Accueil / Oust à Brocéliande / Pays de Malestroit / Bohal / Bohal. Voeux du maire : évoluer, oui mais…

Publié le 10 janvier 2016

Bohal. Voeux du maire : évoluer, oui mais…

 

DSC_0393 (1)

Bohal n’est pas une commune comme les autres. Elle détonne de ses voisines par la moyenne d’âge de ses habitants dont près de 40 % ont moins de 30 ans. Un « jeunisme » qui ne risque pas de faiblir pour le plus grand bonheur de la commune. « Avec l’arrivée de jeunes couples au lotissement De Chabannes, nous pouvons rester confiants sur le développement de notre commune », soulignait le maire, André Piquet, lors de son intervention. Outre la démographie, l’activité économique est aussi plutôt florissante avec le développement du parc d’activités de Bel Orient sous l’impulsion de la CCVOL.

Un petit regret cependant, exprimé par le maire avec la fermeture de la boulangerie-épicerie. Mais tout n’est pas perdu, puisque deux repreneurs seraient déjà sur les rangs. Comme toutes les communes, Bohal est soumise aux bouleversements que va engendrer la loi NOTRe (nouvelle organisation territoriale de la République). Le maire a évoqué la création de la commune nouvelle du Val d’Oust. « Je vous dois la Vérité : à ce jour, Bohal n’a pas été demandée en mariage », avouait André Piquet expliquant toutefois que le sujet avait été abordé par le conseil municipal et que « les élus de Bohal veulent rester ouverts et attentifs à ces évolutions ». Cependant si « des mutations sont indispensables », le maire rappelait que « la commune est présentée comme le socle de la démocratie et qu’elle doit garder toute sa place ». Un principe sui se heurte parfois à la réalité avec « des lois qui vont parfois dans le sens contraire ». Il constate que deux courants s’affrontent depuis plusieurs décennies, l’un technocratique, l’autre démocratique. « Avec les idées de la nouvelle gestion publique qui guident toutes les réformes en cours, le premier courant est en passe de triompher. Mais prenons garde, moins de proximité, c’est moins de démocratie. Alors restons vigilants sur ces évolutions », avertit André Piquet.

Chargé des finances, Bernard Noblet a dressé un bilan plutôt positif de la situation. « L’année 2015 se termine plus facilement que nous ne l’avions prévu », explique-t-il avant de revenir sur l’intercommunalité, sujet sur lequel le conseil municipal reste partagé (4 votes pour rester seul, 6 pour fusionner à 3 communautés et 3 pour fusionner à 7). « Un seul point reste certain, c’est l’augmentation des impôts dans les années à venir… », estime Bernard Noblet.

Les différents maires-adjoints ont dressé le bilan des activités dans leurs domaines respectifs. En fin de réunion, une nouvelle association a été présentée. Il s’agit de Apollo Bohal qui veut promouvoir la pratique du VTT, de la marche en soutenant des associations caritatives.

DSC_0396 (1) DSC_0397 DSC_0399 DSC_0403

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Articles similaires