Accueil / Faits divers / Allaire. Proxénétisme et trafic de drogue : le compagnon violent arrêté

Publié le 8 février 2016

Allaire. Proxénétisme et trafic de drogue : le compagnon violent arrêté

Une jeune femme demeurant à Carentoir quitte son concubin fin juillet 2015 et part vivre sur la commune de Saint-Just (35).
Peu de temps après son arrivée, elle se rend à la brigade de Pipriac afin de dénoncer des violences physiques commises par son ex-compagnon. Elle ajoute que celui-ci l’a également contrainte à se prostituer via un site internet.

Poursuivant l’enquête, les gendarmes de la communauté de brigades d’Allaire ont interpellé le lundi 1er février l’ex-concubin demeurant dorénavant à Allaire.
Placé en garde à vue, cet homme âgé de 21 ans explique que leur couple devant faire face à des difficultés financières, lui et sa compagne ont convenu qu’elle se livre à la prostitution via des annonces sur un site internet.
Le produit de cette activité, qui va durer plusieurs mois, sans incitation ni contrainte selon le gardé à vue, va permettre au couple de payer les dépenses courantes du ménage.
Dans le même temps, afin de pouvoir justifier certains versements d’argent en numéraire constatés sur son compte bancaire par les enquêteurs, il a reconnu la vente entre juin 2014 et juillet 2015, de 1,5 kg d’herbe de cannabis qu’il produisait à son domicile.
Il a fini par admettre également qu’une partie de l’argent provenant de la prostitution de sa compagne lui avait servi à acheter du matériel pour démarrer sa culture de plants de cannabis.

La perquisition effectuée à son domicile va effectivement permettre aux gendarmes de La Gacilly de saisir 225 grammes d’herbe de cannabis ainsi que du matériel de culture.

Le parquet de Vannes a déclenché des poursuites contre le mis en cause, exerçant la profession de chauffeur-livreur, lequel est convoqué devant le tribunal correctionnel de Vannes le 3 mai prochain pour comparution sur reconnaissance préalable de culpabilité sur les faits qualifiés proxénétisme (partage des produits ou profit de la prostitution d’autrui ), violences volontaires sans ITT par concubin, détention offre ou cession et usage illicites de stupéfiants.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Articles similaires