Accueil / Sports / Handball / Questembert. Hand : un maintien, une descente, un nouveau sponsor !

Publié le 16 mai 2016

Questembert. Hand : un maintien, une descente, un nouveau sponsor !

L’équipe féminine de handball de Questembert, coachée par Gwenaël Perro, a eu dû mal à faire bonne figure en Prérégional. Une saison compliquée pour les questembertoises qui n’ont connu que la défaite mis à part une victoire. Un constat qui n’étonne pas le président du Handball Club Région Kistreberh, Guillaume Bellat : « On s’y attendait ! Avec le départ de joueuses expérimentées, on a subit un contrecoup. ». Pourtant, le dernier match disputé contre Quimperlé, à la salle des Buttes, ne reflète pas réellement l’image de cette saison. Les questembertoises motivées rivalisent avec les cinquièmes du classement. Avec une bonne gardienne, Lino, elles ne sont menés que d’un point à la mi-temps (7- 8). En seconde période, les deux équipes se rendent but pour but. Questembert prend même l’avantage à cinq minutes de la fin. Mais c’est finalement la suspension de deux minutes pour Bourdel, à trois minutes de la fin, qui reste le tournant du match. Avec une joueuse en plus, les quimperloises s’imposent de deux points d’écart (18-20). Une fin de match amère pour l’un des entraîneurs du soir, en intérim, Gaël Clottet : « On aurait dû gagner ce match. Les filles ont réalisé un match très intéressant. On a eu une bonne défense malgré quelques largesses et niveau attaque, on a manqué de réalisme, on a joué un peu trop vite. Il y a eu aussi quelques erreurs d’arbitrage dans le match. ».
La saison prochaine, l’équipe féminine descend en Honneur régional. Un moindre mal pour le président : « Elles n’ont pas démérité. Cette descente peut être bénéfique afin de repartir plus sereinement au niveau en dessous. ».

Une découverte de l’Excellence Régionale Masculine

Chez les garçons, le maintien est (presque) acquis. Neuvième en Excellence Régionale Masculine, cette position reste dangereuse : « J’ai appris vendredi soir, en relisant le règlement du championnat, que notre maintien va également dépendre des résultats de Nationale 3. Il reste donc une possibilité d’avoir quatre descentes en Excellence. La dernière journée de N3 se joue le 28 mai. Et on risque de jouer un match de barrage pour le maintien, le lendemain. On apprendra cela le soir avant. ». Pour le moment, la dernière journée de championnat s’est jouée à domicile face au Riantec HB. Si les questembertois rivalisent durant le premier quart d’heure, ils lâchent par la suite. Les visiteurs prennent le dessus en jouant de belles contre-attaques. 7-12 à la mi-temps. En seconde période, le HBRCK ne se laisse pas faire et marque autant de points que son adversaire lors des dix premières minutes. Plus tard, le scénario de la première partie de match s’est confirmé : 11-19 à dix minutes de la fin. Finalement, le score sera de 15-23. Pour l’entraîneur, Hervé Trégouet,  la clé du match s’est jouée en défense : « C’est leur gardien qui a fait la différence. Il a arrêté trois, quatre tirs clés du match. On a eu aussi affaire à des joueurs d’expérience. On a voulu jouer la carte à fond en cherchant à les presser très haut. Il nous manquait nos deux meilleurs buteurs. ». Un coach épaulé par Filipe Da Silva qui a la sensation, cependant, du devoir accompli : « On est arrivé cette année et le challenge était d’assurer la maintien suite à de nombreux départs. Il est réussi normalement. On a un groupe qui a évolué au fil de la saison. Il y a beaucoup de travail de remise en cause. Le plus important c’est que les gars ont toujours gardé le moral et ne se sont jamais désunis. »

Un nouveau sponsor

A l’occasion de cette dernière journée, le club a présenté le nouveau maillot des seniors masculins et des U13. Fait inédit : il y a un nouveau sponsor, MAM Construction. Le binôme Emmanuel Urvoaz et Héloïse Le Roux ont trouvé un moyen de se faire connaître dans le pays de Questembert : « Nous sommes installés depuis un an sur Questembert. Avant, nous étions établis à Limerzel. On veut donc montrer, à travers ce sponsoring, que l’on a changé de commune. Et qui plus est, se faire connaître car le niveau régional du club de handball est une très belle vitrine pour nous. On connaît un joueur dans cette équipe et c’est pour cela qu’on a choisi ce club. ». Pour Guillaume Bellat, c’est du donnant-donnant : « Cela faisait quatre ans que nous avions nos anciens maillots. Il était temps de changer. On a tardivement lancé des recherches de sponsoring. Emmanuel connaît bien le club. Lui peut se faire connaître et pour nous, il s’agit également de retrouver des fonds pour cette fin de saison et surtout la saison prochaine. Notre recherche va continuer afin de trouver un sponsor pour l’équipe féminine. »
 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Articles similaires