Accueil / Faits divers / Circulation. 162, 176 km/h : le fléau des grands excès de vitesse

Publié le 3 mai 2016

Circulation. 162, 176 km/h : le fléau des grands excès de vitesse

Durant la semaine du 24 avril au 01 mai 2016, la brigade motorisée de Pontivy a procédé à plusieurs opérations de contrôle de la vitesse sur le RD 767.

Le 27 avril 2016, entre 9H00 et 13H00, les militaires ont constaté de multiples infractions au code de la route dont une conduite sans permis et plusieurs excès de vitesse.
Deux conducteurs ont en effet été contrôlés à la vitesse de 162 Km/h et 176 Km/h pour 110 Km/h autorisés sur une portion de route à deux fois deux voies.
L’un des conducteur s’est vu retirer immédiatement son permis de conduire. Quant au second, il était déjà sous le coup d’une mesure lui interdisant de prendre le volant, son permis de conduire ayant un solde de points nul.

Le 29 avril 2016, à 11H15, sur le même lieu de contrôle, un automobiliste a été chronométré à la vitesse de 176 Km/h. Les trois véhicules ont été immobilisés sur place.

« Dans un but préventif et dissuasif , la gendarmerie du Morbihan communique sur les opérations programmées de contrôles routiers. À la veille du pont de l’ascension et du grand prix de France moto qui se déroulera au Mans, les unités de l’EDSR (escadron départemental de sécurité routière), mais également l’ensemble des unités du département, vont multiplier les contrôles de l’alcoolémie à proximité des lieux festifs, ainsi que les contrôles de la vitesse sur les axes structurant du département », préviennent les gendarmes ulcérés par ces conduites dangereuses. « Ces contrôles se poursuivront ensuite pour traquer les comportements dangereux et faire reculer la mortalité sur les routes du Morbihan. Alors pour sauver des vies : RALENTISSEZ !… », poursuivent-ils.

1 commentaire "Circulation. 162, 176 km/h : le fléau des grands excès de vitesse"

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Articles similaires