Accueil / Oust à Brocéliande / Pays de Malestroit / Malestroit / CCVOL. VIDEO : l’inextricable dossier du musée de la Résistance

Publié le 17 mars 2016

CCVOL. VIDEO : l’inextricable dossier du musée de la Résistance

 

Il n’y aura peut-être jamais d’accord entre les communes de Malestroit et Saint-Marcel qui constituaient le syndicat chargé du musée et la CCVOL sur le montant du transfert de charges liées au musée de la Résistance.

On le sait, une nouvelle CLECT (commission locale d’évaluation des charges transférées) a été mise en place. Cet organisme constitué de représentants des communes de la CCVOL est chargé d’évaluer les sommes que devront payer Saint-Marcel et Malestroit à la CCVOl en compensation de la prise de compétences de cette dernière sur le musée.

Pour cette nouvelle CLECT, toutes les règles ont été scrupuleusement respectées et un magistrat de la cour des comptes a même été chargé de réaliser une expertise (voir son rapport en cliquant ici). Celle-ci a été présenté aux membres de la CLECT, lundi dernier. Evoqué mercredi soir, lors des questions diverses de la CCVOL, le sujet a donné lieu à une vive empoignade entre les parties concernées et notamment les représentants de Malestroit et de la CCVOL (voir vidéo ci-dessous).

On constate que ce n’est surement pas demain la veille qu’un accord sera trouvé. Car le rapport du magistrat n’a aucune valeur contraignante et est juste destiné à « éclairer » les élus. Or, de toute évidence, Malestroit n’est pas du tout décidé à se plier aux conclusions de cette étude. Bien au contraire, Bruno Gicquello a laissé entendre que le dossier allait repartir dans les mains des avocats de la ville. Il semble en plus, selon les déclarations de Christian Guillemot, que le transfert de charges doit obligatoirement être accepté par les deux communes…

Et puis, tant que le problème du transfert de charges n’est pas réglé, le dossier de la restauration du Musée de la résistance est dans l’impasse…

VIDEO. Echanges musclés autour du transfert de charges


 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Articles similaires