Accueil / Oust à Brocéliande / Pays de Malestroit / Bohal / Musée de la résistance : l’ultimatum de la CCVOL à Malestroit

Publié le 10 janvier 2015

Musée de la résistance : l’ultimatum de la CCVOL à Malestroit

DSC_2201

« Abandonnez votre recours, sinon ça va vous coûter cher… » C’est un véritable ultimatum à la ville de Malestroit que lance la communauté de communes (CCVOL)à  la ville de Malestroit. Lors de la cérémonie des voeux organisée vendredi soir à Bohal, le président de la CCVOl, Alain Launay a pris la parole. Lors de son intervention, il a évoqué le dossier du Musée de la Résistance de Saint-Marcel. Depuis le 1er janvier, ce musée est sous la responsabilité de la CCVOL, conformément à un arrêté pris par le Préfet, dès le 31 décembre. Une écrasante majorité de communes ont délibéré en faveur de ce transfert de compétences.

Lors de la cérémonie des voeux de Bohal, Alain Launay a indiqué avoir reçu l’arrêté préfectoral, pris le 31 décembre, qui confie à la CCVOL la responsabilité du musée de la Résistance de Saint-Marcel. On sait que, dans ce dossier, une polémique oppose la communauté de communes à la ville de Malestroit. Celle-ci conteste le fait que la communauté de communes exige une contribution de 20 000 euros à la commune, sans limite de temps. Au départ, la commune de Saint-Marcel partageait le même point de vue. Finalement, Saint-Marcel a décidé d’accepter de payer « ad vitam aeternam » cette somme de 20 000 euros.

Reste Malestroit qui dénonce le fait que la commune puisse être « condamnée » à payer cette somme de 20 000 euros par an sans limite dans le temps et qui a décidé d’engager un recours contre cette décision.

Vendredi soir, Alain Launay, le président de la CCVOL a lancé un véritable ultimatum à Malestroit. Il a rappelé que la CLECT, cette commission chargée d’évaluer le transfert de charges, a décidé de ne retenir que la dernière année de fonctionnement du musée qui débouche sur ce montant de 20 000 euros par an à la charge des deux communes de Saint-Marcel et Malestroit. Selon Alain Launay, si ce calcul avait été effectué sur les 3 dernières années, il évaluerait plutôt à « 35-40 000 euros » la participation des deux communes.

« En bureau restreint, la CCVOL a décidé de prendre un cabinet spécialisé indépendant qui va tout recalculer. Si on s’est trompé, on reverra notre position. Sinon, on réunira une nouvelle CLECT. Et là, ce ne sera peut-être pas 20 000 euros qui seront demandés à Malestroit et Saint-Marcel, mais peut-être beaucoup plus… », explique Alain Launay. Ce dernier estime que ce qui est important « c’est de réussir le projet » (ndlr: le sauvetage du musée) et espère « que Malestroit va revenir sur sa décision ». Sinon, il brandit la menace de ce nouveau calcul qui, soumis aux votes des communes, pourrait coûter très cher à Malestroit, mais aussi à Saint-Marcel.

Le musée, ce sera juste de la rénovation

Dans le dossier du musée de la Résistance, de multiples suggestions de réhabilitation avaient été évoquées dont une, radicale, prévoyait de raser le bâtiment existant et de tout reconstruire. Le Préfet du Morbihan qui a appelé Alain Launay il y a quelques jours aurait été très clair : pas question de dépasser l’enveloppe globale de 2,5 millions d’euros. Pas question de tout raser. « Vous devez rester sur un projet de rénovation », aurait insisté le Préfet auprès d’Alain Launay qui se félicite de l’implication du représentant de l’Etat qui devrait suivre de près le déroulement du dossier. Les études sur le projet de rénovation devraient débuter dans quelques semaines.

 

1 commentaire "Musée de la résistance : l’ultimatum de la CCVOL à Malestroit"

  1. Bravo on est bien parti pour la création d’une friche culturelle ; après tout les ffi ne pensaient pas à leur avenir,précaire mais à défendre leur patrie .Que Malestroit reconstitue ses remparts,on ira de l’avant quant même et rapidement .

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Articles similaires