Accueil / Oust à Brocéliande / EDITORIAL. Malestroit. Alain Juppé au-dessus de la mélée

Oust à Brocéliande

Publié le 6 juin 2016

EDITORIAL. Malestroit. Alain Juppé au-dessus de la mélée

13244880_1142784882452790_8590718169770782797_nAlain Juppé fait figure de favoris pour les primaires de la droite et même pour le poste de Président de la République. Il sera en visite dans le Morbihan le 15 juin prochain pour effectuer une tournée qui commencera par une visite de la nurserie numérique de Malestroit dans la matinée. Un futur candidat à la présidentielle qui vient sur le terrain à la rencontre des acteurs locaux de certains domaines -en l’occurence le numérique- c’est une aubaine. Et compte-tenu du fossé qui sépare de plus en plus les citoyens de leurs représentants politiques mais aussi du discours distillé par Alain Juppé fait de réalisme et à l’écoute des préoccupations quotidiennes de la population, de son expérience d’élu local, on s’est dit que ça valait le coup de lui proposer une interview.

On vous raconte comment ça c’est passé. L’objectif était d’annoncer d’une façon la plus positive possible la visite de cet homme d’Etat. Bêtement, on s’est dit aussi que ça pouvait être une bonne occasion de faciliter le dialogue direct avec les citoyens. Puisque nous revendiquons d’être un média de proximité (numérique qui plus est), notre proposition était de transmettre au candidat, outre nos questions, celles de certaines catégories socio-professionnelles représentatives du tissu local et des sujets de société qui secouent l’actualité : un jeune au chômage, un agriculteur, un artisan, l’avenir du numérique… Et de publier ses réponses le jour de sa visite.

Et voila le message qu’on a reçu ce jour de l’attachée de presse d’Alain Juppé : « Je vous propose de participer au point presse qui sera organisé à l’hôtel Mercure de Vannes le mercredi 15 juin de 16h45 à 17h15. Une interview exclusive ne sera pas possible mais vous aurez du temps pour poser vos questions à Alain Juppé et pour filmer ses réponses. Vous pourrez aussi suivre les visites et « couvrir » la réunion du publique du soir ».

Décevant. Il nous semble que les citoyens qui se débattent dans leurs difficultés bien réelles méritent mieux que les discours soigneusement préparés à l’avance qui délivrent des messages passés à la moulinette des experts en communication. C’est bien à leurs questions, reflets de leurs préoccupations, que le personnel politique doit désormais répondre. On regrette ce rendez-vous raté de la proximité. Mais ce n’est que partie remise. On renouvellera l’expérience lors de la prochaine visite d’un ténor en campagne…

Et bien sur, on suivra de près la visite d’Alain Juppé à Malestroit.

Jacky Guyon

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Articles similaires