Accueil / Oust à Brocéliande / Malestroit. Le comité de jumelage reçoit ses amis de Eyam

Oust à Brocéliande

Publié le 21 juin 2016

Malestroit. Le comité de jumelage reçoit ses amis de Eyam

Des premiers contacts pris il y a 1 an et demi avec une petite cité du Derbyshire, Eyam, avaient permis au mois de juin 2016 de déboucher sur une première rencontre avec ses habitants. En effet, une délégation du Comité de jumelage de Malestroit (COJEM) avait été reçue très chaleureusement dans ce petit village de 900 habitants.
Aujourd’hui c’est Malestroit qui reçoit ses homologues anglais du 23 au 28 juin avec au menu un très beau programme d’activités sur ces 4 jours (visite de Malestroit de Josselin, du Musée de la Résistance, croisière sur le Golfe, jeu de piste, soirée crêperie et soirée restaurant).

Eyam est un petit village à l’habitat préservé avec ses maisons de pierres qui datent d’une époque (le 17è siècle) qui l’a rendu célèbre, celle de la grande peste de 1665 qui s’est déclarée à Londres. L’histoire d’Eyam est toute entière tournée vers cet épisode. En effet, à cette époque le tailleur du village avait commandé un lot de tissus de Londres qui est arrivé contaminé par la peste qui venait de se déclarer dans la capitale. Ses habitants durement touchés par l’épidémie ont fait preuve d’un grand héroïsme en décidant de fermer le village à toute entrée ou sortie de personnes et ont vécu 16 mois en complète autarcie sans contact avec l’extérieur, pour éviter que la peste se propage ailleurs. Et si près d’un tiers de la population du village est mort, l’épidémie est restée endiguée à Eyam.

P1060416
archive Cojem
P1060459
archive cojem
P1060502
archives cojem

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Articles similaires