Accueil / Faits divers / Contrôles routiers. Trois axes sous très haute surveillance

Faits divers

Publié le 7 juin 2016

Contrôles routiers. Trois axes sous très haute surveillance

Illustration
Illustration

Dans un but préventif et dissuasif, la gendarmerie du Morbihan communique sur les opérations programmées de contrôles routiers. Ainsi, cette semaine, jusqu’au au 17 juin, des actions coordonnées cibleront les axes structurants du département : D767, D768 et D764.

Conformément aux modes d’action définis par le groupement de gendarmerie du Morbihan en la matière, des dispositifs visibles et non visibles vont se succéder sur ces axes qui font l’objet de trafics pendulaires importants (domicile – travail – domicile).

La gendarmerie rappelle que « la majorité des accidents matériels et corporels se produisent sur ce type de trajets, pendants lesquels les conducteurs sont guidés par l’habitude et par conséquent moins vigilants. Les opérations de contrôles routiers mises en place visent une fois de plus à changer les comportements des usagers de la route en créant une rupture dans leurs habitudes. »

Au cours de ces opérations, les usagers des deux roues motorisés, qui ont été impliqués de manière disproportionnée dans les accidents de la route survenus au cours de la semaine passée, feront l’objet d’une surveillance toute particulière (vitesse et alcoolémie).

Les gendarmes soulignent aussi fait « que ces opérations programmées se cumulent avec les postes de contrôle habituels effectués de manière aléatoire par les patrouilles des unités territoriales et motorisées réparties sur l’ensemble du département ».

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Articles similaires