Accueil / Oust à Brocéliande / Pays de Malestroit / Malestroit / Saint-Congard. Chanteurs et musiciens ont fêté le printemps

Publié le 4 avril 2016

Saint-Congard. Chanteurs et musiciens ont fêté le printemps

Le concert de printemps de l’Harmonie Saint-Marc de Malestroit s’est tenue, ce dimanche 3 avril, à la salle des fêtes de Saint-Congard. Olivier Tostivint, chef d’orchestre et directeur de l’école de musique de Ploërmel, et Emmanuel Passin, le président de l’Harmonie, avaient convié le jeune orchestre du collège du Sacré-cœur et la chorale Dinorah de Ploërmel à les rejoindre. Une salle pleine et une scène comble !

L’Harmonie Saint-Marc de Malestroit avait posé instruments, pupitres, et partitions à la salle des fêtes de Saint-Congard, ce dimanche après-midi. En première partie, les élèves de 5e du Sacré-cœur ont interprété deux morceaux, sous la direction de Matthieu Fleury, professeur à l’école de musique de Ploërmel. « Ils ont débuté la musique à la rentrée de septembre, c’est leur premier concert ! », indique le saxophoniste. Grâce à ce partenariat avec l’école de musique, les enfants qui n’ont pas de connaissance musicale peuvent en acquérir une, dans le cadre de leur scolarité. Ce petit orchestre à vent trouve son pendant au collège Beaumanoir avec l’orchestre à cordes, « qui marche très bien », déclare Olivier Tostivint. Les deux autres formations, dont quelques membres étaient absents, se sont ensuite succédé pour se rejoindre en fin de concert.

Patrick Courilleau, ancien chef de chœur, aujourd’hui chanteur

Puis les choristes de Dinorah sont intervenus, accompagnés au piano par Tatiana Hue, sous la direction de Gaël Gaspais, chef de chœur depuis la rentrée 2014. Son prédécesseur, Patrick Courilleau, devenu retraité, a rejoint les chanteurs. « J’ai commencé à chanter en cours collectif vers 35 ans, avec Agnès Brosset à Pontivy, puis en cours individuel », déclare celui dont la voix, basse, est l’instrument de prédilection.

Les musiciens de la Saint-Marc ont alors investi la scène. Ils ont par exemple joué « My name is nobody » d’Ennio Morricone. Ils ont déjà eu l’occasion d’interpréter ce morceau, en mars, devant un public de connaisseurs, les Italiens de Gravedona, ville jumelée à Guer depuis dix ans. « Chan Chan » de Compay Segundo et « Footlose » font aussi partie de leur répertoire.

Dinorah et l’Harmonie ont joué de concert deux morceaux dont le gospel « Jericho », pendant que l’assistance, notamment les collégiens de la première partie, tapait dans les mains et claquait des doigts. A Saint-Congard, dimanche après-midi, pour fêter le printemps, on avait le rythme dans la peau !

VIDEO. L’Harmonie Saint-Marc et la chorale Dinorah

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Articles similaires