo).

Les gendarmes étaient également présents en nombre. L’adjoint au commandant du groupement du Morbihan était sur place ainsi que le commandant de la compagnie de Ploërmel. Le contexte était évidemment bien différent des autres années et on sentait une certaine tension parmi les forces de l’ordre, préoccupées notamment de savoir si une balade serait organisée par les motards. Au bar « le Wheeling », rendez-vous incontournable, c’est un sentiment de colère et de fierté qui règne. « Vous avez vu, tout se passe bien, pas un seul accrochage. Dites leur bien que les motards sont des gens responsables et qu’ils savent ce qu’ils font », lance le patron. Dimanche soir, le bar avait envisagé d’organiser des concerts, initiative qu’ils ont été fortement invités à revoir par les autorités. Un petit coup de pression a débouché sur l’annulation des concerts. « On n’avait pas le choix. On nous a dit que c’était à nos riisques et périls », explique-t-il. Qu’à cela ne tienne, derrière le bar l’armada des employés s’activent pour aller servir en terrasse. Et tout le monde à le sourire en voyant passer l’interminable défilé des motards. Cette Madone 2016 qui n’en est pas ,une restera quand même dans les mémoires.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Articles similaires